* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le vert, interdit de théâtre.

   Nos sociétés occidentales ont largement repris cette notion et c’est aussi après la chance que l’on court sur le feutre des tables de jeux ou de billards & le gazon des stades…

 

Mais lorsque la chance tourne, le vert aussi ! Cette couleur se met alors à porter malheur avec, à la clé, tout un cortège d’interdits. Ainsi aucun acteur de théâtre ne porte de vert sur scène.

 

Dans ses Mémoires, le comédien Pierre Dux s’interroge même sur la force de cette superstition : 

« Comment ne suis-je jamais parvenu à me défaire de cette phobie du vert, si commune aux gens de théâtre ? »

Apparemment, les acteurs ne sont pas les seuls à redouter les effets maléfiques de cette couleur.

 

Cette teinte est également néfaste dans le monde maritime et rares sont les bateaux peints en vert. En Angleterre, la coutume veut que l’on ne porte pas de vert le jour où l’on doit effectuer une démarche importante. La règle vaut également pour une mariée le jour de ses noces.

 L’interdiction s’étend à l’ensemble des convives et même à la couleur des plats dans les assiettes (salades interdites !)

 

Cette superstition demeure à ce point vivace que, selon le journal The Times, une employée aurait été licenciée pour avoir refusé de porter l’uniforme vert et blanc de la maison…l’anecdote datant de 1977 !

 

Couleur du hasard et donc du destin, le vert revêt également une forte connotation religieuse. Dans le Coran, cette teinte fondamentale est l’emblème de l’initiation à la connaissance de Dieu.

Les saints sont vêtus de vert et le Khisr (l’Homme vert) incarne la providence divine. Fils d’Adam, le premier des prophètes, il protège du feu, des Serpents et des autres scorpions.

 

Selon la légende, ce personnage merveilleux découvrit un jour une source au beau milieu du désert. Il s’y baigna et acquit ainsi l’immortalité. Dans le même temps son manteau prit une teinte verte…

 

Le vert joue un rôle tout aussi fondamental dans la tradition chrétienne puisqu’il illustre la renaissance, la charité & la sagesse. C’est à la fois la couleur de la Vierge et celle du Christ après la crucifixion.

 

Symbole d’amour et de sacrifice, le Graal prend la forme d’un vase d’émeraude et Saint Jean est presque toujours représenté dans une robe verte…



01/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres