* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les Clés de la Détoxication.

bien dans son corps.jpg

 

Retour à la Liste
     

De plus en plus de personnes se tournent vers une alimentation saine.

 

    Mais combien pensent à y associer une bonne cure de détoxication, afin de nettoyer l'organisme, de le libérer des toxines accumulées au fil des ans, et de le rendre apte à tirer le meilleur profit d'une alimentation plus qualitative ?

Un petit tour d'horizon des émonctoires et des méthodes pour les drainer nous introduit aux bases de la détoxication.

 

La suralimentation qui caractérise les pays riches ne conduit pas seulement à l'obésité mais aussi - parfois - à une accumulation de toxines (déchets métaboliques) dans le corps. Il est évident que l'organisme ne peut fonctionner correctement si des déchets empoisonnent le sang et encombrent les organes.

En médecine naturelle, cette accumulation de déchets dans les rouages du moteur organique est considérée comme la nature profonde des maladies et la grande partie des efforts visent par conséquent à drainer les toxines vers l'extérieur en stimulant les différentes « portes de sortie » que sont le foie, les intestins, les reins, la peau, les poumons.

 

Il y a donc une grande vérité dans la sagesse populaire qui recommande une cure de printemps pour nettoyer le sang et purifier l'organisme. Les cures de nettoyage par la prise de dépuratif sont considérées à tort comme des remèdes de « bonnes femmes », bons à utiliser comme soutien pour qui y croient.

 

Mais à notre époque de suralimentation, de sur-médication & de pollutions multiples, ces cures au contraire et plus que jamais la base sur laquelle devrait s'appuyer toute thérapeutique qui se veut efficace.

 

La Maladie : une accumulation de toxines.

 

La cause principale des maladies – en dehors des cas de maladies de carences – est la présence de substances indésirables dans l'organisme. Cette conception découle de l'observation et peut être vérifiée par chacun.

Les personnes souffrant de maladies respiratoires se mouchent, toussent ou expectorent pour se débarrasser de substances qui encombrent leurs alvéoles (asthme), leurs bronches (bronchites), leur gorge (toux), leurs sinus (sinusite) ou leur nez (rhume).

 

Les articulations des rhumatisants sont enflammées, bloquées & déformées par la présence de « cristaux ».

 

Tous les problèmes de peau sont dus au rejet, soit des substances acides par les glandes sudoripares (eczéma sec, crevasses), soit de déchets colloïdaux par les glandes sébacées (acné, furoncles, peau grasse, eczéma suintant).

C'est la présence en excès  au niveau de l'estomac & des intestins qui provoque les régurgitations, les indigestions, les nausées, les vomissements ou les diarrhées ; ou lorsque ces substances sont irritantes ou fermentent et se putréfient : l'inflammation des muqueuses digestives (gastrite, entérite, colite), la production de gaz (aérophagie, ballonnements).

 

Tout l'éventail des maladies cardiovasculaires, dont trop de personnes décèdent encore aujourd'hui, est dû à la présence de substances excédentaires (cholestérol, acide gras) qui épaississent le sang, se déposent sur les vaisseaux (artériosclérose), enflamment les parois (phlébite, artérite), les déforment (varices) et les bouchent (infarctus, attaque cérébrale, embolie).

 

Dans les maladies rénales, les substances incriminées sont des déchets protéiniques ; dans l'obésité : la graisse ; dans le diabète : le sucre ; dans le cancer : les substances cancérigènes ; dans les allergies : les allergènes ; dans les ulcères d'estomac : les acides ; dans la goutte : l'acide urique, etc.

 

Les émonctoires : portes de sortie des toxines.

 

Le corps est équipé de cinq organes pour faire face à la montée des toxines : le foie, les intestins, les reins, la peau, les poumons. Ces organes excréteurs, ou émonctoires, filtrent les déchets hors du sang et de la lymphe et les rejettent hors du corps.

 

Le foie est sans conteste l'émonctoire le plus important, car non seulement il filtre & élimine les déchets comme le font les autres émonctoires, mais il est aussi capable de neutraliser - s'il est en bonne santé et travaille suffisamment – de nombreuses substances toxiques, cancérigènes, etc. Les déchets filtrés par le foie sont éliminés dans la bile. Une bonne production & un écoulement régulier de bile sont donc non seulement garants de bonnes digestions, mais aussi d'une bonne détoxication.

 

Les intestins par leur longueur (7 mètres) & leur diamètre (3 à 8 cm), jouent également un rôle fondamental. En effet, la masse de substances qui peut y stagner, putréfier et fermenter est énorme, et contribue pour une grande part à l'auto intoxication. Une vidange quotidienne ou biquotidienne de l'intestin est indispensable pour rester en bonne santé. Une grande partie de la population  souffrant de constipation, recommander des draineurs intestinaux ne peut qu'avoir des effets salutaires.

 

Les reins, entre 5 à 6 mictions quotidiennes, éliminent normalement 1.5 litre d'urine environ. Dans cet abondant support liquide, les déchets filtrés peuvent facilement être éliminés, pour autant que les reins fonctionnent correctement. Toute diminution de la quantité d'urine ou de concentration de déchets provoque une accumulation de toxines dans l'organisme, accumulation génératrice de troubles de santé.

 

La peau constitue une double porte de sortie puisqu'elle rejette des déchets cristalloïdaux & acide par la sueur (glandes sudoripares) & des déchets colloïdaux, gras, etc., par le sébum (glandes sébacées).

 

Les poumons sont avant tout une voie d'élimination de déchets gazeux, mais à cause de la suralimentation et de la pollution, ils rejettent très souvent aussi des déchets solides (colle, crachats, etc.).

 

Voir aussi : Tribulus terrestris.



01/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres