* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Entourer l'aliment de respect...

 

                                              

 

 

Dans un livre intitulé « De la parole comme d'une molécule »,  Boris Cyrulnik nous explique que lorsque nous sommes devant notre assiette, nous ne sommes pas devant un simple amas de molécules, aussi parfaites soient-elles, mais devant des millénaires de civilisation.

Nous sommes devant du travail, de l'amour, des compétences transmises au fil des générations, apprises au prix de bien des efforts et de l'ingéniosité.

 

Aussi est-il important de prendre son temps, d'entourer l'aliment de tout le respect qui lui est dû, de soigner la présentation de nos plats, d'utiliser un matériel de cuisine qui protège au maximum les vertus de ce que nous mettrons dans nos assiettes. Le contenant est aussi important que le contenu qui doit être appétissant, attrayant.

 

La cuisine méditerranéenne est un bel exemple de ce que nous pouvons faire avec les légumes. Essayez de mettre au moins trois couleurs dans votre assiette et des aromates comme le thym, le romarin, le laurier, le basilic, le genièvre.

 

Les narines ont besoin de palpiter, ce qui entraîne une bonne salivation.

 

Les yeux doivent aussi se réjouir. Mettez une nappe, de jolies assiettes, disposez les couverts comme aux jours de Fête, une serviette de table, une corbeille pour le pain si vous en consommez…

 

Ne mangez pas à côté de T.V., sinon vous aurez beaucoup de mal  à mastiquer.

Dès que nous parlons ou lorsque nous recevons une information qui retient notre attention, notre tendance est d'avaler au lieu de mastiquer. C'est un réflexe.

 

Vous connaissez l'expression « Il a avalé son parapluie ! ». Elle montre parfaitement ce phénomène, la surprise nous fait tout avaler au risque de nous étrangler…



05/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres