* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Amour : la jeunesse spirituelle.

  Représenté dans la plupart des cultures comme un enfant nu muni d’ailes, symbolisant l’éternelle jeunesse de l’amour profond associée à une certaine responsabilité.

Avec ses armes : arc, carquois, torche…il chasse, aveugle ou enflammé. Sa puissance souveraine est figurée par le globe qu’il tient parfois dans ses mains.

 

Les supports symboliques de l’amour sont :

 

*   Eros, la divinité grecque figurant, selon Paul Diel, la sexualité aussi bien sous sa forme banalisée que sublimée, dont le pouvoir s’étend à tout ce qui est et qui engage les êtres & les choses à s’unir et à créer. Eros personnifie donc le désir amoureux.

 

L’union des contraires, féminin & masculin, n’est durable que si ce lien est solide, c'est-à-dire s’il dépasse la sexualité et intègre la sensibilité & la spiritualité.

 

Ce processus est symbolisé par le mythe, bien expliqué par Paul Diel, de Psyché (âme) séduite par Eros (sexualité), sous son aspect pervers (représenté par un monstre). Celui-ci l’enferme dans un palais (prisonnière de la luxure), ne la visitant que la nuit afin qu’elle ne voit pas sa laideur (refoulement, les interdits, le tabou).

 

Une nuit, Psyché enfreint l’interdit, contemple son amant à la lueur de la lampe (éveil de la conscience, de la clairvoyance). Se voyant découvert, Eros s’enfuit (culpabilité) chez sa mère. Aphrodite (régression). Folle de douleur, Psyché erre à sa recherche avant de faire appel à Vénus qui lui confie des travaux extrêmement durs (initiation, purification) jusqu’à ce qu’Eros s’échappe du palais maternel et réapparaisse sous sa forme réelle (vision vraie de l’amour, la conscience, la sublimation de l’instinct). Zeus (l’esprit) leur accorde l’autorisation de s’unir (union spirituelle).

 

*   A Eros, désir de jouissance, s’opposent d’une part Pothos, l’amour idéalisé associé au mythe du héros en quête de l’inaccessible (Prométhée, Ulysse, Jason), personnifiant la jeunesse éternelle dans les mystères de Samothrace, et d’autre part Thanatos, messager de la mort demeurant dans les Enfers (l’inconscient).

 

Entre ces extrêmes s’écoule la vie de l’homme.



26/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 369 autres membres