* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Echanger, c’est le bonheur. (2)

     Echanger, c'est le bonheur.

 

Les signes de reconnaissance s'inscrivent dans une dynamique d'échange. On peut observer, dans un champ social donné, l'ensemble des règles qui privilégient un certain type de stimulations au détriment d'autres, et nous pouvons résumer ainsi les 5 modalités pour une bonne gestion de notre besoin de signes de reconnaissance.

 

RECEVOIR.

 

C'est s'épanouir en accueillant ce qui est source de plaisir, de satisfaction & de développement :

 

* Les signes de reconnaissance positifs inconditionnels & inconditionnels.

* Les signes de reconnaissances négatifs conditionnels.

 

Recevoir n'est donc pas prendre ou s'obliger par devoir.  Cela suppose une ouverture suffisante pour accueillir ce qui est bon pour nous, sans préjuger des intentions, sans confondre la mise en mots avec la mise en cause personnelle.

 

DEMANDER.

 

C'est sortir de la dépendance des autres. C'est faire des propositions ouvertes.

C'est avoir le comportement autonome de la personne qui gère ses besoins en demandant les encouragements conditionnels & inconditionnels positifs) et aussi les critiques (signes de reconnaissance conditionnels négatifs) qui lui permettent d'avancer.

C'est prendre le risque de la réponse.

 

Demander n'est donc exiger, obliger ou contraindre. C'est proposer, inviter, stimuler.

 

REFUSER.

 

C'est se soustraire aux influences négatives en laissant de côté les signes de reconnaissance inconditionnels négatifs ainsi que les signes de reconnaissance positifs s'ils sont exagérés et ressentis comme de la « pommade ».

 

Exemple : « tu es extraordinaire, tu es super, tu es génial et super-génial… » ne présentent guère d'intérêt.

 

Refuser n'est pas se rebeller, s'opposer, rejeter, couper la relation. C'est s'affirmer, c'est dire non pour soi, à partir de soi, sans rejeter la personne (Etre), tout en n'acceptant pas ce qu'elle propose (Faire).

 

DONNER.

 

C'est s'enrichir et enrichir nos relations en donnant :

 

* Des signes de reconnaissance positifs inconditionnels & conditionnels

* Des signes de reconnaissance négatifs conditionnels car ils aident à la croissance quand ils sont justes.

 

Donner n'est donc pas imposer ou culpabiliser. C'est offrir sans en attendre forcément un retour.

 

SE DONNER A SOI-MEME.

 

C'est savoir s'aider soi-même en réactivant des souvenirs positifs, se rappeler les encouragements que nous avons reçus pour dépasser les difficultés présentes.

 

Se donner à soi-même n'est donc pas faire du « nombrilisme »

Exemple : « J'ai une tâche difficile à accomplir »

 

Dans un processus d'échec je peux m'alimenter de signes de reconnaissance négatifs tels que : « je n'y arriverai pas, je ne suis pas capable, ça sera ridicule… »

 

Dans un processus de réussite je me remémore une ancienne situation que j'ai surmontée et, à partir de là, je me stimule en me disant : « j'ai déjà réussi dans des contextes plus difficiles… »

 

Nous apprenons dès l'enfance ces 5 règles avec le risque de contrôler et manipuler autrui. Les signes de reconnaissance ne sont pas manipulation mais invitation à la croissance. Alors, pour ce faire, donnons-nous des permissions aux 5 niveaux. Si un seul est mal développé, que ce soit en plus ou en moins, nous risquons de mal nourrir notre besoin de signes de reconnaissance et donc de nous mettre en souffrance.

 

 Echanger des signes le plus possible.

 

Les signes de reconnaissance sont des ressources naturelles & inépuisables. Seules les difficultés psychologiques personnelles et les habitudes sociales restrictives nous font mettre en état de pénurie en la matière.

 

Gratuits et à la portée de tous, plus nous en donnons, plus nous augmentons nos chances d'en recevoir pour augmenter nos stocks. Mettons-nous dans une économie d'abondance, car nous nous enrichissons de ce que nous donnons.

 

* Donnons, demandons, recevons

les signes de reconnaissance positifs.

 

* Refusons les signes de reconnaissance négatifs inappropriés.

 

* Donnons-nous les signes de reconnaissance

dont nous avons besoin.

 

Ceci pour permettre à nous-mêmes et aux autres de trouver bonheur, source d'énergie positive, afin de résoudre les problèmes de la vie.  



19/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres