* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Petit lexique alimentaire.

CALORIES : Unités permettant de mesurer la valeur énergétique des aliments contenue dans les hydrates de carbone (glucides), les graisses (lipides), les matières azotées (protides). La modération de l'apport calorique est indispensable à notre alimentation quotidienne pour limiter les risques d'obésité, de diabète & d'artériosclérose.

 

CULTURE BIOLOGIQUE : Les céréales de culture biologique sont cultivées par fertilisation naturelle des soles, par fumier, compost ou engrais vert. Elles ne sont traitées par aucun pesticide de synthèse, ni pendant leur culture ni pendant leur stockage. Ainsi, conservent-elles toute leur richesse nutritive sans risque de nuisance.

 

GLUCIDES : On les appelle hydrates de carbone. On les trouve d'une part dans les sucres (sucres purs, sucreries, sucre des fruits ou fructose), ce sont des glucides « rapides » dont l'assimilation est trop brutale, d'autre part, dans l'amidon des céréales, ce sont des glucides « lents », qui passent lentement dans le sang au cours de la digestion. Stockés par le foie, ils constituent la première réserve énergétique de l'organisme ; consommés au-delà de nos besoins, ils sont mis en réserve sous forme de graisses.

 

SUCRE : Le sucre roux, brut ou complet, présente l'avantage par rapport au sucre blanc, de ne pas avoir été raffiné et d'avoir conservé ses vitamines, ses minéraux et ses oligo-éléments. Une étude, menée en Suisse depuis déjà bien des années, montre que le sucre roux n'induit pas de caries dentaires comme le fait le sucre blanc, grâce à ses éléments protecteurs.

 

FIBRES ALIMENTAIRES : C'est la partie des glucides, non assimilable par l'homme, que l'on appelle les fibres alimentaires. Composées pour l'essentiel de cellulose, hémicellulose, pectine & lignine, elles sont donc présentes principalement dans l'enveloppe des céréales mais aussi dans les légumes & les fruits (secs en particulier). L'importance physiologique des fibres végétales est aujourd'hui reconnue. Elles contribuent à accélérer le transit intestinal et favorisent par conséquent, l'élimination des excrétions biliaires.

 

LIPIDES (matières grasses) : Ce sont les constituants les plus caloriques de l'alimentation, mais certains comme le beurre, l'huile de germe de céréales sont aussi de bonnes sources de vitamines. Les lipides d'origine végétale ont l'avantage, sur les lipides d'origine animale, de ne pas contenir de cholestérol et de plus, les huiles végétales sont riches en acide gras insaturés essentiels & bénéfiques contre les taux élevés de cholestérol.

 

PROTIDES (protéines) : Parie azotée des aliments, les protéines sont les matériaux constitutifs des cellules et de tous les tissus vivants. On les trouve dans le poisson, le lait, les œufs, le fromages (protéines animales) mais aussi dans les légumes secs, le soya et les céréales (protéines végétales). Elles fournissent les acides aminés essentiels dont le corps a naturellement besoin pour grandir, s'entretenir, se soigner.

Les protéines animales, viande, œufs, en particulier, présentent l'inconvénient d'être toujours accompagnées de quantité importante de matières grasses.

 

GLUTEN DE BLE : Il est constitué par la quasi-totalité des protéines du blé. Quand on a enrichit un aliment au gluten (biscottes, pâtes, biscuits…) c'est pour diminuer sa teneur en glucides (régime diabétique). On supprime au contraire le gluten dans les aliments pour les personnes qui ne le tolèrent pas. (Malades coeliaques)

 

MINERAUX : Aussi indispensables à la vie que les protéines, ils participent, comme elles ; aux différents processus métaboliques : construction & réparation des os (calcium, phosphore), catalyseurs actifs dans les processus d'assimilation (magnésium, potassium, sodium).

 

MAGNESIUM : Minéral indispensable à l'équilibre biologique. Il est nécessaire aux processus de croissance et au système immunitaire de l'organisme. Sa carence se manifeste sous forme spasmophilique : hyperémotivité anxieuse, crampes, palpitations, douleurs musculaires.

 

OLIGO-ELEMENTS : Minéraux présents en très faibles quantités dans les aliments ; ils servent d'éléments catalyseurs dans tous les processus de digestion & d'assimilation. Les plus connus sont le fer, le fluor, le cuivre, l'iode, le manganèse et le zinc.

 

SODIUM : Souvent présent dans l'alimentation moderne sous forme de  chlorure de sodium (sel), il est indispensable au maintien des échanges liquides dans l'organismes. Mais sa consommation est à surveiller : trop de sel favorise l'hypertension et les troubles circulatoires.

 

VITAMINES.  

 

Vitamine A : Nécessaire à la croissance. Action sur la vue & l'ouie. Protection de la peau et des muqueuses. Lutte contre les infections.

 

Vitamine B1 : Nécessaire à la croissance et au métabolisme des glucides (sucre, amidon) et au fonctionnement du système nerveux.

 

Vitamine B2 : Nécessaire à de nombreux métabolisme, à la production d'énergie, à la croissance et au bon fonctionnement du système nerveux.

 

Vitamine B5 :  Acide pantothénique. Nécessaire à la peau, aux muqueuses & à de nombreux métabolismes.

 

Vitamine B6 : Nécessaire à l'assimilation des protéines.

 

Vitamine E : Nécessaire au fonctionnement des muscles & des glandes génitales.

 

Vitamine PP : Nécessaire à un bon état de la peau, du système nerveux & de l'appareil digestif


10/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres