* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les égrégores.

     Les EGREGORES.

 

Nous vivons dans un monde régi par des Forces qui nous pénètrent continuellement. Celles des Egrégores nous concernent particulièrement.

 

La création des égrégores.

 

Dès qu'un groupe se constitue, un égrégore se crée.

 

Il est la somme des énergies psychiques, constituées de courants émotionnels, mentaux & spirituels, émises par chacune des personnes du groupe. L'ensemble de ces mouvements vibratoires exerce une puissante influence sur ses membres.

 

L'égrégore représente l'inconscient collectif d'un groupe, sa contrepartie subtile & sensible.

 

Un égrégore est une forme-pensée qui se colore pour le meilleur ou pour le pire, des intentions du groupe. Selon la qualité vibratoire des membres, l'égrégore enchaînera ces derniers à leurs croyances limitatives, ou dynamisera leur potentiel créateur.

 

L'égrégore peut être perçu comme la résonance vibratoire émise par la psyché d'un groupe de personnes vibrant sur une note déterminée.

Les actes, les émotions, les pensées & les idéaux de chaque entité constituant ce groupe, fusionnent pour édifier un tout cohérent, une forme dont les composants sont de nature énergétique.

 

La vie des égrégores.

 

Ce sont les courants émotionnels, mentaux & spirituels, émanant de l'ensemble des membres d'un groupe qui élaborent une forme pensée, pour ensuite la structurer. La puissance de ces courants émis détermine la qualité de la forme pensée. Plus elle est alimentée et plus son rayonnement s'étend. En contrepartie, moins elle est nourrie et plus sa force s'affaiblit. C'est ainsi que les égrégores se créent, se développent, puis s'anémient et disparaissent.

 

Etant une émanation de l'activité humaine sur un plan sensible et non tangible de la manifestation, les égrégores sont tributaires de la qualité de la conscience de leurs membres.

Si les objectifs et les orientations personnelles de ces derniers sont de nature matérielle, les égrégores, leur double subtil, manifestent des intérêts analogues.

Si au contraire, les buts & les orientations des personnes constituant un groupe sur le plan physique sont inclusifs, son égrégore sera animé des mêmes intentions.

 

Un égrégore est entièrement conditionné par les désirs, les aspirations, les rêves, les décisions, les engagements, les idées, la volonté des êtres humains qui la constitue.

 

L'influence des égrégores sur nous.

 

 Rendons-nous compte  qu'en naissant  dans un pays particulier, nous intégrons et ce, dès notre premier souffle, l'histoire, la culture & la religion de cette nation.

 

Une somme de données qui appartiennent au collectif et qui n'a rien à voir avec nous, en tant qu'être, nous investissent et vont vous influencer tout au long de notre vie. De ce fait, je vais me comporter d'une manière précise, adopter certains comportements & des croyances particulières, etc. Je suis chapeauté par un ensemble de forces extérieures à moi-même qui conditionnent mes goûts, mes préférences, mes aspirations et mes choix.

 

Face à cette réalité où se trouve mon libre-arbitre et comment accéder à une phase d'individuation ?

 

Prenons l'exemple de l'influence de l'égrégore national sur nous-mêmes, mais quantité d'autres agissent de manière similaire. L'égrégore familial est prépondérant, celui de la classe sociale ou politique auxquels nous adhérons le sont tout autant, le domaine professionnel dans lequel nous allons évoluer revêt aussi une grande importance.

 

Prendre véritablement conscience de la puissance des égrégores auxquels nous appartenons et de tous ceux qui fourmillent autour de nous, favorise la prise de recul face à soi-même & aux évènements quotidiens.

 

Nous devenons aussi à même de ne plus nous identifier aux divers éléments culturels qui façonnent l'homme sur un plan collectif. Moins nous nous identifierons à un ensemble de choses, moins nous cherchons à reproduire des schémas communs à des groupes donnés et moins nous sommes happés par les égrégores et dépendons d'eux.

Il nous est impossible de vivre sans contacter d'égrégores et en dehors des diverses influences qui émanent d'eux.

Par contre, il nous est loisible de réduire considérablement la portée de ces influences. Notre liberté en dépend !

 

Citoyen planétaire.

 

Je peux vivre entouré d'égrégores sans m'assimiler à eux et encore moins leur donner la possibilité de m'accaparer. Si je me considère comme un citoyen planétaire et intègre cette donnée dans mon quotidien, dans ma façon d'être, de me comporter et de penser, les égrégores que je rencontre n'auront peu d'effet sur ma psyché.

 

J'évoluerai au milieu d'eux sans leur prêter une attention soutenue.

Ils existeront tout autour de moi et je ne leur reconnaîtrai aucun droit ni aucune autorité vis-à-vis de ma personne. Je resterai alors une individualité en symbiose avec le collectif et non une individualité laissant le collectif empiéter sur son territoire.

 

Je suis un être libre, tout en étant relié à une multitude d'égrégores au sein desquels j'évolue sans contrainte. Comme je suis pleinement conscient de leur réalité & de l'impact de leur rayonnement, ils ne peuvent influer sur moi au-delà d'une certaine limite. Cette limite, je la définis et aucune influence extérieure ne peut se permettre de la franchir sans mon consentement.

 

L'individualité est contraire à l'esprit de l'égrégore de groupe.

Le chemin le plus fécond et le chemin personnel.

 

Affirmation de soi.

 

Les égrégores ont évolué à travers l'histoire pour devenir plus conscients aujourd'hui que par le passé, à la fois de leur propre réalité et du rôle majeur qui leur revient dans l'évolution de la société.

Dans les premiers temps de l'humanité et ce jusqu'à une date pas si lointaine pour nombre d'égrégores, ils se formaient suivant les besoins instinctifs & les désirs des individus.

 

A part cas exceptionnels, les égrégores fonctionnaient suivant le schéma dans lequel l'être n'avait pas d'existence propre et était soumis aux impératifs de la tribu.

La norme était (ou, est encore !) à la dépersonnalisation (sectes).

 

De ce fait, les égrégores étaient souverains et l'importance de l'individu était réduite  à sa simple expression. En tant que régent, l'égrégore régnait de plein droit sans tenir compte  des besoins de chacun de ses membres qui n'avaient d'autres choix que de se fondre dans le monde imposé.

La notion du libre-arbitre individuel était tout bonnement rejetée par l'égrégore qui ne s'occupait que de ses propres exigences.

 

Sous l'impact du processus évolutif, les comportements inadéquats doivent être abandonnés pour être remplacés par des usages plus appropriés aux urgentes nécessités des temps présents.

Nous ne pouvons plus nous permettre de laisser les égrégores que nous nourrissons mener leur propre vie, et la nôtre en l'occurrence, comme ils l'entendent.

 

L'égrégore est un double démesuré de nous-mêmes, une extension de toutes nos facultés. En prenant la juste mesure de notre dimension intérieure et en lui donnant la possibilité de s'exprimer sans contrainte, nous allons favoriser l'expression d'une force bienveillante ; une force susceptible d'entraîner le monde qui aura un effet dévastateur sur les égrégores se tenant au service de l'involution.

 

C'est en devenant soi-même un centre de pure auto-conscience au sein de l'égrégore que ce dernier deviendra à même de féconder la race dans son ensemble.



14/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres