* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Ecouter son corps : Décodage émotionnelle.

           Ecouter son corps.

 

Lise Bourbeau a formé, motivé et aidé des milliers de personnes à devenir plus conscientes de leur potentiel. Elle avait constaté que les gens obtenaient rarement ce qu'ils désiraient et que peu  étaient vraiment heureux. Sa curiosité l'amena à en rechercher les causes mais surtout, les solutions ! Des prises de conscience fondamentales en découlèrent et des transformations importantes prirent forme dans sa vie

 

Elle s'est spécialisée dans le décodage métaphysique des malaises & des maladies.

 

Maîtriser ses émotions.

 

Il faut les identifier, en accepter l'entière responsabilité et les exprimer.

« Vivre une émotion, c'est se sentir menacé. Alors qu'en réalité, on fait face à quelqu'un qui s'exprime différemment de nous ou qui n'aime pas sa propre vie ».

 

Définir le sentiment.

 

Un sentiment provient de la faculté que possède l'être humain de sentir à travers son corps émotionnel qui vibre à toutes les sensations captées par les 5 sens physiques.

Tant et aussi longtemps qu'une personne se permet de sentir, sans accuser les autres ni s'accuser elle-même, la sensation appelée « sentiment » est bien gérée car elle ne bloque pas l'énergie du corps émotionnel.

 

Définir une émotion.

 

Une émotion est le résultat d'une activité au plan mental. Une personne vit une émotion lorsqu'elle a peur pour elle-même. Cette peur empêche la réalisation d'un désir, ce qui a pour effet de bloquer l'énergie du corps émotionnel qui doit être utilisée pour aider l'humain à réaliser ses désirs. Derrière toute émotion vécue, il y a en plus une émotion de peur qui est en général la peur de ne pas être aimé.

 

Différencier une émotion d'un sentiment.

 

Vous pouvez ressentir un sentiment de peur, de peine, de joie… ou une émotion de peur, de peine, de joie…

Exemple : lorsque vous vivez une peine et que vous demeurez en contact avec ce que vous vivez, tout en vous permettant de ressentir cette peine, vous pouvez dire que vous ressentez un sentiment de peine parce qu'il est très bien géré par vos corps mental, émotionnel & physique. Cette peine n'est pas néfaste.

Par contre, lorsque vous ressentez de la peine et que votre corps mental prend aussitôt le dessus en disant ou en pensant que ce n'est pas juste, ou que vous ne comprenez pas, ce sentiment devient alors une émotion.

 

Pourquoi ? Parce que vous avez peur pour vous-même et que vous accusez quelqu'un d'autre ou vous vous accusez.

 

Cette attitude mentale vous empêche de manifester votre désir d'être heureux, de lâcher prise ou d'aimer inconditionnellement.

 

Voilà pourquoi une émotion n'est jamais bénéfique : elle finit souvent par créer un blocage dans le corps physique, donc un malaise ou une maladie.

 

Danger à trop contrôler ses émotions, à trop rationaliser et à ne plus parler avec son cœur ?

 

Le danger est de se couper de son ressenti ou de sa sensibilité. En voulant se couper des émotions, on se coupe en même temps de leur sensibilité qui est absolument nécessaire pour pouvoir écouter les vrais besoins.

La personne qui ne ressent plus rien devient très rigide et écoute plutôt sa tête, son intellect, qui devient son maître. L'intellect, faisant partie du corps mental, est composé de mémoire, donc de tout ce qui a été appris dans le passé. Une personne qui se laisse diriger ainsi par son intellect ne peut plus vivre son moment présent de façon spontanée.

 

Il est important de savoir faire la différence entre émotion & sensibilité. Cela permet de demeurer sensible et d'éprouver des sentiments plutôt que des émotions.

 

Pourquoi les émotions sont-elles plus difficiles à vivre avec son conjoint ?

 

Pour vous, c'est plus difficile avec votre conjoint, pour d'autres, c'est avec les enfants, le patron, les parents etc.

La raison de cette difficulté est le fait que certaines personnes vous reflètent davantage ce que vous n'acceptez pas de vous-même. C'est ce qui vous fait réagir avec votre conjoint. Celui-ci vous reflète des aspects ou des parties de vous que vous n'aimez pas et que vous ne voulez pas accepter. Vous l'accusez au même degré que vous vous accusez vous-même inconsciemment.

Il est justement dans votre vie pour vous aider à devenir conscient de ces parties de vous que vous n'acceptez pas. A travers lui, vous avez l'occasion de vous connaître davantage.

C'est ce qu'on appelle la théorie du miroir. Votre conjoint vous donne donc l'occasion d'apprendre à vous aimer, à vous donner le droit d'être ce que vous êtes.

 

Quand quelque chose me met en colère, je suis très émue et je boude. Comment arriver à m'exprimer davantage plutôt que bouder ?

 

Votre interlocuteur vous dit simplement à voix haute ce que vous vous dites intérieurement. L'enseignement explique qu'une personne qui s'aime véritablement se donne le droit de faire ou de ne pas faire, de dire ou de ne pas dire quoi que ce soit sans se condamner, se critiquer ou se juger. C'est ça l'amour inconditionnel de soi & des autres. Ce n'est pas d'atteindre la perfection telle qu'elle est vue et comprise par des êtres humains. Même Jésus, qui a atteint l'état christique, se permettait de saintes colères, c'est-à-dire qu'il se donnait le droit d'être en colère.

 

Tant que vous vous accusez, rien ne changera dans ce que vous vivez. Donnez-vous donc le droit d'être perturbé, de bouder et de ne pas pouvoir vous exprimer pour le moment. De toute façon, rien en ce bas monde n'est permanent. Soyez confiant. L'avenir vous réserve sûrement de belles surprises, surtout si vous apprenez à vous accepter.

 

Pour se libérer faut-il demander pardon ?

 

* 1 * Il faut d'abord identifier les émotions, il y en a souvent plus d'une. Devenez conscient de l'accusation portée, des reproches faits et des différentes émotions que cela vous fait vivre.

 

* 2 * Ensuite, prendre ses responsabilités. Réalisez que vous êtes en réaction : cette réaction est causée par une peur pour vous-même qui est elle-même dictée par une croyance acquise.

Etes-vous obligé de continuer à croire en elle ? Réalisez que vous avez toujours le choix entre l'amour et la peur.

 

Quelle est votre peur ? Quelle est votre croyance ?

Vous pouvez changer cette croyance.

 

* 3 * Puis il s'agit d'accepter l'autre et de lâcher prise. Pour réussir à accepter l'autre, vous devez sentir sa souffrance ou sa peur en vous mettant dans ses souliers ou dans sa peau. Etes-vous capable de constater ses limites, ses peurs ou sa perte de contrôle ? Constatez que l'autre a une façon d'aimer qui est différente de la vôtre. Acceptez cette différence et lâchez prise. C'est ainsi que vous pardonnez à l'autre. Le pardon est fait lorsque vous êtes capable de souhaiter du bien à l'autre et de vous imaginer le prenant dans vos bras tout en vous sentant bien.

 

* 4 * Puis se pardonner. Il est très important de vous pardonner d'avoir jugé ou critiqué l'autre en entrant en contact avec la partie en vous qui a souffert et qui souffre encore.

Ayez de la compassion pour cette partie, donnez-lui le droit d'avoir souffert et d'avoir réagi. C'est ainsi que vous vous pardonnez. Se pardonner, c'est s'aimer.

Ensuite, avoir le désir d'exprimer le pardon. En guise de préparation pour l'étape 6, imaginez-vous avec la personne concernée en train de lui demander pardon de l'avoir jugée, critiquée ou condamnée.

Vous êtes prêt (e) lorsque l'idée d'aller partager votre expérience avec la personne concernée suscite un sentiment de joie & de libération.

 

* 5 * Après cela, rencontrer la personne concernée. Exprimez-lui ce que vous avez vécu et demandez lui pardon de l'avoir accusée, jugée et de lui en avoir voulu.

Vous dites à l'autre que vous lui avez pardonné seulement si l'autre vous le demande.

 

* 6 * Enfin, refaire le lien avec quelqu'un à qui vous vous sentez encore enchaîné. Retracez dans votre passé un évènement similaire ayant eu lieu avec une personne faisant figure d'autorité : père,  mère, grands-parents, professeur, etc.

Refaites toutes les étapes avec cette personne.



17/08/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 349 autres membres