* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Lune perturbe-elle vraiment le sommeil ?

  CLIC

 

Certaines personnes éprouvent des difficultés à dormir en période de pleine Lune. Comment expliquer ce phénomène ?

 

L'influence de la Lune n'est pas toujours facile à mesurer. Par exemple en ce qui concerne le jardinage, il est facile de faire des essais. Depuis plus de 30 ans, nous le faisons en comparant des semis réalisés tous les jours, voire toutes les heures pour vérifier certaines influences lunaires. Il est indéniable que des différences existent, plus ou moins masquées selon les types d'essai. Chacun peut d'ailleurs en faire l'expérience.

 

D'autres domaines comme le sommeil, sont davantage sujets à controverse car les essais ou les comparaisons sont plus aléatoires et il y a plus de subjectivité.

 

  L'insomnie de la pleine Lune.

 

On pourrait penser que, parmi toutes les personnes ayant un sommeil perturbé au moment de la pleine Lune, certaines programmeraient dans leur inconscient une perturbation, car elles auraient repéré sur un calendrier la date de la pleine Lune. Mais l'insomnie peut également toucher des gens ignorant la date de la pleine Lune et qui s'en aperçoivent seulement après.

 

On pourrait penser que l'insomnie serait due à un éclairage plus important de la Lune. Toutefois, une partie de ceux qui dorment dans le noir total connaissent un sommeil agité à ce moment-là.

 

Les enfants peuvent aussi être touchés par ce phénomène tout en l'ignorant. En effet, de nombreux parents ont remarqué chez leur bébé de quelques mois un sommeil agité au moment de la pleine Lune.

 

Certains rétorqueront que cette agitation est due à l'anxiété transmise par les parents. Pourquoi pas ? Mais Cela se produit également avec des enfants dont les parents n'ont pas consulté de calendrier et ignorent cette date.

 

  Une question de sensibilité.

 

Plusieurs facteurs sont à considérer : la Lune, bien évidemment, mais le principal facteur reste l'homme. C'est souvent une question de sensibilité & de réceptivité. Rarement sont concernées les personnes qui dorment « quoiqu'il arrive » (changement de lieu, inconfort, bruit, etc.) Sont plus facilement perturbées celles qui ont un sommeil léger, les sens en alerte ou qui sont plus branchées sur « l'extérieur que sur l'intérieur ».

 

A la naissance, nous sommes dotés d'une sensibilité différente qui peut être plus ou moins activée par certains cycles de Lune. Cette sensibilité peut évoluer au cours de la vie. C'est peut-être pour cette raison que l'on trouve davantage d'enfants & de personnes âgées dérangés dans leur sommeil.

 

Pour illustrer cela, voici un exemple. Si vous sélectionnez sur un poste de radio une longueur d'onde qui ne correspond à aucune transmission, vous n'entendrez rien, même si vous poussez le son au maximum. En revanche, lorsque vous êtes sur une longueur d'onde correspondant au transmetteur, si vous montez le son, vous entendez mieux ; si vous insistez, vous entendrez plus fort ; si vous montez encore le son, vous serez dérangés.

 

Chez l'homme, le phénomène est comparable : nous ne sommes pas tous « branchés » sur la même longueur d'onde. Cette sensibilité différente peut engendrer chez certains des dérangements que d'autres ne perçoivent pas. Pour le sommeil, ces dérangements ont lieu pour la plupart au moment de la pleine Lune, parfois des jours qui précèdent ; pour d'autres moins nombreux, ce sera le moment de la Nouvelle Lune, voire les deux. Certains disent même être perturbés au moment des nœuds lunaires (intersection des plans de rotation de la Terre autour du Soleil et de la Lune. L'effet « pleine Lune » peut avoir une action ressentie à l'avance pour certaines personnes ou dans certains cas : par exemple, l'éclosion des œufs d'oxyures (vers intestinaux) est fréquemment observable 2 jours avant la pleine Lune ou la Nouvelle Lune.

 

  CLIC  

 

Le rôle de la Lune.

 

La Lune restitue en partie la lumière solaire qu'elle reçoit tout en la transformant, et même en l'amplifiant à un certain niveau. Il suffit de voir l'effet de la lumière lunaire sur les couleurs (tissus, voitures…) qui se détériorent beaucoup plus vite lorsqu'elles sont exposées à la lumière solaire.

 

La lumière lunaire véhicule dont une énergie qui lui est propre. Cette énergie est plus importante au moment de la pleine Lune, mais peut fluctuer ou se transformer d'une pleine Lune à une autre.

 

Elle peut être amplifiée d'une part si la Lune est haute dans le ciel (fin de Lune montante ou début de la Lune descendante : position de la Lune dans le ciel qui peut être comparée à la position du Soleil à la Saint-Jean), d'autre part au périgée (Lune au plus près de la Terre).

 

Cette énergie aura donc une influence différente si la Lune est en aspect (formant un angle particulier avec le Soleil) avec une planète à ce moment-là. Par exemple, la Lune en carré ou conjointe à Mars aura tendance à augmenter la tonicité, voire provoquer de l'agressivité.

 

Ce qui veut dire que certaines pleines Lunes assez neutres auront peu d'impact en général, ou uniquement sur les personnes les plus sensibles. Les autres pleines Lunes qui se trouvent renforcées par une position, un aspect ou autre chose rentreront plus facilement en résonance et auront un effet plus marqué ». Lorsque votre sommeil est perturbé, il est important, surtout après coup, de prendre des notes pour mieux comprendre le phénomène.

 

  CLIC

 

Le corps en éveil.

 

D'une manière générale, la pleine Lune a un effet d'excitabilité et de vitalité. La sensation de fatigue est donc diminuée d'où la possibilité de faire davantage de choses, le corps dans son ensemble éveillé plus longtemps. Cet effet varie selon les personnes, dans le sens où l'énergie va augmenter pendant un certain temps pour éventuellement chuter ensuite pendant quelques heures, ce qui peut donner une impression de pleine forme pouvant empêcher le sommeil et, le lendemain, faire ressentir une profonde lassitude.

La plupart des personnes ressentent cette énergie supplémentaire sans pour autant ressentir de lassitude.

 

Globalement, c'est cette énergie d'éveil qui est dommageable au sommeil et empêchera certaines personnes de bien dormir à ce moment-là.

 

Michel Gros, ancien maraîcher bio, éditeur du Calendrier Lunaire, avec l'aide de Noël Vermot-Desroches.



14/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres