* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Hildegarde de Bingen en avance sur son temps…Ses ouvrages.

 

Clic S/ Image pour retour à la liste

  

 

Pour une médecine globale.

 

       Durant son existence, Hildegarde de Bingen a été très prolifique et très éclectique. Ses livres de visions les plus connus : « Scivias » (Connais les voies) et le livre « Livre des œuvres divines ». Elle a également abordé des sujets très divers, comme la psychologie, la sexualité, les relations sociales, politiques & religieuses de l'époque.

 

De nos jours, ce sont surtout ses ouvrages médicaux qui font l'actualité. Effectivement, devant les pollutions de notre environnement et les manipulations de notre alimentation, de nombreuses personnes & associations se mobilisent afin que d'ici quelques décennies, notre planète Terre ne soit pas devenue complètement hostile à toute forme de vie.

 

Aux Etats-Unis et en Allemagne, de nombreux praticiens se réfèrent à ses ouvrages pour pratiquer la « prévention » et la « médecine » hildegardiennes. En Allemagne, à Allensbach qui se trouve sur le lac de Constance, une clinique dirigée par un naturopathe s'est consacrée, en son temps,  aux traitements décrits par Hildegarde. Des patients ont afflué de toutes parts et les résultats obtenus dans de nombreuses affections n'ont pas manqué de surprendre.

 

Pour les soins prodigués, la médecine se base uniquement sur les 2 livres, « Causac et Curae » (Les causes & les remèdes) et « Physica », que Ste-Hildegarde a rédigés sur les maladies et la façon de les traiter. Une part importante est également consacrée aux aliments, notamment à ceux qu'elle désigne comme les « poisons de la cuisine ».

 

Dans le « Livre des subtilités des créatures divines », Hildegarde des Bingen décrit la nature des arbres, des métaux, des pierres, des poissons, des reptiles, de nombreux autres animaux et surtout des plantes & aliments ainsi que leur action pour le rétablissement de la santé chez les personnes malades. Par exemple l'action de l'épeautre, du seigle, du fenouil, du psyllium, de la noix de muscade, de la cannelle, de la sauge.

 

Dans son ouvrage « Les causes & les remèdes », Hildegarde de Bingen commence d'abord par décrire la création du monde & les différents éléments qui le constituent. Ensuite, elle décrit l'anatomie humaine entre les différentes couleurs des yeux et leur signification, les cheveux, les oreilles, le sang, etc. Les connaissances de la psychologie humaine et l'exactitude des descriptions anatomiques de Hildegarde de Bingen sont surprenantes pour une bénédictine du XIIe siècle.

 

Dans la seconde partie de son ouvrage, Hildegarde de Bingen énumère un certain nombre de symptômes & de maladies, comme les migraines, le vertige, l'asthme, la goutte. Elle y aborde également différents problèmes comme la calvitie, la stérilité, le hoquet, la mélancolie…et la façon d'y remédier.

 

Hildegarde de Bigen s'attarde aussi sur la nature de l'âme humaine, ainsi que tout l'environnement agissant sur l'état de santé de l'être humain. De nos jours on pourrait dire que Hildegarde de Bingen a une vision holistique ou globale de l'homme.

Elle décrit les différents tempéraments humains : les colériques, les sanguins, les mélancoliques, les flegmatiques, reprenant ainsi les définitions de Hippocrate.

 

Mais Hildegarde accorde une importance capitale à l'art de se nourrir. Les conseils alimentaires abondent. Ceci est d'autant plus d'actualité que nous voyons nos contemporains toujours pressés, absorber une nourriture de plus en plus dévitalisée, de plus en plus polluée par des résidus chimiques.

 

Enfin, Hildegarde de Bingen accompagne ses conseils diététiques par des mesures à action prophylactique ou thérapeutique. Dans son livre elle y fait part des bienfaits du sauna (son action est préconisée de nos jours par ceux qui se préoccupent du mauvais équilibre acido-basique de l'organisme), des scarifications, des saignées, des moxibustions (applications locales de chaleur), des massages, de la musique

 

On peut donc observer que, loin que de n'avoir été réservée qu'à ses contemporains du XIIe siècle, la médecine de Sainte-Hildegarde devient de plus en plus actuelle. Les résultats obtenus dans de nombreuses maladies incurables par des traitements classiques sont là pour en témoigner...



07/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres