* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le parfum de quelques petites fleurs...

Il est en toi une tranquillité, un sanctuaire

où tu peux te retirer en tout temps et être toi-même.

 

Ce n'est pas d'un tête à tête ni d'un corps à corps

c'est d'un cœur à cœur dont nous avons le plus besoin.

 

Quelque chose meurt mais quelque chose naît aussi 

dans ce monde qui semble perdu.

Quelque chose devient.. qui est un germe.

 

L'impossible, nous ne l'atteignons pas,

il nous sert de lanterne.

 

Ce qui dépasse la nécessité est superflu & inutile.

 

La nature n'accuse pas l'homme, elle l'attend…

 

On ne peut pas montrer le chemin et dire à quelqu'un

qu'il passe par là :

on peut seulement dire comment on y avance.

 

Toutes choses, par un pouvoir immortel, de près ou loin,

de manière secrète, les unes aux autres, sont reliées.

Si bien que tu ne peux cueillir

une fleur sans troubler une étoile.

 

Ecouter c'est d'abord savoir se taire.

 

Ose devenir qui tu es !

 

Le plus précieux de nous-même est ce qui reste informulé.

 

Dans la vie il n'y a pas de solution.

Il y a des forces en marche :

il faut les créer et des solutions arrivent.

 

L'homme est un être vibratoire

dont l'instrument physiologique a été transformé,

déformé ou délaissé.

 

La vie est une lumière dans le vent.

 

S'il  y a un diamant dans la poitrine,

il brille sur le visage.

 

La clarté c'est une juste répartition

d'ombres & de lumières...

 



08/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres