* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Noël : Décrocher la lune.

   Il n'y a qu'une véritable privation, c'est de ne pas pouvoir offrir nos cadeaux à ceux que nous aimons.       May Sarton.

 

Je ne pense pas que plusieurs des êtres que nous aimons attendent en retenant leur souffle que nous allions leur décrocher la lune cette année.

Mais je connais un cadeau qui ferait la joie de toutes les personnes qui apparaissent sur votre liste : vous-même.

 

Malheureusement, ce cadeau des plus personnels coûte très cher ; il exige une dépense importante de vos précieuses ressources naturelles - temps, énergie créatrice, émotion - qui sont actuellement en baisse.

Il serait beaucoup plus facile de régler le problème en offrant à chacun un télescope.

 

Ce n'est pas que nous ne voulons pas faire don de nous-mêmes durant le temps des Fêtes. En fait, c'est ce que nous tentons désespérément de faire. De toute évidence, nous ne nous en tirons pas très bien. C'est pourquoi plusieurs d'entre nous serons déprimés & découragés quand nous rangerons nos décorations de Noël.

 

Comment Noël a-t-il pu nous filer entre les doigts encore cette année ?

 

Parce que nous avons mené trop de choses de front : obligations, promesses, choses à faire absolument, engagements conflictuels.

« Bien sûr, sans problème » est la première indication d'un esprit chamboulé.

 

Premièrement : dispensez-vous de toutes les réunions en soirée d'ici la fin du mois.

N'acceptez que les évènements sociaux dont vous avez vraiment envie. Votre absence peut être remarquée en tout autre temps de l'année, mais pas durant le temps des Fêtes. L'attention de tout le monde est aussi éparpillée que la vôtre. Vous ne manquerez à personne.

 

Passons maintenant aux cadeaux. Toutes ces jolies babioles qui vident notre compte bancaire ne sont que des symboles de ce que vous souhaitez vraiment offrir. Alors, cette année, pourquoi ne pas leur offrir les vraies choses ?

 

Le 1er jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de mon entière attention.

Le 2e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de l'enthousiasme.

Le 3e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de l'énergie créatrice.

Le 4e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau des plaisirs simples de saison.

Le 5e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la tendresse.

Le 6e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la bonne humeur.

Le 7e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la beauté.

Le 8e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la communication.

Le 9e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la surprise.

Le 10e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de l'émerveillement.

Le 11e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau d'un environnement paisible.

Le 12e jour de Noël, j'ai donné aux êtres aimés :

Le cadeau de la joie.

 

« Soyez prêts en tout temps à recevoir les cadeaux de Dieu, sans cesse renouvelés » nous conseille Maître Eckart en cette saison des offrandes.

 

Soyez prêts en tout temps à donner à ceux et celles que vous chérissez les grâces de la simplicité de l'Esprit.

 

Ils vous offriront en retour des cadeaux de Noël inoubliables : une mine réjouie et un cœur content. Et vous n'aurez pas le goût de les échanger.




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 344 autres membres