* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Bien commencer la journée : à chacun son petit-déjeuner.

   Comment en finir avec les sacro-saintes habitudes du petit-déjeuner, souvent le laissé-pour-compte des repas journalier ? Pas question pour autant de sacrifier le plaisir de la diététique.

 

Alors, suivez ces conseils et tout ira mieux !

 

En France, nos habitudes en matière de petit-déjeuner sont limitées, sortant rarement du pain-beurre-confiture traditionnel…Eventuellement, on y ajoute un jus d'orange & un laitage pour être en adéquation avec les recommandations officielles.

 

Les enfants & les adolescents mangent plus fréquemment des céréales soufflées en tout genre, accompagnées de lait, si toutefois ils avalent quelque chose et ne restent pas le ventre vide toute la matinée.

 

Aujourd'hui, notre petit-déjeuner, quand il y en a un, apporte surtout des sucres rapides, des graisses saturées et peu de protéines.

Ces pratiques très répandues ont des conséquences bien fâcheuses sur l'équilibre pondéral, nerveux, hormonal…

 

Un petit déjeuner copieux & bien équilibré prévient l'obésité, les troubles glycémiques, et plus concrètement le manque de concentration, les coups de barres & fringales qui incitent au grignotage…

 

Un repas équilibré.

 

Le petit-déjeuner, comme le reste de l'alimentation de la journée, est à individualiser selon l'activité, l'état de santé, le climat, les goûts…

De manière générale, un petit-déjeuner équilibré doit apporter des protéines, des « bonnes » graisses, un peu de sucres lents, des fibres, des vitamines, des minéraux. Il s'agit de privilégier tout autant la qualité que l'équilibre, comme pour le reste de l'alimentation de la journée.

 

Version tartines : S'il est toléré sur le plan digestif, un pain semi-complet ou complet de qualité biologique contient bien plus de minéraux, vitamines et fibres qu'un pain blanc (même bio) et son index glycémique est plus bas que ce dernier (c'est un sucre plus "lent ").

 

Une purée d'oléagineux bio (amande, noisette, sésame…) apportera de meilleures graisses que le beurre et sera aussi une source intéressante de minéraux & protéines.

 

La confiture présente plus d'inconvénients que d'avantages (même bio, elle est source de sucres rapides). Pour les nostalgiques, elle peut être remplacée par une purée de fruits sans sucre (et sans édulcorant, cela va de soi en bio !)

 

Le pain peut aussi accompagner du fromage, des œufs à la coque, une purée de pois chiches (hoummos), du jambon cru…A essayer : le pain Essene, concentré de vitamines, minéraux, fibres… (nous y reviendrons plus tard)

 

Version céréales : Les céréales du type corn-flakes, riz soufflé, sont des produits transformés à haute température qui ne présentent pas ou peu d'intérêts nutritionnels. S'ils sont fabriqués à partir de céréales complètes, de qualité biologique et sans sucrant ajouté, ce sera toujours mieux.

L'idéal est de consommer des céréales sous la forme la moins transformée, comme les flocons.

 

Vous trouverez, dans votre boutique bio, des flocons de riz, d'avoine (pour le traditionnel « porridge » anglo-saxon), de quinoa, de millet, de sarrasin…qui seront la base d'un petit-déjeuner soit salé (cuits dans un bouillon de légumes et additionnés d'un œuf, d'un filet d'huile et d'herbes aromatiques par exemple), soit doux (cuit dans un lait végétal et additionnés de purée d'oléagineux par exemple).

 

Autre mode de préparation (sans cuisson) : les mettre à tremper la veille au soir pour les manger froid ou avoir juste à les chauffer le matin (gain de temps).

 

Version fruits : Quand il fait chaud, il faut alléger globalement nos apports et favoriser les aliments crus. Cela peut se faire dès le petit-déjeuner avec des fruits frais accompagnés de fruits oléagineux ou d'un laitage.

 

Version grecque, c'est un mélange de fruits coupés en petits dés et d'un yaourt de brebis, que vous pouvez parfaire en ajoutant quelques fruits oléagineux ou une cuillère à café d'huile de carthame vierge de première pression à froid (goût neutre).

 

Version soupe (en hiver) : dans certains coins du monde (notamment au Pérou), la soupe au petit-déjeuner est de rigueur. Pourquoi pas ! Une soupe épaisse de légumes en julienne, enrichie de quinoa, un petit bout de viande, de poisson, de tofu. Tout est permis !

 

Et la crème Budwing ? Mis au goût du jour par la doctoresse C. Kousmine, ce petit déjeuner (qui consiste en un mélange de fruits frais, céréales fraîches moulues, jus de citron, huile & fromage blanc) est très controversé du point de vue de sa digestibilité. Il semble mieux convenir aux montagnards suisses auxquels il était initialement destiné qu'à nos intestins fragilisés par la vie moderne sédentaire… Mais chacun ressent ses attirances après tout…

 

Le muesli ? La même C. Kousmine recommande de ne pas mélanger les céréales entre elles sous peine de digestion difficile. Or, les mueslis sont généralement des mélanges de flocons de diverses céréales sous une forme quasi crue, qui n'est pas adaptée à nos potentialités digestives. Ils nécessitent un trempage de plusieurs heures ou une cuisson pour être digestes.

 

Le jus d'orange ? Les vitamines craignent le temps et la lumière, alors que reste-t-il dans un jus en bouteille ? Le jus d'orange est un aliment acide et l'organisme humain tolère plutôt mal les acides le matin et par temps froid. Il va tenter de rétablir un équilibre biologique en sacrifiant des minéraux alcalins (calcium, magnésium, potassium…).

Il y a par conséquent plus de chance que le jus d'orange du matin ait une action déminéralisante plutôt qu'une action « vitaminante ».

 

Les laitages, le calcium ?  Le calcium est un élément minéral indispensable parmi d'autres, ni plus ni moins. Les fruits oléagineux sont source de calcium (sésame et amande en tête) et de nombreux autres minéraux. Les laitages ne sont pas l'unique source de calcium.

 

Si vous n'avez pas faim le matin ? Il est dommage de ne pas manger le matin parce que cela peut déséquilibrer la répartition des apports de la journée. Cela incite notamment à trop manger le soir et par conséquent à stocker plus. C. Kousmine recommande :

 

« Un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince

et un dîner de pauvre »

 

Par ailleurs, il est vrai aussi que, pour manger, il faut avoir faim.

 

Si vous n'avez pas faim, il y a une raison à identifier : ne mangez-vous pas trop tard et/ou trop copieusement le soir ? Votre foie n'est-il pas surchargé ? Prenez-vous le temps de laisser venir la faim ? Une fois cette raison identifiée, il est souhaitable de modifier les erreurs qui entravent la faim du matin.

 

Et comme boisson Tisanes ? , thé vert, thé rouge seront les alliés de votre équilibre. Quant au café, il présente peu d'avantages pour la santé, pour ne dire aucun. A consommer avec modération, rien que pour le plaisir, de qualité bio bien sûr, en évitant d'en faire une habitude. 



26/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres