* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Aimez tout le monde, ayez confiance en peu de gens.

   Cela peut sembler dur, mais votre vie gagnera en simplicité.

Les gens confondent amour & confiance même s’ils vivent l’expérience d’être parents.

 

Beaucoup d’entre nous redoutons l’amour car nous avons peur de faire confiance.

En séparant les deux, nous pourrons aimer tout le monde car nous ne ferons pas forcément confiance à tous.

 

Les gens qui mélangent amour & confiance entretiennent de mauvaises relations avec les autres car ils attendent d’eux qu’ils soient parfaits… et personne n’est parfait.

Soyez confiant avec mesure et votre amour sera parfaitement équilibré.

Dans notre vie, nous devons faire confiance à beaucoup de gens mais les limites de cette confiance doivent être perçues clairement.

Nous accordons confiance à nos docteurs, dentistes, garagistes, enseignants, et même à notre avocat.

Nous leur demandons d’accomplir le mieux possible leur travail et de justifier leur paie, sinon la base de la relation sociale s’effondre. Même cette confiance est relative.

 

Jusqu’à quel point devons-nous faire confiance à nos amis, " gourou ", amants, maitresses & époux/épouses ?

Les mesures pour définir nos limites nous manquent cruellement.

Si notre garagiste est impliqué dans un scandale familial, nous continuerons à  lui confier notre voiture, tandis que si notre "gourou" est mouillé dans une sale histoire, penserons-nous qu’il est toujours capable de nous conduire vers des réalités supérieures ?

Si nous en sommes contrariés, allons-nous attendre du " gourou " un comportement qui répond à nos normes ? Cela me semble être une voie qui mène à la déception.

 

Celui qui pense que le monde est parfait n’a aucun besoin de pardonner ; il ignore cette confusion très présente entre l’amour & la confiance.

Si une personne étrangère nous trompe, nous devons essayer de la comprendre.

Si, par contre, nous avons accordé notre confiance à une personne proche, nous devons la pardonner sans châtier ni juger.

Essayons alors de nous exprimer et de renégocier notre contrat.

 

Prévenez les problèmes futurs, que votre relation soit claire et bien définie pour les deux partenaires, connaissez mutuellement les limites de votre confiance.

Parfois, l’écriture est un bon moyen pour faire le point.



12/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres