* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le pouvoir de ces petites herbes aromatiques :

                           Quelques herbes aromatiques :

 

  L'aneth facilite la digestion. Il se marie avec les poissons pochés, grillés, fumés, les concombres, les légumineuses. Il perd toute sa subtilité à la cuisson.

 

  Le basilic améliore les fonctions digestives, en particulier intestinales. C'est le pistou qui sent bon la Méditerranée. Il est parfait avec les pâtes, les légumineuses, la tomate sous toutes ses formes, les anchois, l'ail & l'origan. On peut le faire cuire, mais pas trop longtemps.

 

  Le cerfeuil est digestif et légèrement diurétique. C'est le plus fragile. Il apporte de la finesse à l'omelette, aux plats à la crème. Il ne faut surtout pas le faire cuire ! Il ne supporte que d'être coupé délicatement au ciseau juste avant de servir.

 

 La ciboulette ouvre l'appétit et apporte des quantités appréciables de vitamine C & de carotène. Elle est irremplaçable avec le fromage blanc.

 

 L'estragon, antiseptique, est l'ami des estomacs fragiles. Il peut être consommé frais, cru, cuisiné ou séché car son parfum est tenace. Sans lui, le poulet devient fade.

 

 Le laurier : courts-bouillons,  potées & ragoûts n'existeraient pas sans. On utilise juste son parfum puisqu'il faut retirer ses feuilles après la préparation. Sa légère amertume stimule la sécrétion de la bile, et ses essences aromatiques sont bactéricides.

 

 L'origan est légèrement sédatif. Il parfume nombre de plats à base de tomate.

 

 Le persil est un grand pourvoyeur de vitamine C, de carotène, de potassium & de fer. Feuilles frisées (décoratives) ou plates (plus parfumées) garnissent agréablement tous les plats salés, crus ou cuits.

 

 La sauge, surnommée « plante qui sauve », confère aux viandes, légumineuses & choux,  des arômes chauds & subtils. Mais elle ne doit pas être mise en contact direct avec l'huile chaude ou le grill, car elle devient alors amère. Elle est légèrement tonique & fébrifuge, mais elle fait aussi et surtout partie des plantes phyto-oestrogéniques : elle mime nos oestrogènes et peut soulager bien des maux féminins.

 

 Le thym, comme le laurier, intervient dans tous les bouquets garnis. Séché, il possède plus d'arôme qu'à l'état frais ! On l'utilise aussi en inhalation ou en infusion, pour ses propriétés bactéricides, antiseptiques et antispasmodiques.

 

Et n'oubliez pas de glisser quelques branches d'estragon dans votre bouteille de vinaigre…



05/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres