* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La réponse à nos prières.

  Oscar Wilde pensait qu'il n'y que deux tragédies dans la vie : ne pas obtenir ce que nous demandons dans nos prières et l'obtenir.

 

« Les prières exaucées font peur », admet Julia Cameron  « Elles impliquent la responsabilité. Vous l'avez demandé. Et maintenant que vous l'avez obtenu, qu'allez-vous faire ?

 

Pour quelle autre raison y aurait-il cet avertissement :

 

 « Fais attention à ce que tu demandes dans tes prières, tu pourrais l'obtenir » ?

 

Les prières exaucées nous rendent responsables de nos actes. Ce n'est pas confortable. »

 

Très souvent, si nous ne sommes pas à l'aise, c'est que nous ne demandons pas la bonne chose dans nos prières et le savons au fond de nous. Nous prions pour que l'âme sœur se présente à nous, au lieu de demander la grâce de devenir la femme (ou l'homme) vers laquelle (lequel) notre âme sœur sera attirée (é) ; nous demandons de réussir dans le monde alors que ce à quoi nous aspirons vraiment, c'est de nous réaliser à un niveau plus profond ; nous demandons d'avoir plus d'argent. Nous demandons d'obtenir tel dénouement dans une situation donnée alors que nous devrions demander la paix intérieure, quel que soit ce dénouement.

 

En fait, l'Univers répond toujours à nos prières. Le problème, c'est que nous n'aimons pas considérer un « non » comme une réponse raisonnable à notre demande très raisonnable.

 

Comme le  souligne Madeleine l'Engle parlant sûrement en notre nom à tous : 

« Nous n'aimons pas les non ; nous aimons encore moins les non de l'Univers que tous les autres ».

 

Les non de l'Univers relèvent davantage du mystère « divin » que les oui… ; ils sont plus intéressants à méditer, quand nous en avons fini avec les larmes, la colère & les jurons.

Les non de l'Univers n'ont pas de sens pour notre esprit conscient & rationnel , surtout que nous sommes persuadés que nous savons ce qui est le mieux. Mais le savons-nous vraiment ?

 

Nous voulons un oui, mais nous avons parfois besoin d'un non.

 

Pensez aux catastrophes qui pourraient se produire si nous accédions à toutes les demandes d'un enfant. L'idée à elle seule nous fait frémir. N'oublions pas que nous sommes les enfants de l'Univers. Nous n'avons aucune idée du tableau d'ensemble, pas plus que nous ne pouvons mesurer l'importance de nos demandes par rapport à celles des autres.

L'Univers entend notre prière pour avoir une belle journée ensoleillée à l'occasion d'un pique-nique familial autant que les supplications du fermier qui a besoin de pluie pour ses cultures.

 

Vous seriez étonnés du soulagement qui nous envahit quand nous cessons de croire que nous avons toutes les réponses.

 

Quand il vous semble que vos prières prennent du temps à être exaucées ou sont carrément ignorées, demandez à l'Univers si vous faites les bonnes demandes. S'il vous répond par la négative, demandez-lui de vous inspirer la bonne prière.

 

Très souvent, quand IL nous dit non, c'est pour nous donner plus de temps, d'espace, de sagesse & d'expérience pour nous préparer au moment glorieux où, parce que vous êtes enfin prêt, bien disposé et apte à le recevoir, l'Univers vous répondra soudainement par un oui retentissant...



20/07/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres