* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Quand arrive la Crise ...

 

Clic S/ Image pour retour à la Liste

 

        La réalité est là. La crise a aggravé les inégalités sociales entre les puissants & les faibles, entre le Nord et le Sud.

 

Suivit la décennie 80 avec son « star systèm », son « charity business » et le règne du fric. Les années 90 furent celles de la « fracture sociale », la communication à outrance & la bulle des nouvelles technologies.

 

La décennie s'est achevée par le malentendu de la mondialisation et la contestation, devenue planétaire, avec son slogan :

« Le monde n'est pas une marchandise ».

 

L'urgence : changer nos habitudes.

 

Il est certain que nous ne pouvons plus indéfiniment et impunément violenter la nature par une surconsommation démesurée et un infini gaspillage. Consommation éthique, responsable ou assagie, c'est avant tout une consommation écologique qui tient compte de l'homme et su sort global de la planète. Elle nous permet de concilier le plaisir d'acheter, la participation au bien-être commun et la protection de l'environnement. Le consommateur, inquiet et aujourd'hui mieux formé, cherche à être mieux informé. Il exige la transparence d'un produit ou d'un service qui le fait progresser et le relie.

 

Consommer, c'est exister ! L'architecture économique et la gouvernance politique de notre monde ne nous laissent apparemment aucune issue pour échapper à la comédie de la grandiose société de consommation. Le culte de l'enfant gâté est presque inscrit dans notre ADN de consommateur.

 

Pourtant, il est plus que nécessaire de changer nos habitudes, les mauvaises, et nous tourner vers un mode de vie plus simple, harmonieux et prescripteur de bien-être.

 

 

***  EN PRATIQUE ***

 

  Qu'est-ce qu'un écoproduit ?

 

Un produit peut être considéré comme écologique quand il présente les caractéristiques suivantes :

 

Exempt d'émissions nocives en phase de production / fabrication,

   d'utilisation et de recyclage.

 

Renouvelable et recyclable : pour économiser les matières

    premières & les énergies, réduire les pollutions & les déchets.

 

Durable : pour éviter les gaspillages et encourager les réparations.

 

Au quotidien à la maison.

 

Faire couler moins d'eau dans la salle de bains, éteindre les lumières inutiles, trier ses déchets, laver son linge à basse température, sortir son panier pour faire les courses, acheter des produits locaux et de saison, manger bio, ne pas utiliser sa voiture sur de courtes distances…

 

Ce sont là quelques gestes simples quotidiens qui  pourraient épargner des ressources gaspillées à notre planète. Et c'est le début d'une véritable initiation à une consommation écologique.

 

  C'est bon pour mon porte-monnaie.

 

En rendant notre maison plus économe en énergie, en optant pour les énergies renouvelables, en achetant une voiture « propre » ou en soutenant une cause défendant l'environnement, nous pouvons bénéficier d'un crédit d'impôt. Une attitude bonne pour notre planète et bonne, aussi, pour notre porte-monnaie.

 

Pour les transports.

 

*  Préférez le vélo, les rollers & le train à la voiture (la combustion

    d'un litre d'essence produit 2.4 kg de CO²).

 

*  Préférez le covoiturage quand on ne peut vraiment se passer de la

    voiture.

 

*  Privilégiez le bus (3 fois moins de CO² émis qu'en voiture).

 

*  Roulez tranquillement (économie : 10 km/h en moins = 22 litres

    économisés par personne et par an).

 

Pour les achats.

 

*  Préférez les produits de saison.

 

*  Mangez bio (un Français absorbe chaque année 1.5 kg de pesticides

    dans son alimentation.

 

*  Utilisez votre panier.

 

*  Choisissez les écolabels, les écorecharges,

    les biodégradables à 100 %.

 

  Bien dans mes habits.

 

Dans ce grand marasme du textile, un étiquetage des vêtements plus précis s'impose pour permettre aux consommateurs d'en connaître la provenance. Mais en attendant, tournons-nous vers une fibre écolo, bio, et des vêtements confectionnés dans le respect de l'homme et de la nature. Acheter un sous-vêtement ou un vêtement bio, c'est respecter l'homme et l'environnement.

 

Investir éthique.

 

Il est possible de choisir où va son argent, de l'investir dans des placements tenant compte des critères écologiques et d'encourager les microcrédits privilégiant des engagements locaux à long terme.

 

Placements éthiques : l'argent est placé dans des entreprises

    reconnues pour leurs engagements sociaux & écologiques : sont

    donc exclus les secteurs de l'armement, du tabac, de l'alcool, ou de

    nucléaire.

 

Placements solidaires : ils sont investis dans des projets de petite

    taille, souvent peu rentables, avec une forte utilisé

    environnementale ou sociale : réinsertion, associations caritatives,

    agriculture biologique, etc.

 

Fonds de partage : l'épargnant renonce à une partie de son profit

    pour le donner à une ONG.

 

  Un jardinage respectueux de la nature.

 

Le jardinage écologique ne consiste pas seulement à substituer un produit naturel à un produit chimique ! C'est une attitude, celle d'observer beaucoup son jardin pour justement intervenir, en amont, de manière préventive.

 

Bien se comporter chez l'Autre.

 

L'écotourisme, c'est une autre manière de voyager en favorisant la rencontre de l'autre & le respect de son mode de vie.

Les défenseurs de cette idée refusent de voir les paysages, les îles & les pays du monde se transformer en grands hypermarchés de grande consommation : 664 millions de touristes aujourd'hui, 1 milliard attendu en 2010.

Ce développement se fait au détriment des populations locales : 80 % de la manne touristique profitent aux campagnes aériennes, agences de voyage, hôtels et autres compagnies internationales.

 

La fête autrement.

 

*  Fabriquez des décorations avec des matériaux naturels : figurines en

    pâte à sel, pommes de pin, fruits.

 

*  Choisissez plutôt des décorations qui vont durer  dans le temps

    (boules rembourrées, en tissu…), des guirlandes électriques avec

    des ampoules de rechange.

 

  *  Achetez de préférence à proximité pour éviter les déplacements en voiture (magasin bio, épiceries fines, marchés…) et évitez en particulier les produits à usage unique comme les gobelets, assiettes et couverts en plastiques ou en carton, les serviettes en papier.

 

*  Pensez aux produits bio ou à ceux issus du commerce équitable.*

 

*  Pour vos cadeaux, choisissez des articles de qualité durable, qui

    pourront être réparés. Assurez-vous de vous procurer des produits

   dans des contenants réutilisables ou recyclables.

 

* Achetez des produits biodégradables et non toxiques …

 

Le Livre conseillé : La Consommation Ecologique de

                                     Ezzedine El Mestiri

 

   (Fondateur et créateur du Magazine Nouveau Consommateur, fondé en 2003, familial et au service d'une information qui éclaire sur nos gestes quotidiens, préservant l'environnement et favorisant les échanges et la transmission des savoirs.)

 

Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source :

https://couleurs-de-la-vie.blog4ever.com/



10/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres