COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Aimer ... Aider ...

aimer et aiders ont de beaux verbes.jpg

 

 

En file à la caisse, l'afficheur indique 26,80 €.

 

Le visage de la dame, hébété :

"Oh ! Désolée, je n'ai que 25 € je retire quelque chose".

 

Dans le petit chariot il n'y a pas de frites ou de nourriture inutile : je vois du pain, des pâtes, du lait, des tomates, du papier toilette.

 

La gêne pour ceux qui ne sont qu'à un mètre de distance est palpable et le visage d'une mère est terrassée, elle doit choisir quoi retirer à ses enfants ....

 

Juste derrière, dans la file, un monsieur intervient :

"Excusez-moi, quelque chose est tombé".

 

La dame est surprise, il y a un billet de 10 euros par terre, elle sait qu'il ne lui appartient pas.

 

Le regard de l'homme la convainc, mais c'est trop pour elle de faire comme si c'était le sien. Elle n'a pas de vêtements de marque mais elle ne porte pas de haillons, elle n'a pas de maquillage mais son visage respire le sacrifice.

 

Le monsieur se penche, ramasse le billet et lui dit : " C'est probablement arrivé quand vous avez ouvert le sac."

 

Maintenant, elle ressemble à une enfant, elle est heureuse, surtout avec son honnêteté. Elle paie et en sortant elle sourit à l'homme qui est devant moi.

Elle le regarde une dernière fois et lui dit : « Merci ». J'assiste et je suis contente aussi, j'ai compris la leçon.

 

Cet homme aurait pu dire : " Ne vous inquiétez pas, je vais régler la différence." Au lieu de cela, il a choisi de préserver sa dignité et celle de la dame.

 

Rappelons-nous que le bien se fait en silence, le reste est une étape.

 

Écrit par Irene, la caissière. 



16/08/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres