* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les Cures de Draineurs.

      Les draineurs sont les produits utilisés pour stimuler les émonctoires dans leur travail de filtration & d'élimination.

 

Ils ont non seulement un effet éliminateur, mais aussi une action régulatrice & rééducatrice sur les fonctions perturbées des émonctoires.

Les draineurs sont constitués aussi bien par de simples aliments aux vertus particulières que par des plantes médicinales.

 

Les draineurs hépatiques.

 

-         Jus d'artichaut, de pissenlit, radis noir, carotte, chou…

-         Infusion, gouttes ou comprimés de petite centaurée, romarin, chicorée sauvage, pissenlit, radis noir, boldo, curcuma…

-        Huile d'olive : 1 - 2 cuillères à soupe le matin à jeun, cure de 15 jours.

 

Les draineurs intestinaux.

 

-         Son de froment.

-        Graines de lin, psyllium, poudre d'agar-agar.

-         Pruneaux secs ou figues sèches trempés

-         Infusion, gouttes ou comprimés de bourdaine, casse, mauve, réglisse, polypode…

 

Les draineurs rénaux. (Diurétiques)

 

-         Jus d'artichaut, asperge, citrouille, cresson, haricot, chou, céleri, oignon, navet, poires…

-        Infusions gouttes ou comprimés : aubier de tilleul, bouleau, busserole, queue de cerise, prêle, chiendent, pissenlit, genévrier, ortie, oignon, poireau…

-         Boisson abondante : eaux peu minéralisées, jus de fruits & de légumes, petit-lait, tisanes…

 

Les draineurs cutanées.

 

-         Jus, infusion, gouttes ou comprimés de bardane, bourrache, camomille, pensée sauvage, sureau, tilleul…

-         Bains chauds ou de vapeur, sauna, enveloppements.

-         Frictions aux Huiles Essentielles douces (diluées sur base d'huile végétale) : lavandula hybrida, rosmarinus officinalis 1.8 cinéole…

 

Les draineurs pulmonaires.

 

-         Jus, infusion ou comprimés : eucalyptus, origan, plantain, réglisse, tussilage, mousse d'Islande…

-         Huiles essentielles (diluées sur base d'huile végétale) : eucalyptus globulus, myrtus communis, melaleuca quinquenervia, ravensara aromatica, etc.

 

 La pratique des cures.

 

Avec un peu de bon sens, chacun est à même de pratiquer des cures de drainage. Deux points cependant sont à surveiller : l'intensité de la cure et sa durée.

 

L'efficacité du drainage dépend de son intensité. Le dosage des draineurs doit être bien réglé ; ni trop bas, car la stimulation des éliminations serait trop réduite et par là, aucun résultat ne serait obtenu ; ni trop élevé, car l'organisme s'épuiserait & les émonctoires seraient irrités par le flux des toxines.

 

On peut drainer plusieurs émonctoires à la fois mais, au début, il est préférable de procéder émonctoire par émonctoire pour apprendre à les connaître et à doser les draineurs.

 

La durée de la cure joue aussi un rôle fondamental. Le corps ne peut se vider brusquement de toutes ses toxines. Celles-ci sont extraites peu à peu hors du sang & des tissus.

Une cure pour être efficace doit s'étendre sur plusieurs semaines, un à deux mois pour chaque émonctoire serait préférable ; à répéter de temps en temps.

 

Les drainages ne sont pas seulement un excellent moyen de prévention, mais également un moyen thérapeutique à part entière. Parce que les cures de détoxication attaquent la cause profonde des troubles, elles ont toujours des effets heureux comme on pu le constater depuis des millénaires ceux qui les ont pratiquées...



01/02/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres