* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

LE SHILAJIT : revitalisant ayurvédique * Diabète & anxiolytique.

  Un des plus puissants toniques de la médecine ayurvédique, qui est aussi un anxiolytique et un antidiabétique de grande qualité, est à présent disponible en Europe sous forme de complément nutritionnel.

 

Le Shilajit, dans sa forme naturelle, est une substance bitumeuse qui suinte, à la saison chaude, des rochers des contreforts de l’Himalaya. Or, cette masse compacte de substances végétales ne contient pas moins de 84 minéraux différents dans leur forme tonique & organique naturelles, des benzopyrones, des triperpènes, des lipides phénoliques et de l’acide fulvique.

 

Conditionné sous forme de remèdes traditionnels, le Shilajit est l’un des toniques les plus préconisés par les médecins ayurvédique & tibétaine. Des textes ayurvédiques vieux de plus de 3000 ans y font déjà référence, nous assurant qu’il existerait peu de maladies soignables, y compris celles  liées au vieillissement, sur lesquelles ce précieux bitume n’aurait pas un effet bénéfique.

 

Son utilisation traditionnelle repose davantage sur ses propriétés toniques & adaptogènes ; autrement dit c’est un puissant revitalisant. De plus, il améliorerait l’absorption des autres plantes et minéraux, renforcerait les fonctions génito-urinaires & respiratoires, ainsi que le système immunitaire. C’est pourquoi on le recommande spécialement aux personnes âgées souffrant d’un état de fatigue généralisé.

 

Depuis la fin des années 1980, des groupes de recherches travaillent  à l’évaluation de son action thérapeutique et son intérêt dans différents autres domaines. Ainsi commence-t-on à l’utiliser très largement, notamment en tant qu’anxiolytique & antidiabétique.

 

   Un remarquable antidiabétique.

 

Le diabète est une indication traditionnelle du Shilajit puisque les populations des villages isolés de l’Himalaya combattaient la maladie depuis plusieurs siècles à l’aide de ce phytothérapique. Ce n’est que relativement récemment que les scientifiques ont mené des études qui confirment ses vertus antidiabétiques

 

La première de ces études conclut à l’augmentation du nombre de cellules bêta du pancréas – celles qui produisent l’insuline – après un traitement de longue durée au Shilajit. Ainsi traité, le pancréas améliorerait grandement sa sensibilité et deviendrait capable de secréter rapidement de grandes quantités d’insuline face à une hyperglycémie.

 

C’est notamment à l’occasion de cette étude que fut démontré l’action antiradicalaire des acides fulviques du Shilajit sur les cellules du pancréas. Mieux encore, on leur reconnut la capacité de repérer les lésions cellulaires de cet organe, lésions que l’on sait aujourd’hui responsable du développement du diabète.

 

Une deuxième étude sur des animaux a permis d’évaluer l’effet du Shilajit sur le glucose sanguin et le profil lipidique a démontré que ce complément nutritionnel diminue significativement le glucose sanguin et a des effets bénéfiques sur le profil lipidique des animaux diabétiques.

 

Un anxiolytique prometteur.

 

Ces études ont confirmé les domaines thérapeutiques reconnus par la tradition médicale tibétaine et ont également exploré d’autres caractéristiques jusqu’alors inconnues du Shilajit, et plus particulièrement son action sur l’anxiété & la mémoire.

 

Toujours sur des animaux, il a été observé que le Shilajit modifie les monoamines et leurs métabolites dans le cerveau, induit une activité anxiolytique tout à fait significative et favorise également la mémorisation de l’apprentissage acquis, surtout lorsque les troubles de mémoire sont induits par une sous-alimentation ou un appauvrissement de l’environnement.

 

La médecine ayurvédique l’indique pour combattre l’amnésie des personnes du 3e et 4e âge selon des protocoles bien rôdés ; d’autres études ont mis à jour que l’association d’un extrait de Withania somnifera et du Shilajit, qui augmentent la capacité des récepteurs acétylcholine de type muscarinique et ont un effet tout particulièrement prometteur sur la cognition & la mémoire.

 

Quant aux vertus anxiolytiques du Shilajit, elles sont à présent comparées qualitativement à celle du Diazépam en Teinture Mère (Valium).

 

Un stimulant de la fertilité.

 

En outre les effets spermatogéniques & ovogéniques de ce tonique hors normes sembleraient, sur des traitements au long cours, augmenter le nombre de spermatozoïdes dans les testicules et la fréquence de l’ovulation chez les femelles.



21/09/2007
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres