* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les antibiotiques naturels : 5 huiles essentielles.

   Les antibiotiques naturels : 5 huiles essentielles.

 

Cinq huiles essentielles aux propriétés anti-infectieuses, antibactériennes & antiseptiques reconnues mais sans effets secondaires.

 

Les médias ne cessent de nous mettre en garde contre l'usage intempestif des antibiotiques à l'aide du slogan « Les antibiotiques, c'est pas automatique ! »

 

On répète à tue-tête que sur les maladies virales les antibiotiques n'ont aucun effet, tandis que l'on présente des victimes des maladies « nosocomiales », c'est-à-dire contractées en milieu hospitalier. Les cas du Président Lagardère & de Guillaume Depardieu ne cessent, à juste raison, d'être évoqués.

 

Cependant si l'abus de ces médicaments est dénoncé, ce qui va dans le sens d'une meilleure gestion de la Sécurité Sociale, les méthodes naturelles de santé & de l'apport de l'aromathérapie dans le domaine des antibiotiques naturels ne sont, comme par hasard, jamais évoqués.

 

Les Huiles Essentielles.

 

 SATUREJA MONTANA (Sarriette vivace ou sarriette des montagnes par opposition à la Sarriette des jardins).

 

Au 18e siècle, Cartheuser déclare que la sarriette est diurétique, carminative, stomachique, pectorale, utérine & aphrodisiaque. A la même époque, on dit qu'elle fortifie le cœur & l'estomac, résiste à la malignité des humeurs, réveille les esprits et excite la semence »

Cette huile essentielle est d'un usage délicat. Elle doit être utilisée à court terme et sur les conseils d'un aromatologue confirmé. Pour affiner son action, on aura intérêt à l'associer à Rosmarinus officinalis 1,8 cinéole.

C'est avant tout un puissant anti-infectieux en particulier, pour les sphères intestinales & génito-urinaires. Il agit sur les bactéries comme les entérocoques, staphylocoques & escherichia coli. C'est également un excellent immunostimulant. Il est actif dans les cas de diarrhées, flatulences & constipations. C'est un anti-fatigue de premier ordre, mais il ne faut pas en abuser.

 

   ROSMARINUS OFFICINALIS 1,8 cinéole

 (Le romarin officinal).

 

Il entrait, avec la cannelle, l'ail, l'absinthe et la sauge dans la composition du célèbre « Vinaigre des quatre voleurs » consacré à la prévention des épidémies. A L'heure actuelle, il est précieux dans un complexe aromatique anti-infectieux efficace car il tempère la force de certains d'entre eux.

En association avec Ravensara aromatica, il forme un excellent remède anti-grippe. D'autres associations anti-grippe personnelles seront recommandées par un aromatologue confirmé. N'étant pas toxique ni caustique, il complètera les propriétés spécifiques de beaucoup d'huiles essentielles.

 

Complément idéal des anti-infectieux, c'est un excellent tonique veineux, artériel & musculaire. Il est antidépresseur et stimulant du système nerveux central, deux vertus utiles en cas d'infection notoire. Il est également mucolytique & expectorant intervenant efficacement dans les affections pulmonaires de type inflammatoire ou infectieux.

 

  RAVENSARA AROMATICA (Ravensare)

 

« Arbre aux bonnes feuilles » est considéré par les Malgaches comme un grand remède dont les feuilles & l'écorce sont exploitées en infusions stomachiques, favorisant la digestion dans l'estomac & carminatives favorisant l'élimination des gaz intestinaux. Ils fabriquent un onguent avec ses feuilles pilées et un sirop pectoral avec une macération de celles-ci.

 

L'huile de Ravensara aromatica est dotée de propriétés multiples. Elle possède l'avantage fondamental d'être dénuée de toute toxicité ! C'est la plus polyvalente de toutes les huiles essentielles. Ses effets sont remarquablement rapides. Elles interviennent  sur toutes les maladies ORL comme les sinusites & les rhinites. Elle est précieuse dans le traitement des pathologies pulmonaires. Elle agit sur le zona & l'herpès grâce à ses effets immunostimulants. Elle est neurotonique & précieuse dans les dépressions, fatigues et angoisses succédant aux prises répétées d'antibiotiques.

Elle relève le moral des personnes ayant perdu le goût de vivre et qui remettent en cause, y compris et avant tout, leur propre existence. Les personnes finissent par souffrir aussi bien au plan moral qu'au plan physique. Ravensara aromatica leur est d'un aide précieuse guidée par leur aromatologue.

 

   THYMUS VULGARIS (Le thym à thymol).

 

Le thym est employé de façon discontinue depuis l'Antiquité

jusqu'à nos jours. Au 18e siècle, les préparations à base de thym étaient appelées « eau bénite, à cause des ses grandes vertus, on la donne dans les cathares, elle fortifie le cerveau, elle provoque l'appétit, elle chasse les vents, elle fait sortir l'arrière-frais » (Sic).

 

C'est un anti-infectieux aussi efficace que Satureja montana mais beaucoup plus doux. Ces 2 huiles agissent sur les phénomènes anti-infectieux de façons différentes et parfaitement complémentaires.

Anti-infectieux remarquable dans les infections profondes comme les pathologies infectieuses lympho-ganglionnaires ou broncho-pulmonaires. Il est antalgique & précieux dans les rhumatismes, arthrose & arthrite. Il stimule l'immunité et intervient efficacement dans les déficiences chroniques immunitaires ainsi que les pathologies infectieuses à répétition comme les angines récurrentes. Il est efficace sur les surcharges pondérales.

 

    ANETHUM GRAVEOLENS (Aneth).

 

Organe producteur : plante entière.

Cette huile essentielle, douce & dépourvue de toxicité, est efficace dans tous les troubles respiratoires, digestifs ou rénaux. On a dit qu'elle « était capable d'apaiser les douleurs dans les pathologies utérines qu'elle améliorait la diurèse & les menstrues et qu'elle favorisait un sommeil sain & de longue durée grâce à ses effets anti-aphrodisiaques ».

C'est un bon stimulant digestif & antispasmodique des fonctions et organes digestifs, qui favorisera la désintoxication de l'organisme après antibiothérapie – en association avec Rosmarinus officinalis 1.8 cinéole. On l'utilisera en cas de dysfonctionnement hépatobiliaire avec fermentation intestinale.

L'école de Salerne affirmait : « L'aneth chasse les vents, amoindrit les tumeurs et d'un ventre plat dissipe les grosseurs ! »

 

C'est un bon diurétique & protecteur rénal associé à d'autres huiles essentielles indiquées par l'aromatologue. Le disfonctionnement hépatobiliaire & rénal entraîne souvent une mauvaise haleine combattue par l'aneth.

 

Cette huile essentielle exerce une action bénéfique mucolytique et decongestionnante au niveau pulmonaire, en association avec Thymus vulgaris à linalol. Elle est bienfaisante également pour les problèmes prostatiques. Enfin, elle possède des vertus antidépressives, tant au plan physique, qu'au plan moral.

 

L'antibiothérapie aromatique est  une saine  application chaque fois que l'on a besoin d'agir vite et sans danger dans le domaine des maladies infectieuses, avec toutes les qualités des huiles essentielles : efficacité maximale, respect de notre maison commune : la planète Terre !

 

Le complexe le  plus classique est facile à réaliser soi-même avec des huiles essentielles de bonne qualité achetées en magasin diététique.

On pourra également le demander à son pharmacien. Il se compose des 5 huiles essentielles à part égales diluées dans 4 volumes d'eau florale de thym et d'alcool à 60°.

On en mettra 2 à 6 gouttes sous la langue, en moyenne, trois fois par jour après avoir bien secoué le flacon.

 



17/06/2007
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 339 autres membres