* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le Jade : la perfection.

  Le Jade fut vénéré en Asie occidentale, en Mésopotamie, et surtout en Chine où cette substance noble était associée aus rituels astrologique et végétal : les tigres & dragons de jade marquaient les époques de croissance et de décroissance de la nature et symbolisaient les 2 grandes constellations astrales qui régissaient les deux moitiés de l’année chinoise, le yang et le yin.

 

*  Il représentait le ciel et les éléments :

 

  ¤ Symbole de perfection et de pureté, le Pi de jade, disque circulaire, représente le ciel et son orifice central symbolise le foyer des influences célestes.

 

 

   ¤ Le Ts’ung, cylindre de jade jaune rond à l’intérieur et carré à l’extérieur, est le symbole de la Terre et sert de canal aux influences célestes & terrestres du yang et du yin. Il était aussi un objet votif, souvent orné de koua, un symbole impérial qu’on déposait sur l’abdomen des empereurs défunts.

 

¤ Le Kuei, rectangle de jade (symbole du yari femelle, yin) terminé par un triangle (lalance antique, le toit familial, le lingam) était associé au Pi pour symboliser l’union sexuelle. Utilisé comme pentacle stellaire, insigne d’une dignité initiatique et au plus tard nobiliaire, le Kuei porte gravées les 7 étoiles de la Grande Ourse.

 

¤ Chang était une tablette de jade rouge, symbolisant le Feu qu’on utilisait dans le rituel solaire.

 

¤ Le Métal était représenté par le Tigre de jade blanc correspondant à l’Ouest, à l’Automne, à Orion.

¤  Huang était le 6e instrument culturel en jade noir, affectant la forme d’un Pi coupé en 2 ou 3, utilisé dans la pratique de la nécromancie.

 

Ces 6 instruments étaient enterrés avec l’Empereur.

 

*  On fixait d’autres amulettes de jade, symbole d’immortalité aux 9 ouvertures corporelles pour préserver le cadavre de la putréfaction.

 

*  Symbole de vie, le k’in-pao (morceau de jade) est inscrusté dans le front du phénix, point le plus vital du luth à 7 cordes, considéré comme la réplique d’un être humain vivant.

 

  *  Le Jade vert, qui rappelait la couleur du quetzal, l’oiseau sacré, était sacré en Amérique Centrale : précieuse pierre de grâce, symbole de la pluie fécondante (et par extension du sang) pour les Mayas ; symbole de la végétation et de l’eau chez les Aztèques, la déesse des lacs, des océans et des cours d’eau était Chalchiuht-licue dont le nom signifiait Jupe de Jade.

 

*  En Inde, on lui attribue des propriétés merveilleuses : soulager les douleurs rénales, éliminer les calculs rénaux, guérir l’épilepsie, préserver des morsures des bêtes venimeuses.



22/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres