* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Peut-on vivre sans nourriture ?

   La chaîne alimentaire humaine provient à la base de végétaux qui se sont développés par la phytosynthèse donc par l'énergie solaire.

 

L'homme peut-il consommer directement cette énergie ?

 

Au-delà des jeûnes de longue durée décrits par la littérature (et donc certains ont dépassé les 70 jours) des cas sont décrits de personnes ayant vécu sans nourriture matérielle, tels Thérèse Neumann, Marthe Robin, Ste Catherine de Sienne, St Joseph de Copertino et d'autres mystères chrétiens. Il apparaît que le développement de leurs facultés spirituelles s'accompagnait d'un besoin de nourriture de plus en plus réduit puis même inexistant.

 

Dans son livre « Balayogi, l'Alchimie du Silence », une Française, Poumi Lescaut, raconte ses rencontres en Inde avec Balayogi qui vécut pendant 40 ans en état de samadhi (méditation profonde) sans bouger, sans boire, sans manger et sans parler à quiconque. Balayogi ne se montrait à la foule des pèlerins qu'une fois par an pendant quelques heures et passait tout son temps à l'intérieur d'un temple aux portes fermées par de gros cadenas.

 

« L'autobiographie d'un yogi » de Yogananda relate d'autres cas de ce genre. Ces expériences étonnantes des anciens mystiques chrétiens  & des yogis de l'Inde peuvent-elles être vécues par des personnes de notre temps, vivant dans les pays occidentaux ?

 

Se nourrir de lumière !

 

Jasmuheen, une jeune femme australienne, se nourrit de lumière depuis 1993. Elle explique que nous sommes des êtres divins, des êtres de lumière, et que, par conséquent, nous pouvons obtenir de la lumière tous les nutriments dont nos organes ont besoin pour fonctionner. Elle s'est libérée de toute dépendance envers la nourriture par un processus de purification physique, émotionnelle & mentale. Se nourrir de lumière correspond pour elle à se relier consciemment aux flots d'énergie lumineuse qui coulent vers nous, venant des plans supérieurs de conscience & des mondes spirituels.

 

En des temps reculés, les êtres humains auraient connu cette capacité à se nourrir de lumière et, progressivement, leur identification au corps physique leur aurait fait perdre cette faculté. Mais des pionniers comme Jasmuheen, et quelques milliers de personnes ayant suivi son exemple dans le monde, osent faire reculer leurs limites mentales pour explorer les immenses ressources du potentiel humain et développer leurs capacités psychiques. Quand on entend parler Jasmuheen, dont l'aspect physique est celui d'une femme mince & élégante, nous avons le choix de penser soit qu'elle est une mythomane qui ment et affabule pour attirer l'attention et se rendre célèbre comme gourou d'un nouveau style, soit qu'elle ouvre la voie à une nouvelle conscience.

 

La matière dont notre corps est constitué n'est pas autre chose que de la lumière, de l'énergie vivante & intelligente.

Comme le disait Albert Einstein :

 

 « Il y a équivalence entre la masse et l'énergie. Nous sommes toujours et partout en présence de phénomènes énergétiques, en ce sens que la matière est une organisation particulière de l'énergie. Le corps n'est pas quelque chose de différent de la pensée, pas plus que l'émotion. »

 

Dans un proche futur, la médecine s'occupera avant tout des énergies et de leur circulation dans tous nos corps. Délivrée du matérialisme réducteur, elle fera une magnifique synthèse des traditions médicales anciennes, des acquis de la science & des lois spirituelles immuables de l'univers.

 

Dans son ouvrage « The future of the Body », Michael Murphy, l'un des fondateurs du centre d'Esalen, en Californie, a rassemblé, une longue liste de cas de transformations corporelles hors du commun, comme la capacité de léviter, de changer de forme spontanément ou de réaliser d'incroyables exploits physiques. Depuis des siècles, l'Occident est totalement stupéfait par ces pouvoirs.

 

La Bible nous affirme que Jésus apparut et disparut à volonté, marcha sur l'eau, etc., mais depuis que Newton et les premiers scientifiques matérialistes ont comparé l'univers à une sorte de grande horloge, de tels talents durent davantage considérés comme des fables magiques ou mythiques plutôt que comme une capacité que des humains pourraient reproduire. L'Eglise, en expliquant que ces pouvoirs étaient un signe de divinité, avait déjà affirmé que tout cela était inaccessible au commun des mortels ! Pourtant les exemples de capacités transcendantales abondent aussi bien dans l'histoire de l'Occident que dans celle de l'Orient.

 

La NASA est intéressée.

 

Hira Ratan Manek est un ingénieur retraité de 64 ans habitant les Indes est qui, depuis 8 ans, ne se nourrit que d'énergie solaire. Debout pieds nus sur la terre, il regarde le soleil à son lever ou à son coucher pendant plusieurs minutes. Il conseille de commencer par regarder le soleil en face pendant quelques secondes puis, dans une attitude de réceptivité totale, d'augmenter de quelques secondes chaque jour. Après 6 mois de pratique, on peut regarder le soleil pendant une vingtaine de minutes.

 

Cela provoque une activation de la glande pinéale qui charge tout le cerveau en énergie vitale et permet donc de se passer d'aliments solides.

Il affirme que depuis qu'il se nourrit ainsi d'énergie solaire, tous ses problèmes de santé ont disparu et il dispose d'une énergie physique exceptionnelle. Comme son expérience a été relaté par divers journaux, les scientifiques de la NASA, aux Etats-Unis, l'ont invité et ils ont vérifié le fait que, il avait pu vivre sans aucun aliment solide, seulement en buvant de l'eau. Les scientifiques sont intéressés par ce phénomène qui pourrait permettre des voyages dans l'espace sans avoir besoin d'emporter de provisions.

 

Une longue démarche.

 

Dans son enseignement, Jasmuheen propose, pour commencer à se nourrir de lumière, de passer par une « initiation sacrée », un processus de 21 jours destiné à acquérir la maîtrise de soi qui découle d'une connexion consciente avec le Divin. Elle écrit dans son livre « Vivre de Lumière » : 

 

« Ce processus n'est pas la garantie de l'illumination, c'est simplement une étape dans votre voyage vers la Maîtrise de vous-même.

Si vous avez des doutes au sujet de ce processus, ne le commencez pas maintenant, mais demandez à votre Divinité Intérieure de vous préparer à tous les niveaux pour que vous puissiez le vivre un jour avec facilité, dans la joie & la grâce ! ».

 

La démarche de Jasmuheen débouche sur une étonnante vision du 3e millénaire. Elle écrit : "Imaginez un monde sans abattoirs, sans « camps de concentration pour les animaux » appelés « élevages industriels », sans Mc Donald et d'autres usines d'intoxication des foules, sans enfants affamés, sans adolescents anorexiques, sans pauvreté car les millions dépensés pour la nourriture pourraient être utilisés à des fins sociales. Imaginez une planète unie pour le bien de tous, car vivre de lumière est motivé par l'éveil à plus de conscience & d'harmonie. Imaginez le changement extraordinaire qui découle de l'ouverture de nouvelles idées, d'oser être différent et de s'élever au-dessus du conformisme & de la peur, dans une nouvelle capacité d'être, d'embrasser son plein potentiel et d'accéder à une dimension de vie où la télépathie est normale, où se nourrir de lumière est normal et où l'immortalité physique est normale ".

 

Depuis quelques années, sur la terre, quelques milliers de personnes ont entrepris, comme Jasmuheen, de se nourrir de lumière ou d'énergie. Certains parlent « d'alimentation prânique », d'autres se nomment « respiriens » mais tous sont parvenus à vivre sans aliments tout en gardant un poids stable et un corps en parfaite forme. N'est-ce pas fascinant ?

 

Des thèses audacieuses.

 

N'oublions pas que le corps humain fonctionne avec l'énergie fonctionne avec l'énergie solaire. Par le processus de la photosynthèse, les plantes stockent cette énergie sous formes de molécules organiques que notre organisme va brûler pour en extraire l'énergie dont il a besoin. Certains scientifiques pensent que plusieurs éléments nutritifs ne peuvent pas être fabriqués par le corps lui-même, comme la vitamine C ou les acides aminés essentiels. D'autres pensent  que les cellules de notre organisme ont la capacité de tout fabriquer à partir de l'air que nous respirons et de la lumière que nous percevons.

 

Il y a quelques décennies, de nombreux diététiciens croyaient qu'il était indispensable de manger des aliments d'origine animale pour ne pas souffrir de carences en acides aminés essentiels. Les progrès de la recherche ont montré qu'ils avaient tort. Non seulement l'être humain peut vivre sans viande ni produits laitiers mais une alimentation végétarienne assure une bien meilleure santé.

 

Pouvons-nous faire un pas de plus et ne manger que de la lumière ?

 

Tel est le passionnant défi que Jasmuheen et ceux qui suivent ses traces lancent aux scientifiques. Si nous ne sommes que des êtres de matière, nous ne pouvons pas nous passer d'aliments matériels. Si nous sommes des êtres d'origine divine, des « êtres de lumière qui ont choisi de faire une expérience matérielle », alors se nourrir de lumière devient possible. Nous sommes au cœur d'un débat fondamental sur notre nature d'être humains !

 

Si le 3e millénaire est celui du réveil spirituel, alors la porte est ouverte pour de fabuleuses explorations…

 

  ATTENTION : ne suivez en aucun cas à la lettre ce qui est exposé ici sans avis médical et suivi de personnes d'expériences, ce n'est pas à la portée de tout le monde. Mais ces témoignages apparaissent intéressants pour les questions qu'ils posent.

Ouverture n'exclut jamais prudence…

 

   « Osons aborder des sujets aussi audacieux que l'alimentation solaire et j'espère que ces infos susciteront une ouverture des consciences. J'ai vu pour ma part que l'idée de « manger lumière » avait au moins stimulé des gens à oser manger moins et à se passer de produits animaux !

 

Je crois beaucoup à une « vision pédagogique » où l'on respecte la marche d'escalier sur laquelle  chacun se trouve et on cherche à lui donner des infos sur la marche suivante, par des infos qui se trouvent 3 étages plus haut ! Surtout que le problème de fond c'est d'intégrer les infos à sa vie et pas seulement d'accumuler des idées intellectuelles qui n'ont pas été passées au creuset de l'expérience personnelle.

 

Je crois souvent des gens qui, en temps normal, ont l'air d'avoir des idées très avancées mais qui, par manque d'intégration par l'expérience vécue, régressent dès qu'ils sont malades et se précipitent par exemple sur les thérapies toxiques qu'ils rejetaient intellectuellement auparavant. Dès qu'ils ont peur, ils ne suivent plus les idées de leur cortex cérébral mais redeviennent des enfants apeurés qui se livrent aveuglément à ceux qui sont la continuité du pouvoir parental : les autorités, les experts & les médecins ! C'est pour cela qu'une véritable éducation de santé, qui offre des infos puis des expériences personnelles est le seul moyen de changer les consciences en profondeur ».

 

                                                              Dr Christian Tal Schaller.



05/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres