* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Pour être aimé, soyons « aimables ».

   Qui n'a eu un jour ce rêve secret, après une déception amoureuse, une mésentente conjugale ou une solitude trop longue, de trouver une sorte de « conjoint idéal », celui ou celle avec il puisse vivre une complicité de tous les instants, quelqu'un qui ne soit ni trop proche (étouffant), ni trop éloigné (frustrant) ?

 

Comment pouvons-nous réaliser ce rêve ? Certainement pas en vous perdant dans le dédale médiatique où l'homme & la femme sont présentés comme des modèles parfaits pouvant répondre à tous vos rêves, tous vos désirs, tous vos fantasmes. Comme si l'amour était un bien de consommation et l'être aimé un produit !

 

Pas non plus en restant enfermé chez vous en persévérant dans les stratégies erronées qui ont toujours engendré déception sur déception.

 

Est-il utile de préciser que ce sont les limites intérieures qui entravent le chemin à l'amour ?

 

Là encore, c'est bien un changement d'attitude qui va permettre à « l'aspirant à l'amour » de trouver ce qu'il cherche.

 

Comme le disait l'écrivain Lelend Ford Wood :

 

« Le succès d'un mariage dépend moins de trouver  le conjoint idéal que d'être soi-même ce conjoint idéal ».

 

Car pour être aimé, il faut être…aimable !

 

   Et pour être aimable, il est nécessaire de commencer à apprendre à vous donner à vous-même ce dont vous avez besoin pour vivre dans l'amour et créer avec vous-même une relation d'amour authentique.

 

En développant une plus grande estime de vous-même, vous deviendrez alors complètement & honnêtement vous-même et vous pourrez être aimé pour ce que vous êtes et non pour ce que vous feriez semblant d'être.

 

Si vous souhaitez trouver un être authentique avec qui établir une relation authentique, ne devez-vous pas  d'abord vous être préparé à rencontrer l'autre sur des bases profondes, et pas seulement pour combler des besoins du moment ou satisfaire un manque (voire tous vos désirs !)

 

Là, il est important de réfléchir sur les tendances que vous ont laissées ou léguées vos parents, avant de reproduire impulsivement et tête baissée les mêmes erreurs que vous avez souvent répétées (et pour cause, puisqu'elles sont dictées par votre inconscient !).

 

En vous aimant vous-même, l'approbation ou l'amour de l'autre vous sont moins nécessaires, et il vous devient alors possible d'être attentif aux besoins de l'autre et de le laisser être heureux à sa manière, sans exiger que ses comportements vous donnent satisfaction.

 

Arnaud Desjardins dit : « On est capable de VRAIMENT aimer lorsque l'on a plus besoin d'être aimé ».

 

A ce stade, vous pouvez aller au-devant de votre âme-sœur avec beaucoup plus de chance de la rencontrer.

 

*** L'âme-sœur est quelqu'un auprès de qui vous pouvez rester complètement vous-même. C'est l'être avec qui vous apportez le meilleur de vous-même, parce que spontanément vous le pouvez et vous le voulez.

*** C'est aussi l'être qui vous permet (et vous encourage) de dévoiler et de développer sa meilleure part à lui aussi.

*** C'est l'être qui partage vos sens de l'existence et vos aspirations les plus profondes.

 

Comme écrit Richard Bach dans « Un pont sur l'infini », « Une âme-sœur est quelqu'un qui a des verrous pour nos clés & des  clés pour nos verrous ».

 

Quand la rencontre avec votre âme-sœur doit se faire, vous n'y échapperez pas…

 

Elle vous donne l'élan utile à la réalisation de ce que vous êtes appelé à accomplir dans votre vie ; elle vous en fait même éventuellement prendre conscience.

 

Et lorsque l'on a l'impression de « tirer tous les deux » dans le même sens, il y a des chances pour que l'on ait effectivement trouvé l'âme-sœur. Si en plus vous sentez une sorte de reconnaissance mystérieuse entre vous ; si vous avez la certitude sereine & joyeuse de vous trouver auprès de la bonne personne ; si enfin vous vous sentez aimé, aimant, et conscient du caractère rare & précieux de votre rencontre  - qui est un « cadeau du ciel »  -, vous avez trouvé l'âme-sœur !

 

Le couple devient alors un lieu et un espace de transformation & d'évolution positive pour les autres aussi.

 

Le couple est rayonnant par lui-même et accède à une dimension tout autre qui fait penser à cette phrase de Victor Hugo : 

 

« Sentir l'être sacré frémir dans l'être cher ».



12/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres