* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les 10 Huiles Essentielles à choisir… pour leurs bienfaits.

   Pour partir en voyage, pour la maison…les trousses ne sont pas tout à fait les mêmes, parce que les solutions ne seront pas les mêmes et qu'en voyage, on demande surtout de répondre à l'urgence alors qu'à la maison on prendra en compte, d'autres affections à long terme.

 

A la maison, on pourra utiliser un diffuseur d'arômes pour nettoyer l'atmosphère et dégager les voies respiratoires ou prendre des bains aux H.E. alors qu'en voyage, on devra se satisfaire de méthodes plus rustiques.

 

En toutes circonstances, le Basilic tropical (ocinum basilicum, à chémotype anéthol) est bien, tout indiqué pour sa capacité à ralentir le péristaltisme de l'intestin. Il va ralentir le fonctionnement de l'intestin et va donner le temps à celui-ci de mettre en place un bouchon.

Dans les types tropicaux notamment, on a pu constater que l'effet est immédiat. C'est en brousse, par exemple, une huile essentielle indispensable contre diarrhées & gastro-entérites.

Il faut limiter l'ingestion des huiles essentielles, mais en cas d'urgence, une petite goutte d'anéthol, ce qui n'est pas bien méchant, car c'est avec cela que l'on fait le pastis et si l'on n'a pas d'HE avec soi, on peut prendre un peu de pastis sans eau.

 

L'Arbre à thé (melaleuca alternifolia) apparaît comme utile aussi, pour son action antiseptique et extrêmement cicatrisante sur toute plaie ou brûlure. Sur une plaie, même importante, on peut verser de l'HE pure, 50 à 100 gouttes, elle ne pique pas et peut donc être supportée par les enfants. Elle va nettoyer complètement la plaie, elle accélère le rapprochement des bords de la plaie et protège celle-ci des agressions bactériennes, plus encore que la lavande.

Sur une plaie « mâchée », type chute de vélo, c'est l'emplacement idéal pour le tétanos, il est important de nettoyer. On a pu remarquer que sous les myrtacées, on trouve peu de parasites ; alors de manière empirique, appliquer quelques gouttes de cette HE sur le corps pour ne pas avoir à partager son sac de couchage avec une petite bête pas sympathique…C'est aussi un excellent remède contre les champignons sous les ongles.

 

   La Menthe poivrée fait partie des grandes HE. C'est la seule qui soit véritablement tonique hépatique, c'est d'ailleurs grâce à cette propriété qu'elle dissipe les nausées du mal des transports. Il suffit de sentir un peu de menthe poivrée et la nausée s'en va. Pour le foie, il ne faut jamais avaler d'HE, comme le romarin.

Quelques gouttes sur la voûte plantaire stimulent la circulation de retour et font disparaître la fatigue des jambes.

 

De même, en avion, pour parer au syndrome de la classe économique, qui déclenche une thrombose, quelques gouttes sur la plante des pieds au décollage, évitent les sensations désagréables de lourdeur des jambes & d'engourdissement lorsqu'on est assis-coincé pendant plusieurs heures. Ceci est valable aussi pour les voyages en train.

 

Elle peut être aussi employée pour son action anesthésiante locale sur un coup, une douleur ou une migraine, en prenant soin de ne pas toucher les yeux. Il ne faut jamais l'appliquer en grande surface sur la peau car elle peut provoquer une hypothermie, 2 à 3 gouttes suffisent et ils faut penser à se laver les mains avec du savon pour faire partir cette HE en excédent sur votre main, cela peut être très douloureux si l'on se frotte les yeux.

 

Une Camomille bleue du Maroc (tanacetum annum) ou une camomille matricaire (matricaria recutiva) ont un très fort pouvoir anti-inflammatoire, anti-œdème, anti-allergique et même anti-asthmatique : pour une personne en crise d'asthme, tétanisée et ne pouvant plus ouvrir la bouche, il suffit d'utiliser une goutte de camomille matricaire et de lui frictionner les gencives, et d'essayer de lui faire dire son prénom.

 

Elle calme dans un délai très rapide les trop fortes réactions aux piqûres d'insectes ou aux allergies, notamment la camomille bleue du Maroc qui est souveraine contre les piqûres de guêpes avec un fort gonflement, ainsi que pour les oedèmes de Quinque.

C'est aussi un anti-douleur dentaire en substitut du clou de girofle ou du laurier noble, elles sont très efficaces en application pure sur la gencive.

Chez le bébé qui fait ses dents, une goutte de matricaire dans une petite cuillère d'huile d'olive, on y trempe le doigt et on l'applique sur la gencive pour un soulagement immédiat.

 

Le Vétiver  (vetyveria zinzanoïde) et le Bois de santal : Le Pr Chaumont a fait une étude  remarquable sur les bactéries de la flore corporelle et qui habitent notre peau. Certaines sont très bonnes pour nous, elles nous protègent et sont appelées saprophytes ; d'autres sont virulentes et sont appelés pathogènes. Les bactéries sont responsables de nos mauvaises odeurs (aisselles, pieds), il ne faut pas éviter la transpiration, mais plutôt les mauvaises bactéries.

L'étude a été faite sur des HE qui pouvaient être intéressantes dans ce nettoyage, pour trouver des produits qui protègent les bonnes bactéries mais qui en même temps font reculer celles qui sont pathogènes.

Il s'avère que l'HE la plus efficace, très loin devant les autres (origan, cannelle, thym), la plus puissante, c'est bien le bois de santal, pourtant très doux.

Le problème en est le coût, car, le santal ayant été trop exploité, serait en pénurie, il est devenu très cher.

 

Il serait dommage de l'utiliser à mauvais escient, par exemple pour parfumer une maison, son utilisation thérapeutique au niveau de la flore corporelle est beaucoup plus intéressante.

 

En seconde position, mais assez loin derrière : le vétiver, plante dont on utilise la racine et que l'on distille pour obtenir l'huile essentielle.

Ce sont les 2 HE les plus efficaces au niveau de la flore corporelle. On pourrait faire des parfums au santal & au vétiver.

Quand on a des champignons sous les pieds, des désagréments en fin de journée, en étant resté dans des chaussures fermées, une application de vétiver est efficace. De même un champignon tenace sous un ongle, qui n'est pas parti avec du Tee-trea, partira avec du vétiver ou du santal.

Le santal est efficace contre le muguet dans la bouche, et même contre les toux nerveuses rémanentes & répétitives, en utilisant un dispersant qui permet de le solubiliser, car le santal n'est vraiment pas bon dans la bouche.

 

La Citronnelle (cymbopogon nardus) : pour éloigner les moustiques & de nombreux parasites. C'est une HE très efficace sur les champignons aériens comme aspergillus niger, responsable d'affections nosocomiales qu'elle détruit par contact. On peut l'utiliser en dilution dans l'huile de jojoba. En zones à moustiques, on peut aussi la diluer avec du « solubol » et se préparer un apéritif avant la tombée du jour, le  moustique sera repoussé par l'odeur de la transpiration.

 

Toutefois en secteur à risque de paludisme, le plasmodium, parasite inoculé par ce moustique peut être mortel  (+ d'un million recensés par an), il vaut mieux être prémuni, on ne peut que recommander à quiconque  qui irait dans un pays tropical, d'utiliser des HE en traitement prophylactique.

Ne connaissant pas encore vraiment de thérapeutique naturelle & efficace contre ce fléau il est préférable de se conformer aux conseils de L'OMS.

Le drame c'est que les traitements sont trop chers pour les personnes qui vivent en zone à risque.

 

   Pour remplacer l'utilisation d'un « antibiotique général » nous aurons encore besoin d'une HE contenant des phénols comme l'Origan d'Espagne (corydothimus capitatus) ou un thym à thymol ou une sarriette des montagnes riche en carvacrol ou encore une HE de cannelle écorce cinnamonum verum, qui ne contient pas de phénol, mais qui contient un aldéïde cinnamique, qui fait fonction de phénol.

 

Cette HE sera utilisée ponctuellement  per os si besoin, par UN MEDECIN EXCLUSIVEMENT pendant un délai très court (les phénols sont hépato-toxiques, en solution buvable préparée avec une teinture mère ou de l'alcool ou du solubol et diluée dans de l'eau.

 

Les doses à ne jamais dépasser par jour sont de l'ordre d'une quinzaine de gouttes d'HE (environ 500 mg) pour un enfant de 7 ans.

Une solution intéressante pour ces HE phénoliques reste le suppositoire, ce n'est pas difficile à faire, soit on demande au pharmacien qui a des produits qui permettent de faire des suppositoires aux HE, soit on peut le faire soi-même avec de la graisse de palme ou du beurre de karité ou du beurre de cacao.

Les HE pénètrent immédiatement dans l'organisme et pour les personnes qui ont des problèmes de diverticules très douloureux, avec des HE d'origan en suppositoire ou sarriette (préférable), on va ainsi diminuer la fermentation & la putréfaction quoi causent les douleurs.

 

ATTENTION, PAS D'H.E. PHENOLIQUE SUR LA  PEAU !

 

Une HE  à visée fluidifiante du sang : le Géranium bourbon (perlargonium graveloens), circulatoire, anti-hypertension, anti-virale. On a pu vérifier sur des capillaires mécaniques, au microscope, la fluidification du sang, grâce à l'ingestion de pélargonium graveolens.

On arrive à diviser par 2,5 la vitesse de passage du sang dans les capillaires.

A Madagascar, une maladie tropicale génétique, la drépanocytose, peut être soignée par l'utilisation de cette HE.

C'est la friction idéale du cinquantenaire (anti-hypertension), elle peut compléter l'action répellente de la citronnelle.

 

Des études, in vitro, ont montré que le géranium, le néroli  citrus auranthium bigaradia fleurs et le Ylang-ylang ont une action anti-stress extraordinaire sur des cellules endothéliales qui tapissent la paroi des veines. 

 

Le plus efficace est sans conteste le néroli. En cas de stress, on en met 2 gouttes sur les artères carotides ou cérébrales, et dans les 30 secondes, on est presque mieux qu'avant d'avoir eu de stress.

Même en état de choc, en urgence, on peut frictionner une petite goutte sur les gencives.

 

Mais le géranium remplit aussi fort bien ce rôle en frictions cutanées, quelques gouttes pures sur le plexus solaire, ou sur les artères carotides ou cérébrales.

 

L'Hélichryse italienne : c'est l'immortelle qui fleurit dans les champs et que nous pourrions nommer l'HE des mauvais coups.

Elle dissout les hématomes (1 à 2 gouttes sur un bleu), c'est le produit indispensable contre les coups & les entorses.

 

L'autre Hélichryse (hélichrysum bractéiferum), moins chère, est efficace surtout sur l'herpès simplex & les affections ORL en particulier au niveau de la bronchite aigus & des quintes de toux.

 

Pour l'herpès, si on veut l'éviter, il faut changer d'alimentation, c'est toujours une question de terrain,  tout comme pour les poux, les candidas albicans, etc.

 

Les enfants sujets aux poux ont souvent un terrain respiratoire déficient ou consomment trop d'amidon, pain, pâtes, yaourt ou lait, que l'on peut supprimer de l'alimentation en les remplaçant par d'autres produits tout aussi valables.

 

Le Ravintsara (cinnamonum camphora), qui est malgache veut dire « la bonne plante », c'est une plante un peu magique qui vient de Madagascar, et qui est extraordinaire pour les angines, les grippes, les nez bouchés, les sinusites, et même les problèmes de peau, car un problème cutané, c'est aussi un problème respiratoire (on respire aussi par la peau). Les eczémas & les psoriasis correspondent, pour un nutritionniste, à un terrain respiratoire mal alimenté et mal reconnu.

 

Les HE, c'est quelque chose de fantastique, il a plein de manières de les aborder…



06/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres