* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

GYMNEMA SYLVESTRIS : Combat le sucre.

   GYMNEMA SYLVESTRIS : Combat le sucre.

 

Cette plante à action hypoglycémiante a été surnommée sugar blocker aux Etats-Unis, où l'obésité & le diabète sont devenus un fléau social. A propos de Gymnema sylvestris un médecin américain parle même de Terminator destructeur du sucre. En vérité, elle ne détruit pas le sucre, mais empêche son assimilation par l'organisme, ce qui revient au même sur le plan métabolique. Cette désassimilation glucidique est due à un blocage des récepteurs glucidiques de la paroi intestinale par Gymnema sylvestris.

 

Gymnema sylvestris est un arbuste indien où il pousse à l'état sauvage. Bien qu'il n'ait strictement rien à voir avec elle, Gymnema sylvestris ressemble étrangement à la vigne.

Ce sont leurs feuilles que l'on récolte, qui sont riches de plusieurs actifs : acide gymnémique (en quantité, 25 % de la masse), quercitol, stigmatéol, lupéol.

 

Dans la phytonutrition Ayurvédique, cette plante est traditionnellement associée au traitement du diabète gras chez les personnes généralement obèses et dans la maturité qui en sont au premier stade de leur maladie.

 

En effet, non seulement son principe actif principal (l'acide gymnémique) bloque les  récepteurs intestinaux de sucre, mais il freine la synthèse du glycophène par le foie. On appelle cela l'inhibition de la glycogénèse.

 

The Américan Diabete Association & The National Institut of Health les deux associations de diabétiques américaines, conseillent l'usage de gymnema sylvestris pour le diabète de type II, non-insulinodépendant.

 

Gymnéma sylvestris a des propriétés anti-diabétiques :

 

v     Diminution de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

v     Diminution de la glycosurie (taux de sucre dans les urines).

v     Diminution de polydepsie (soif intense).

v     Diminution de la polyurie (urines fréquentes).

v     Stimulation de la sécrétion d'insuline par le pancréas.

 

A ces indications on peut ajouter celles, complémentaires, associant diabète & obésité : surcharge pondérale, addiction au sucre.



12/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres