* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Souffrez-vous de Carences Lumineuses ?

 

  Clic S/ Image pour retour à la liste

           Si nous pouvons contrôler la qualité de notre alimentation, il est plus difficile de maîtriser la qualité de l'eau que nous buvons, encore plus de l'air que nous respirons. Mais il est un facteur essentiel de santé que nous négligeons trop souvent : la qualité de la lumière.

 

Nous passons le plus clair (si l'on peut dire) de notre temps en milieu sombre & confiné : maison, voiture, école, bureau, commerces… Nous devons alors compenser cette luminosité insuffisante par un éclairage artificiel au spectre lumineux tout à fait incomplet. Nous souffrons presque tous, sans le savoir, de « carences lumineuses ». Nous sommes des êtres « mal illuminés ».

 

Les ampoules incandescentes n'émettent quasiment pas d'ultraviolets, sont chiches en violet et bleu, saturent d'orange et de rouge et émettent quantités d'infrarouges… On peut dire que l'essentiel de leur énergie est dissipée en chaleur et non en lumière. Un vrai gâchis économique mais aussi et surtout un réel danger pour la santé de nos yeux.

 

L'éclairage fluorescent (néons) est encore pire. Certes, moins chaud et moins rouge, tirant plus vers le bleu & le blanc, son spectre lumineux se caractérise par un pic jaune très marqué qui rend l'éclairage très perçant & très pénible. De plus, ces tubes s'éteignent et se rallument 60 fois par seconde, provoquant un scintillement des plus fatigants. Et les cathodes situées à chaque extrémité du tube émettent des ondes radio & des rayons X de faible intensité dont on connaît mal l'impact sur la santé…

 

Incandescentes ou fluorescentes, les lampes modernes émettent pas ou peu d'ultraviolets dont on commence à peine à découvrir les bienfaits sur l'organisme. Parlons bien sûr des ultraviolets à grande longueur d'onde : les UV  A (de 380 à 320 nm, proches du violet) et les UV  B (de 320 à 290 nm). Les UV  C, plus éloignés du spectre visible (de 290 à 100nm), au fort pouvoir germicide, restent très dangereux et sont normalement stoppés par la couche d'ozone (ce qu'il en reste).

 

 Pour ne rien arranger, nous multiplions les entraves à la libre circulation, de toutes les fréquences de la lumière solaire. En effet, nous posons sur nos fenêtres des vitres qui font barrage aux rayons ultraviolets. Nos verres de lunette et de lentilles de contact les filtrent aussi.

 

Rappelons-nous simplement la double fonction de nos yeux : la vision (spectre violet) et la réception d'ondes qui stimulent notre glande pinéale, véritable chef d'orchestre de notre système hormonal. Des recherches ont montré les innombrables implications de la lumière sur notre santé physique et notre bien-être.

 

Ne vous sentez-vous pas mieux les beaux jours de grand soleil ?

 

 

CLIC Photo

 

    Pour celles et ceux, nombreux, qui ne peuvent pas passer leurs journées entières dehors, sachez qu'il existe des lampes dites « lumière du jour » qui reproduisent assez fidèlement le spectre de la lumière solaire, dite « spectre complet » (un peu d'UV  A & B, un pic modéré du vert, absence d'infrarouges) d'une agréable & douce teinte jaune clair donnant l'illusion d'être en plein soleil.

 

La lumière généreuse & complète du soleil est gratuite et accessible à tous. Nous aurions grand tort de nous en priver. Chassez fatigue & dépression, illuminez-vous, c'est une question d'hygiène de vie…

Considérez vraiment la lumière comme une alimentation : choissez-la complète & naturelle, non raffinée & artificielle.

 

En espérant que cette information vous apportera des « lumières » sur un choix de santé trop souvent négligé, voire méconnu…

 

Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source :

https://couleurs-de-la-vie.blog4ever.com/



11/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 369 autres membres