* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les Accidents ne sont pas des accidents.

   Les Accidents ne sont pas des accidents. Comme tout, nous les créons. Non que nous nous disions : 

 

"Je veux avoir un accident !", mais nous avons les structures de pensée propres à nous attirer un accident. Certaines personnes en semblent constamment victimes, alors que d'autres traversent la vie sans la moindre égratignure.

 

Les accidents expriment la colère. Ils dévoilent des frustrations causées par l'impossibilité de s'exprimer. Ils indiquent aussi une révolte contre l'autorité. Notre colère devient telle que nous voulons frapper les autres ; mais nous nous frappons nous-mêmes.

 

Quand nous sommes fâchés contre nous-mêmes, lorsque nous nous sentons coupables, quand nous estimons mériter une punition, un accident peut se charger de nous l'infliger.

 

Nous nous sentons rarement responsables d'un accident, mais plutôt les victimes malchanceuses d'un tour du destin. Un accident nous permet d'attirer l'attention & la sympathie des autres. Nos besoins, nos blessures deviennent l'objet de leurs oins. L'accident nous apporte souvent une période de repos, parfois longue. Il nous apporte aussi la souffrance.

 

Les parties de notre corps blessées dans un accident révèlent la nature de notre culpabilité. L'importance de nos blessures est proportionnelle  à la punition que nous nous infligeons...



15/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 398 autres membres