* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Propolis.

   Considéré comme l'un des plus anciens remèdes de l'humanité, connue et utilisée depuis la plus haute antiquité, ses effets bénéfiques sur le système de défense de l'organisme sont aujourd'hui connus et sa consommation régulière en complément d'un bonne hygiène alimentaire en fait un élément essentiel de la santé au quotidien.

 La Propolis est connue comme remède depuis les temps les plus reculés mais dès la fin du dix huitième siècle elle ne passait plus que pour une sorte de cire d'abeille. Il fallut attendre 1957 pour qu'elle soit redécouverte et étudiée par le Danois K. Lund Aagaard.

 Le premier indice de son utilisation par l'homme est un dessin dans une caverne du néolithique près de Valence en Espagne et datant d'environ 12 000 ans avant notre ère. Les plus anciens témoignages écrits sont les plaques mortuaires de culture mésopotamienne qui datent d'environ 4 700 ans.

 L'égyptologie a démontré que la Propolis était utilisée lors de l'embaumement des momies. Nous devons les premières indications scientifiques sur les abeilles et leurs produits  au livre du philosophe et naturaliste Aristote (384-322 avant J.C.), qui savait déjà que les abeilles tiraient la Propolis des « larmes des arbres ».

L'illustre savant appréciait ce produit pour ses propriétés guérissantes et la recommandait pour les ecchymoses & les plaies purulentes.

 Les Grecs de l'antiquité ont donnée son nom au produit. Propolis signifie « devant la cité ».

Trois siècles plus tard, le naturaliste romain Pline décrit la Propolis dans ses « Traités de la science naturelle ». Il la vante comme médicament « très efficace pour les yeux, les plaies & les organes internes ».

Son contemporain, le Dr Dioscoride décrit la Propolis comme une substance jaune, agréablement parfumée qui même à l'état sec reste souple et se tartine facilement. Il explique « qu'on la trouve près de l'entrée des ruches, qu'elle possède une force d'extraction, enlève les épines & les échardes et soigne les dartres ».

Il écrit aussi que sous forme vaporeuse elle agit contre les vieilles toux.

 Plus près de nous, lors de leurs conquêtes, les Espagnols s'aperçurent que les Incas connaissaient également la Propolis et l'utilisaient contre les infections accompagnées de fièvres.

Les propriétés de guérison de la Propolis ont souvent été mises à profit par les médecins militaires sur les champs de batailles, ainsi lors des guerres napoléoniennes, de la guerre des Boërs et sur le front de l'Est pendant la 1ère guerre mondiale.

 Le système immunitaire.

 Si un système immunitaire en bon état est la meilleure protection contre la maladie, on peut souvent dire que celle-ci est révélatrice d'une faiblesse ou d'une surcharge de ce système.

 Pour renforcer ce système immunitaire, il faut d'une part accélérer ou faciliter une ou plusieurs étapes du processus de défense de l'organisme et d'autre part le maintenir dans les meilleures conditions en état d'alerte maximum. Parmi les agents naturels qui y parviennent se trouvent les flavonoïdes.

Or ces substances existent en concentration plus ou moins forte dans la Propolis brute, ce qui explique les qualités que l'homme lui attribue depuis la nuit des temps.

Outre les propriétés anti-inflammatoires & anti-obstructives, les flavonoïdes accélèrent le processus de destruction des agents pathogènes en améliorant la possibilité des macrophages à les neutraliser. La capacité des macrophages à éliminer les antigènes est donc plus rapide, et les lymphocytes-T peuvent intervenir avec plus d'efficacité.

 La propolis est performante contre la plupart des agents pathogènes, bactéries, virus ou champignons, et ne présente pas de cas de résistance comme cela peut arriver lorsque les bactéries s'adaptent pour s'opposer à un antibiotique. Elle n'a que très rarement d'effets secondaires qui se limitent dans tous les cas à des allergies sans conséquences. Le corps humain accepte facilement cette substance naturelle qui maintient son système de défense à un bon niveau d'alerte sans l'affaiblir, contrairement à ce qui peut se produire avec les antibiotiques classiques.

 Notre organisme est un système complexe disposant de ressources très grandes pour lutter contre les nuisances de la vie moderne, mais il est à la merci d'agents pathogènes toujours plus divers parce produits par l'évolution de notre propre société. La seule parade est alors de lui apporter chaque jour des moyens d'améliorer son système de défense.

 La Propolis dont la teneur en flavonoïdes peut désormais être connue et constante, apporte ces moyens. Consommée régulièrement, elle donne à l'organisme des moyens efficaces pour lutter contre les agressions pathogènes quotidiennes.

 Les Applications Thérapeutiques.

* Le système nerveux : Stress * Syndromes de la civilisation *   nervosité * douleurs * Nerf sciatique.

* Le système respiratoire : Bronchite * Grippe * Pneumonies * Tuberculose * Inflammation des sinus.

* Le système sanguin : Coupures * Hypertension artérielle * Cholestérol * Contractures (formule crème) * Hémorroïdes.

* Le système digestif : Ulcère gastro-duodénal * Paresse intestinale * Infection des voies urinaires.

* Affections de la peau : Brûlures * Psoriasis * Problèmes de peau (en crème pour acné, zona, herpès, érythème fessier du nourrisson etc.) * Callosités * Verrues.

 * Le bien-être : Troubles gynécologiques * perte de vitalité * Maux de dents (dentifrice, bains de bouche, gel buccal, gommes) * Conjonctivite/affections externes de l'œil * Douleurs articulaires * Inflammation des oreilles.

* L'Age : Troubles de la vieillesse (agit contre la fatigue intellectuelle, améliore la capacité de mémoire et ravive le métabolisme) * Troubles rhumatismaux * Troubles de la prostate * Troubles de la ménopause.

* Pathologies généralisées : Allergies * Intoxication * Infections.

On peut donc estimer que la Propolis, (sous toutes ses formes : liquide, poudre, tablettes, spray, dentifrice, gel buccal, gomme à mastiquer, bonbons, etc.)  véritable produit naturel n'entraînant que d'exceptionnelles allergies permet de lutter efficacement contre les agents infectieux et en particulier les plus virulents.



13/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres