* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Comment utiliser les Huiles Essentielles.

 

Il existe 4 manières principales d'utiliser les H.E. en aromathérapie :

 

* On peut les absorber par la voie atmosphérique, cutanée, orale, rectale.

 

Selon la composition biochimique & les applications thérapeutiques de chaque H. E., il est possible d'en déterminer les moyens d'absorption idéaux et ceux qui doivent être prescrits ; en effet, il faut savoir que certains composants biochimiques sont irritants ou toxiques soit pour les muqueuses cutanées et respiratoires, soit encore pour le foie ou le système nerveux.

 

En règle générale, les H.E. étant des substances très actives et très puissante, il n'est pas nécessaire d'en utiliser des quantités importantes qui peuvent au contraire s'avérer nuisibles.

 

Voici quelques indications générales sur chacun des principaux modes d'absorption.

 

     La diffusion atmosphérique.

                           (Idée Cadeau pour la Fête des Mères !)

 

Les H.E. sont des produits aromatiques et plusieurs d'entre elles sont spécifiquement adaptées pour être diffusées dans l'atmosphère grâce à un diffuseur spécialement étudié. Pour éviter de saturer l'air en molécules aromatiques et risquer des irritations, il est recommandé de diffuser les H.E. de façon intermittente, à raison de 15 mn toutes les heures.

 

ATTENTION : Toutes les H.E. ne sont pas bonnes à diffuser. Ne pas mettre dans un diffuseur des H.E. à phénols (ex : Sarriette, Thym, Girofle, etc.) qui sont irritantes pour la muqueuse respiratoire.

 

     Voie cutanée.

 

Si quelques H.E. peuvent être appliquées directement sur la peau, à condition d'être toujours de qualité, on utilise, on utilise généralement une base d'huile végétale (noisette, amande, macadamia, etc.) dans laquelle une ou plusieurs H.E. sont incorporées en pourcentage plus ou moins important selon l'effet recherché et la nature des produits. On obtient ainsi une lotion qui est utilisée en friction ou en massage et permet une excellente absorption des composants aromatiques.

 

Là encore, prudence : certaines H.E. pures sur la peau sont irritantes, notamment celles riches en monoterpènes & phénols.

 

    Voie orale.

 

Dans ce cas les H.E. sont absorbées  par le système digestif.

L'idéal est de les prendre sur un support tel qu'un comprimé neutre ou incorporées à des gélules exécutées sur prescription médicale par un pharmacien, mais le sucre peut être une solution aussi.

Si un mélange de plusieurs H.E. se révélait nécessaire, il est possible de les ingurgiter dans une cuillère à café d'huile d'olive...

 

S'il n'existe pas de règle absolue concernant les quantités, 1 à 2 gouttes s'avèrent déjà efficaces et il n'est habituellement pas nécessaire d'aller au-delà de 6 gouttes /  jour (2 gouttes x 3 fois par jour), sauf de façon momentanée pour une maladie aiguë comme une infection, par exemple, où le dosage établi par un aromathérapeute compétent peut commencer par 12 gouttes / jour.

 

En tous les cas, il est recommandé de respecter les dosages indiqués par le médecin, et en automédication de ne jamais dépasser 6 gouttes / jour.

 

ATTENTION : Ne donnez jamais d'H.E. phénolées à vos enfants.

 

   Voie rectale.

 

L'administration de suppositoires permet également une absorption efficace et rapide des H.E., du fait de la grande perméabilité des veines du rectum. Cette voie est la plus pratique et donc la plus recommandée pour les enfants & les nourrissons pour lesquels elle permet une administration plus facile des H.E., en particulier lors de pathologies aiguës.

Elle est également très utile pour les personnes qui ne peuvent pas absorber d'H.E. par voie orale (intolérance aux odeurs, fragilité des muqueuses digestives, etc.)

 

Les formules de suppositoire sont établies par le médecin aromathérapeute et réalisées par un pharmacien spécialisé. Il  ne s'agit pas là d'automédication.

 

   AVERTISSEMENT.

 

Les H.E. ne se dissolvent pas dans l'eau !

 

Si vous en mettez dans un bain, elles flottent à la surface et risquent de provoquer des irritations ou brûlures cutanées. Divers auteurs proposent toutes sortes de recettes de cuisine (mélange avec un jaune d'œuf, lait en poudre, etc.) pour incorporer les H.E. aux bains.

 

Le mieux selon nous est d'utiliser un excipient permettant la mise en suspension des H.E. dans l'eau, tel qu'il y en a dans les bains aux essences naturelles que commercialisent quelques laboratoires d'aromathérapie, Renseignez-vous auprès de votre fournisseur.

 

PRECAUTIONS D'EMPLOI.

 

¤ Les H.E. sont des substances très actives, dont l'utilisation réclame certaines précautions :

 

¤ Ne laissez pas de flacons d'H.E. à portée des enfants : rangez-les avec précaution.

 

¤ N'utilisez pas n'importe comment une H.E. que vous ne connaissez pas. Respectez scrupuleusement les voies d'absorption indiquées. Les H.E. phénolées (Thym, Sarriette, Girofle…), par exemple, ne doivent pas être appliquées pures sur la peau, sur les muqueuses ni dans un diffuseur car elles sont très irritantes.

 

¤ Si accidentellement vous vous mettez de l' H.E. dans l'œil, n'utilisez pas de l'eau pour vous rincer, mais de l'huile végétale : prenez la 1ère que vous avez sous la main, cela calmera immédiatement l'inflammation.

 

¤ Si un enfant absorbe par mégarde une quantité importante d'H.E.

(1 flacon de 5 ml, par exemple) contactez immédiatement le Centre Anti-Poisons le plus proche.



18/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres