* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le seitan : faire sa « viande » de blé.

   Quelle est la céréale la plus riche en protéines ?

Réponse : le blé. Il peut contenir jusqu’à 14 % de son poids !

 

Ces protéines proviennent du gluten que l’on isole par extraction du son & de l’amidon : une fois cuite, la boule de pâte portera alors le nom de seitan.

 

Les végétariens américains, qui raffolent des substituts végétaux des plats carnés, l’ont tout de suite adopté et bien vite surnommé « la viande blé » (wheatmeat).

 

En effet, tout contribue à le placer comme le meilleur substitut culinaire de la viande : sa couleur, sa consistance, sa densité, son goût fort.

Il se prête à toutes les préparations : steaks, pots au feu, hachis, farces, fondues…

 

Vous aimerez vous aussi mordre de bon cœur dans cette espèce d’éponge protéinique. Avouons que le subconscient mal sevré de produits animaux y trouvera son compte.

 

Ses protéines ne contiennent pas de purines. Cuisiné avec du tamari & des algues Kombou, le seitan se charge de minéraux de haute qualité. On peut vanter sa grande digestibilité et le recommander régulièrement comme aliment reconstituant.

 

Ne convient pas aux personnes allergiques au gluten.

 

Faire son seitan avec de la farine intégrale.

 

Acheter de la farine intégrale (type 150)  ou passez des grains de blé tendre au moulin à céréales si vous en disposez d’un et faites-en une pâte de la consistance du lobe de l’oreille en la pétrissant dans un grand saladier en verre avec un peu d’eau.

 

Prélevez une boule de pâte de la grosseur d’un citron et triturez-la délicatement entre les doigts sous le fil de l’eau du robinet jusqu’à obtenir une pâte élastique & homogène. Cette opération a pour but de lessiver l’amidon (aspect laiteux) et le son.

 

Mettre de côté cette boule de gluten et répétez l’opération jusqu’à épuisement de la farine intégrale.

 

Les puristes pourront recueillir l’eau de rinçage, riche en amidon, pour certaines recettes.

 

Faire son seitan avec de la farine de gluten.

 

Dans une terrine, mélangez 100 g (pour 6 personnes) de farine de gluten avec de l’eau pour obtenir une pâte, en faire des grosses boulettes.

 

Dans une grande casserole, amenez l’eau à ébullition, versez de la sauce shoyu.

Lorsque l’eau bout à grands bouillons, jetez les boulettes de pâte.

Laissez cuire à feu moyens (entre le bouillon et le frémissement) pendant 45 mn à 1 heure. Puis égouttez les boulettes, devenues seitan.

 

Peuvent se conserver au frigo, dans des boîtes hermétiques, 5 jours maximum.

 

Le Seitan est prêt à se substituer à la viande dans les très nombreuses recettes classiques.

 



16/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres