* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Manger selon sa Faim, se Nourrir selon ses Besoins…

 

Clic S/ Image pour retour à Liste

 

 

Equilibrer son alimentation.

 

Pendant longtemps, la nourriture était naturelle & crue.

Ensuite, elle a été de plus en plus transformée puis altérée par les techniques agricoles, les substances chimiques, les procédés industriels de conservation & de préparation.

 

L'alimentation est souvent devenue une opération mécanique. Et, hélas, la santé s'aggrave avec le temps. L'humain vit de plus en plus vieux, mais souvent il mène une vie végétative, peu intéressante, ponctuée de malaises. La majorité des gens des pays industriels meurent de maladies causées par une suralimentation carencée en éléments vitaux.

Des règles éprouvées, mises au point, permettent de vivre longtemps par une alimentation naturelle & équilibrée.

Cette alimentation équilibrée contribue à garder ou à retrouver sa santé. Souvent, des guérisons inespérées suivent quand on observe ces principes.

 

Chacun doit rechercher les aliments & les proportions répondant à ses besoins actuels. Les aliments dont nous avons besoin à une période de l'année, selon notre activité, notre état de santé, notre âge, ne sont pas ceux que notre corps demandera à une autre période et dans d'autres conditions.

 

Une formule d'équilibre alimentaire, 60-20-15-5, mise au point par Henry Lindhar, il y a plus d'un siècle et toujours d'actualité universelle, est surtout destinée à obtenir les proportions de notre alimentation. La connaissance des nutriments, leurs effets, les bonnes combinaisons, alliée au respect de la règle de la modération, apportera en abondance les aliments contenant tout ce qui est nécessaire au corps pour bien fonctionner, se maintenir en forme ou retrouver sa santé.

 

  Manger d'après son instinct.

 

L'alimentation instinctive c'est : manger ce dont nous avons besoin, quand on en a besoin. On a perdu l'habitude de manger selon ses besoins. Le corps nous envoie des messages lorsque ses cellules ont besoin d'être nourries. Lorsqu'on y répond, on satisfait ses besoins.

 

Manger selon son instinct c'est :

 

*  Se libérer des conditionnements

*  Se libérer des régimes

*  Retrouver l'instinct.

*  Entretenir et conserver son instinct.

*  Développer et raffiner son goût.

*  Apprécier la saveur quand on mange l'aliment au bon moment.

*  Cuisiner avec créativité.

*  Maintenir un poids santé.

*  Favoriser l'équilibre de son être.

 

Les goûts alimentaires sont conditionnés dès la grossesse. Le fœtus adopte inévitablement l'alimentation de la mère. Il perpétue ce conditionnement après la naissance et parfois toute sa vie.

 

Distinguer la faim de l'appétit.

 

La faim est le signal par lequel le corps indique qu'il manque de nutriments particuliers.

 

 C'est un besoin vital de conservation de la vie.

 

  Exemples.

 

Après une course au soleil, où l'on a transpiré, on sent le besoin de boire.

L'eau est alors agréable tant et aussi longtemps qu'on en a besoin.

Quand le taux de sucre dans le sang (glycémie) est bas, le corps a besoin de glucides.

On a alors « le goût », le besoin ou la faim de sucres à absorption rapide (fruits frais, fruits séchés, etc.) ou de farineux à absorption lente (pain, riz, etc.)

Les enfants ressentent spontanément cette faim instinctive s'ils sont allaités puis correctement nourris d'aliments naturels dans leur jeune âge.

 

Voici le résultat d'une expérience révélatrice sur la différence entre la faim et appétit. Dans une salle d'examen, où il y avait de la nourriture où les étudiants pouvaient se servir à volonté, on a truqué l'horloge pour la faire avancer deux fois plus vite.

 

Les gens faisant de l'embonpoint ont mangé lorsque l'horloge a indiqué midi, alors qu'il n'était que 10 h.

 

Par contre, les gens minces n'ont pas mangé avant le milieu du jour : "Je n'ai pas encore faim", disaient-ils, tout simplement.

 

L'appétit est le désir de manger, sans avoir faim, sans véritable besoin du corps.

 

On mange ainsi par attrait, par tentation, quelquefois par frustration ou par compensation.

L'alimentation apporte un plaisir, une satisfaction, une compensation peu durable, à une carence affective ou une frustration.

 

Exemples.

 

¤  Manger un gâteau parce qu'on passe devant une pâtisserie qui

    sent bon.

¤  Prendre un verre de bière parce que tous les copains en boivent.

¤  Grignoter du chocolat parce qu'on s'ennuie ou qu'on manque

    d'amour.

¤  Se gaver de sucreries parce que c'est défendu.

¤  Prendre de la crème glacée parce que ça nous rappelle une

    rencontre sentimentale.

¤  Accepter une 2e portion même si on plus faim.

¤ En apprenant à percevoir les messages de son corps, on découvre

   une façon sûre de se nourrir et de satisfaire sa vraie faim.

 

On découvre ainsi que « le corps sait ! »

 

  Faim.

 

¤  Besoin physiologique

¤  Instinct

¤  Aliments sains, vivants.

¤  Plaisir sensible.

¤  Signes de satiété lorsque le besoin est satisfait.

¤  Sucs digestifs adéquats

¤  Saveur excellente & spécifique.

¤  Alimentation selon les signes de  son corps.

¤  Bien-être après le repas.

 

Le corps sait !

 

  Appétit.

 

* Réflexe conditionné.

* Envie

* Aliments traités, dénaturés.

* Réponse à une frustration.

* Pas de signes de satiété.

* Sucs digestifs non adéquats

* Acidité dans l'estomac.

* Saveur indifférenciée

* Suralimentation, grignotage.

 

Le corps ne sait pas !

 

  Se nourrir…

 

          ...Commence dans le ventre de la mère…

 

Les conditions de vie, la nourriture de la future maman détermine déjà les tendances alimentaires que l'enfant aura plus tard. Le fœtus dans le ventre de sa mère savoure le liquide amniotique et distingue déjà les différents goûts. C'est pourquoi une alimentation saine & équilibrée est indispensable pour semer de bonnes graines pour plus tard.

 

         …S'ancre au cours de l'enfance…

 

Laisser le temps à l'enfant pour découvrir les aliments dont il a besoin afin de protéger son instinct.

Ne pas le forcer à vider son assiette pour « grandir », sans se soucier des signaux émis par son corps.

Perdre l'habitude de lui servir de petites assiettes des différents aliments pour qu'il puisse en reprendre tant qu'il en aura besoin afin de garder la conscience du corps qui sait.

 

        …S'émulsionne pendant l'adolescence…

 

S'affirmer, se trouver, se distinguer, font partie de l'évolution de l'Etre. Au plus la petite enfance aura été vécue dans le respect des besoins du corps au plus la période d'adolescence sera vécue en harmonie. La recherche des extrêmes, permet au jeune de trouver petit à petit son équilibre.

 

« Le mal étant le fumier, dont le bien a besoin

pour devenir le mieux ».

 

      ... Et s'entretient dans la vie d'adulte…

 

Les habitudes acquises pendant l'enfance se révèlent souvent à l'âge adulte. La conscience alimentaire permettra de suivre son instinct et de répondre à chaque instant aux besoins du corps en trouvant l'équilibre qui lui permettra de rester en harmonie.

L'alimentation basée sur l'instinct ou sur l'équilibre alimentaire aura à long terme les mêmes conséquences pour le corps. L'une appelant l'autre et vice-versa. C'est à chacun à trouver sa voie alimentaire…

 

 

Constat de dizaines d'années d'expérience de l'alimentation saine, savoureuse & équilibrée...

 

Yolande BUYSE  nous livre ses secrets dans ses livres :

 

***  « Se nourrir pour être en forme »

 

                 ***  « Du soleil dans votre assiette »

 

Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source :

https://couleurs-de-la-vie.blog4ever.com/



25/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres