* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La palette des émotions.

   Une émotion est une réserve énergétique. Son mécanisme fonctionne en quatre temps : charge, tension, décharge & relaxation.

 

La peur, qui met l'organisme en état d'alerte, est une "émotion rentrée" par définition. L'évacuer est essentiel.

 

La colère est un moyen de réaction & de défense. Elle est un instrument relationnel pour signifier notre mécontentement. Appropriée, elle soulage.

 

La tristesse est un médiateur que notre organisme utilise lors d'évènements pénibles. Elle produit des larmes dont l'écoulement allège notre tension.

 

La joie est une onde bénéfique qui envahit le corps & l'esprit. Elle favorise la sécrétion d'hormones euphorisantes (endorphines) qui accentuent notre bien-être.

 

L'amour nous procure des élans répétitifs pour nos semblables, pour nos frères animaux, pour la création. Autant de possibilités de manifester notre joie de vivre.

 

L'anxiété, peur sans objet, et en soi avatar du fonctionnement émotionnel, procède de trois phases successives : elle est d'abord pensée, ensuite ressentie, puis opérante.

 

L'angoisse se différencie de l'anxiété par les désordres physiques qui l'accompagnent (exemples : douleurs thoraciques, gastriques, musculaires..)

 

La phobie est une crainte irraisonnée d'objets ou d'actes donnés. Agoraphobes & claustrophobes peuvent guérir en s'habituant aux situations phobogènes.

 

La peur de la prise de parole en public est la première des phobies sociales.

 

Entre l'inhibition & l'effronterie, il y a un juste milieu : celui où s'exprime une parole naturelle qui signe une saine affirmation de soi.

 

Le trac est une peur circonstancielle & la timidité une peur existentielle.

 

Notre appareil psychique possède une batterie de "mécanismes de défense", à effet de refoulement des tensions dans l'inconscient, lorsqu'elles ne sont pas normalement déchargées par le biais des émotions de bases.

 

Lorsque ces mécanismes de défense n'assurent pas leur tâche de stockage/déstockage surgit l'anxiété, attente pénible d'une difficulté, d'un malheur

 

La psychothérapie - qui agit sur les causes de l'anxiété - fait mieux  à terme que les tranquillisants (efficace sur les effets de l'anxiété) parce que la parole libère.



11/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres