* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

L’alimentation saine du diabétique.

   

 

 

L'alimentation saine du diabétique.

 

La première  chose que le diabétique doit garder présent à l'esprit est de ne pas être en surcharge de sucre, bien évidemment.

 

Il y a encore quelques années, on connaissait moins bien le mécanisme d'absorption des glucides, si bien qu'on pensait que les diabétiques avaient intérêt à les éviter. Cela signifiait qu'ils devaient se nourrir avec un régime riche en protéines, et subir les effets secondaires que l'on connaît aujourd'hui, tels que l'hypertension artérielle.

 

De plus, cela les invitait à avoir un régime riche en graisses à cause d'une consommation excessive de viandes & fromages, et immanquablement le diabétique souffrait d'une surcharge pondérale.

 

Les recherches entreprises depuis bientôt 30  ans ont bouleversé les données concernant le problème du diabète.

Actuellement, l'alimentation du diabétique ne diffère pas beaucoup de celle recommandée pour rester en bonne santé : manger au moins cinq portions de fruits & de légumes par jour. Il est nécessaire que les lipides ou matières grasses représentent moins de 30 % des calories (et proviennent surtout d'acides gras mono ou polyinsaturés). Il faut réduire le sel & les sucres et enfin veiller à manger assez de fibres.

 

     Les aliments salutaires.

 

v     Flocons d'avoine, artichauts, oignons & légumes verts (azukis par exemple) ont tous la propriété de réduire la glycémie.

v     Le germe de blé, les bananes pas mûres, la dinde, le poisson, les noix, les poivrons permettent un contrôle du taux de glycémie.

v     Les céréales complètes, les légumes secs, les graines de courges, la levure de bière et les noix ont des teneurs élevées en zinc et en chrome, deux éléments dont les diabétiques ont des déficiences.

v     Les myrtilles ont une action positive sur la rétinopathie des diabétiques.

v     Le germe de blé, les graines de tournesol ; l'huile de colza, les patates douces et les amandes, tous aliments riches en vitamine E ont démontré leur capacité à diminuer les troubles de la circulation et les neurophaties.

v     Le jus frais d'ortie est utilisé depuis l'Antiquité pour stimuler la circulation sanguine alors que le pissenlit est connu depuis cette même période pour stimuler le foie (où le glucose est stocké).

 

       Les compléments alimentaires.

 

v     Gymnema sylvestre, fenugrec, thé vert et chardon marie pour les plantes hypoglycémiantes.

v     Chrome et acide alphalipoïque qui améliore l'action de l'insuline.

v     Zinc indispensable au bon fonctionnement du pancréas.

v     Vitamine B6 essentielle au métabolisme des glucides.

v     Magnésium qui module l'action de l'insuline sur le glucose.

v     Niacine qui accompagne m'action du chrome

v     Vitamine C qui renforce les capillaires de la rétine.

v     Acides gras essentiels Oméga 6 et Oméga 3.

 

Chrome : les recommandations de la Diététique.

 

Faites l'impasse sur toutes les formes de sucre raffiné. Eloignez-vous des sodas, gâteaux ses, bonbons, confitures & gelées. On ajoute du sucre pratiquement dans tous les produits transformés. Lisez les étiquettes. Evitez les conserves.

 

Supprimez les farines blanches et tout ce qui en dérive. Mangez des céréales complètes car c'est dans l'enveloppe des grains que l'on trouve de grandes quantités de chrome. Par exemple, le pain blanc contient 14 microgrammes de chrome pour 100 g, alors que le pain complet en contient 50 microgrammes. Jugez de la différence !

 

Mangez les aliments dans leur intégrité, et ayez une alimentation variée riche en fibres & hydrates de carbone complexe.

Avez-vous exploré des légumes comme le topinanbour, le rutabaga, le salsifis ? Il n'est jamais trop tard…

 

  Ajoutez des aliments riches en chrome à vos menus : brocolis, orge, céréales à grains complets, champignons, poivrons rouges.

 

Si ce n'est déjà fait, utilisez le sucre complet (et non le sucre roux) et intégral, et la mélasse.

 

Sachez que l'aliment le plus richement fourni en chrome GTF est la levure de bière. Son goût s'apparente au gruyère râpé. Usez-en ! 



14/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres