* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

L’orignal : estime de soi.

    L’Orignal : estime de soi.

 

L’Orignal se trouve au Nord de la Roue de Médecine, tout comme le Bison. Le Nord, c’est le siège de la sagesse. L’estime de soi, la médecine de l’Orignal, découle en effet de la capacité de reconnaître la sagesse dont nous avons fait preuve face à une certaine situation et de saisir que, dès lors, nous méritons reconnaissance & félicitations.

 

L’Orignal est le plus gros animal parmi les cervidés et il est très fort. C’est toute une expérience que d’entendre son meuglement se répercuter dans l’air musqué  d’un soir de printemps. Fier de sa virilité, il cherche à fertiliser une femelle ; y a-t-il meilleure façon de manifester l’estime de soi ? Chez l’orignal, le mugissement du mâle exerce une force positive puisqu’il indique la volonté de « partager » ce qu’il ressent avec les autres.

 

Ce désir de « partager » est empreint de la joie qu’accompagne le sentiment d’avoir mené son projet à bien. Il n’y a guère de plus grande joie que celle qu’apporte un travail bien fait. Le besoin de crier sur les toits, loin d’être une recherche d’approbation, est plutôt l’élan vital qui, du plus profond de soi, pousse au partage.

 

A travers ce scénario, la sagesse que l’acte créateur est fécond : il engendre de nouvelles idées et donne lieu à d’autres actes créateurs. L’Orignal nous dit qu’il est sage d’exprimer fièrement sa joie puisque, ainsi, la joie « s’attrape ». Dans un certain sens, ce mugissement est une façon d’alléger le fardeau, de se dire et de dire aux autres : « Voilà qui est bien fait ! »

 

Les adeptes de la médecine de l’Orignal savent quand utiliser la délicatesse du Chevreuil et aussi quand se ruer comme le Bison. Ils savent à quel moment donner des ordres et quand accomplir eux-mêmes le travail. La sagesse de la médecine de l’Orignal s’apparente à celle du Grand-père guerrier qui, ayant depuis longtemps mis ses peintures de guerre au rancart, conseille maintenant aux jeunes de garder leur sang-froid.

 

On retrouve souvent la médecine de l’Orignal chez les aînés qui ont cheminé longtemps sur le Bon Chemin rouge et qui ont vécu bien des choses au cours de leur cheminement terrestre. Leur joie réside dans l’enseignement aux enfants ; ils sont les premiers à les encourager.

Cela ne veut pas dire que les adeptes de l’Orignal ne font qu’encourager ; ils mettent aussi en garde contre les dangers qui peuvent se présenter, cela va de soi. Les adeptes de la Médecine de l’Orignal savent quoi dire, à qui le dire et quand le dire.

 

Selon la loi tribale, on respecte les aînés pour leurs dons de sagesse, leur habileté à enseigner et le calme qu’ils apportent au Conseil.

Si vous faites preuve d’une sagesse au-delà de votre âge et si vous jouissez du don associé à la médecine de l’Orignal, utilisez ces qualités pour encourager les autres à grandir. La sagesse qu’exprime la  médecine de l’Orignal a de multiples facettes.

 

Si l’Orignal vous parle, vous venez probablement d’accomplir quelque chose dont vous avez raison d’être fier. Ce peut être une habitude  que vous avez réussi à vaincre, un projet que vous avez achevé, une saisie intuitive face à un but ou un nouveau « sens de soi » que vous avez acquis après de nombreuses luttes. Il est temps de ressentir fierté & harmonie devant vos succès ainsi que d’exprimer votre reconnaissance à ceux et celle qui vous ont aidé.

 

Pour mieux vivre selon la médecine de l’Orignal, on peut s’exercer à écrire tout ce qu’on aime de soi ainsi que tout le progrès qu’on a fait au cours de  sa vie. Appliquez ensuite cet exercice à vos amis, votre famille, vos collègues de travail et à la vie en général. N’oubliez pas de partager vos trouvailles avec les autres. Ils ont autant besoin d’encouragements que vous.

 

Cependant, on peut aussi vous faire remarquer que votre égo peut gâter votre sentiment face à une réalisation. Rappelez-vous que les autres ont le même potentiel que vous et ne négligez pas d’apprécier leurs dons.

L’Orignal peut laisser supposer que, en vous arrêtant à vos succès, vous avez négligé de vous intéresser aux autres et avez ainsi oublié » cette grande vérité : chacun de nous instruit en quelque sorte tous les autres.

La médecine de l’orignal peut exiger, dans certains cas, que, pour quelque temps, vous grandissiez en toute tranquillité, calmiez votre esprit et permettiez  à la force & à la sagesse du silence d’entrer dans votre cœur.

Voilà l’essentiel de la médecine de l’Orignal : reconnaître la sagesse du silence pour que, quand vient le temps de parler, vous soyez fier de vos paroles.



08/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres