COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Survivant d’un naufrage emporté par les vagues ...

la nature nous parle.jpg

 

Le seul survivant d’un naufrage fut emporté par les vagues sur une petite île déserte.

 

Tous les jours, il priait pour que quelqu’un vienne le sauver, et tous les jours il scrutait l’horizon pour entrevoir le moindre signe d’aide, mais personne ne venait jamais.

 

Il décida donc de se bâtir une petite hutte avec des arbres morts et des feuilles de palmier afin de se protéger contre les intempéries, les animaux, ainsi que pour mettre à l’abri les quelques possessions qu’il avait sauvées du naufrage.

 

Après une semaine de travail assidu, sa hutte était complétée et il en était très fier. Citadin de nature, notre homme n’était pas habitué de travailler de ses mains.

 

À la tombée du jour, quelques jours plus tard, alors qu’il revenait de chasser pour se procurer de la nourriture, il trouva sa petite hutte en feu.

 

Déjà qu’il se sentait terriblement malchanceux de se retrouver seul, égaré sur une île déserte, encore fallait-il que le pire lui arrive.

 

Il avait tout perdu dans cet incendie.

 

Après le choc initial, le chagrin et bientôt la colère l’ont habité. Il s’est mis à genoux sur la plage et a crié : « Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça ? »

 

Complètement découragé et fatigué, il s’est mis à pleurer à chaudes larmes, et il s’est endormi ainsi sur la plage.

 

Très tôt, le lendemain matin, il fut réveillé par le bruit d’un bateau qui approchait de son île et fut ainsi sauvé.

 

Arrivé sur le bateau, il demanda au capitaine :

 

« Comment saviez-vous que je me trouvais ici ? »

 

Le capitaine de lui répondre : « Nous avons vu votre signal de fumée... »

 

Patrick Leroux tiré du livre : Pour le cœur et pour l’esprit 



11/07/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres