* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les cristallisations sensibles.

  Dépister le terrain

 

Pur produit de la médecine anthroposophique, la cristallisation sensible, créée par le Dr Pfeiffer à Domach, est basé sur l'examen d'une goutte de sang mélangée à du chlorure de cuivre.

 

Ce mélange produit en effet une cristallisation dont la forme particulière donnera de nombreuses indications concernant les forces éthériques de l'individu.

Là encore, il ne s'agit pas de diagnostiquer un cancer, mais bien seulement de dépister une évolution possible vers le cancer. C'est même sans doute un des tests de dépistage les plus précoces en la matière.

 

Dans chaque cristallisation on différencie quatre zones :

 

   * Une zone dite supérieure, à stries courtes, qui témoigne de l'état des   

      systèmes respiratoire & glandulaire.

   * Un champ médian, à stries moyennes, donnant des indications sur les

      systèmes cardio-vasculaire & digestif.

   * Un champ inférieur, à longues stries, en relation avec les systèmes

      urinaire, génital & intestinal.

   * Et enfin une zone périphérique, indiquant l'état du potentiel énergétique

      général.

 

Mais c'est, plus précisément, dans l'étude détaillée des différentes formes apparaissant dans la cristallisation, que l'on va pouvoir dépister d'éventuelles menaces tumorales, des processus dégénératifs, des dysfonctions hormonales, inflammations, foyers infectieux, intoxinations, charges de stress, etc.

 

Dans une cristallisation sensible, ce qui est finalement détecté, n'est rien d'autre que certaines vibrations exogènes (n'appartenant pas à l'organisme, telles que celles des virus, des bactéries ou des tumeurs en préparation. Et ces vibrations exogènes vont se traduire dans la striation de la cristallisation par des barres transverses interrompant le rayonnement normal des stries sur la plaque.

 

Contrairement aux analyses de la médecine conventionnelle qui ne peuvent évidemment diagnostiquer un cancer que lorsqu'il s'est produit, les cristallisations  sensibles, plus que n'importe quelle autre méthode de bilan des médecines naturelles, sont capables de reconnaître les origines du cancer – quelquefois un simple stress mal intégré -  permettant non seulement d'agir à temps mais d'agir intelligemment puisque la cause, ou les conjonctions de cause précises susceptibles d'entraîner un processus cancéreux vont être reconnues pour ce qu'elles sont et pouvoir être traitées de manière personnalisée.

 

Ces cristallisations sensibles, tout comme la bioélectronique & l'iridologie, n'offrent donc pas seulement un diagnostic mais indiquent clairement la nature des perturbations énergétiques, offrent la possibilité de suivre les effets d'une thérapeutique donnée et de modifier cette dernière en fonction des résultats.



25/05/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 357 autres membres