* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les cinq blessures de l’âme.

Pourquoi est-ce donc si difficile de communiquer ? Nous savons tous que la mauvaise communication est à la base de la majorité de nos problèmes, autant personnels que professionnels. Regardons ensemble à quel point les blessures de l’âme nous empêchent de transmettre ou de recevoir de l’information.

Ces blessures sont au nombre de cinq : rejet, abandon, humiliation, trahison & injustice.

 

Elles englobent toutes les émotions ou les croyances toxiques qui nous habitent. Souvenons-nous que lorsque l’humain ne vit aucune peur, qu’il est lui-même, il communique très facilement.

Chacune  des difficultés vécues survient lorsqu’une de nos blessures est activée et qu’elle prend le dessus sur nous. Alors, nous ne sommes plus nous-même. Toutes ces blessures sont vécues à des degrés divers & avec des personnes différentes. Voilà pourquoi nous ne communiquons pas de la même façon avec les personnes qui nous entourent.

 

Commençons avec les difficultés  de transmettre, c’est-à-dire d’exprimer ce que nous ressentons ou de faire des demandes claires & précises. Lorsque votre blessure de rejet est activée, vous devenez très vague ou décousu dans votre façon de vous exprimer. Votre voix devient encore plus faible. Il est alors très difficile pour l’autre de savoir ce que vous voulez dire au juste. A moins que l’autre ait la capacité de vous poser plusieurs questions pour éclaircir ce que vous dites, votre demande ou ce que vous voulez exprimer ne sera pas compris. Cette blessure vous fait aussi vous sauver et vous empêche même de parler. Vous aimeriez que l’autre devine ce que vous vivez ou ce que vous voulez.

 

Quand votre blessure d’abandon s’éveille, vous vous plaignez facilement  de ce qui a le don d’exaspérer l’autre. Votre ton pleurnichard est souvent accompagné d’une voix d’enfant. Vous êtes un spécialiste pour faire vos demandes, mais vous les faites en vous plaignant. Lorsque vous exprimez ce que vous vivez, ce que vous ressentez, vous êtes porté à dramatiser & à donner beaucoup de détails, ce qui peut aussi rendre l’autre impatient.

 

Lorsque votre blessure d’humiliation est déclenchée, vous voulez tellement aider l’autre personne que vous prenez une voix douce comme si vous vous adressiez à un enfant. Vous êtes spécialiste pour avoir l’air calme quand l’autre sait que vous êtes énervé ou en colère. Vous avez beaucoup de difficulté à faire vos demandes, car vous croyez que les autres vont deviner ce que vous voulez, comme vous aimez bien le faire pour les autres.

 

Quand votre blessure de trahison s’active, vous avez de la difficulté à être précis dans vos demandes, car  vous vous attendez à ce que l’autre comprenne très vite. Vous vous impatientez trop vite et manquez de tolérance, ce qui rend une communication harmonieuse très difficile. Vous parlez rapidement et sautez facilement d’un sujet à l’autre, rendant ainsi l’écoute difficile pour l’autre. Vous êtes porté à hausser le ton. Vous croyez qu’en parlant plus fort, vous pourrez vous faire comprendre plus vite, mais cela ne se produit pas. Vous voulez avoir raison à tout prix. Vous savez exprimer vos sentiments lorsque vous voulez manipuler l’autre où le séduire. Votre peur de vous faire avoir & votre difficulté à faire confiance aux autres vous empêchent aussi de vous dévoiler.

 

Lorsque votre blessure d’injustice est éveillée, votre ton devient sec & froid. Lorsque vous donnez de l’information, vous donnez des détails souvent inutiles pour être sûr de ne pas vous tromper. Vous êtes aussi porté à répéter deux ou trois fois pour vous assurer d’être compris. Vous vous dévoilez difficilement, car vous avez fermé votre capacité de sentir. Au lieu d’exprimer ce que vous ressentez, vous parlez de détails physiques.



24/02/2007
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres