* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Traiter les causes et non les symtômes...

          Le « Nouvel Age » mouvement d'origine anglo-saxonne qui s'est répandu largement en pays francophones, représente comme une sorte de micro-culture à large audience.

Or l'entrée dans l'Ere nouvelle du Verseau concernerait l'approche des problèmes de santé.

 

Les patients comme les professionnels commencent à se préoccuper, par delà les symptômes, du contexte de la maladie : le stress, la société, la famille, les régimes alimentaires, les cycles biologiques, les émotions. Les médecins qui séparaient le corps et l'esprit essaient désormais de les rassembler.

 

Ils reconnaissent les aspects psychologiques, sociaux et spirituels de la maladie. De plus, nous devrions offrir notre soutien et notre chaleur avant d'ordonner le moindre examen, écrit la journaliste américaine qui a fait connaître à l'origine le New Age, Marylin Ferguson.

 

Cette approche traduit donc un comportement qualitativement différent qui respecte l'interaction de la psyché, du corps et de l'environnement et cherche à résoudre le manque d'harmonie sous-jacente qui est à la source du problème de santé :

« Trouver la santé c'est se trouver ».

 

Au lieu de traiter les seuls symptômes, elle recherche les causes. Au lieu de mettre l'accent sur la spécialisation et l'efficacité, elle se soucie du patient dans son ensemble et met l'accent  sur les valeurs humaines. Au lieu de traiter douleurs comme des réalités purement négatives, elle y voit des informations sur l'existence d'un conflit et d'un manque d'harmonie.

 

Au lieu d'intervenir principalement par la chirurgie et les médicaments, elle cherche l'intervention minimale par une technologie appropriée, à partir d'une panoplie de techniques non envahissantes : psychothérapie, exercices physiques, régimes alimentaires.

Le professionnel, au lieu de se situer comme l'autorité-qui-sait et de se cantonner dans une neutralité affective, se situe comme partenaire thérapeutique et s'engage affectivement.

 

Au lieu d'identifier l'effet placebo au pouvoir de suggestion, il reconnaît le rôle essentiel de la psyché dans la maladie et dans sa guérison.

 

Aussi l'approche holiste accepte-elle des systèmes de guérison non classiques : acupuncture et acupressing, yoga, approche alternative de la naissance et travail sur le corps. Et même les pouvoirs de guérison « psy »…



02/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 398 autres membres