* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Vrai ou faux * Traitements médicaux * N° 1

      La pilule peut provoquer des infarctus ( ?)

 

VRAI/FAUX : Chez une femme en parfaite santé et qui ne fume pas, une pilule contraceptive de type courant ne présente pas de risques sur le plan cardiaque.

Elle peut, en revanche se révéler dangereuse chez des femmes souffrants de maladies coronariennes, de phlébite, d'embolie pulmonaire, de diabète ou de cholestérol.

Dans ces cas à risques, les médecins prescrivent généralement des pilules moins fortement dosées en œstrogène.

 

La pilule provoque le cancer du sein ( ?)

 

??? : Diverses études ont été menées sur le sujet, avec des réponses dans un sens comme dans l'autre. Certains médecins affirment que la pilule protège contre le cancer du sein, tout comme celui de l'ovaire. D'autres médecins expliquent qu'elle peut être un facteur de risque, notamment lorsqu'elle est prise à un très jeune âge (dès 13 ans) ou avant la première grossesse menée à terme.

Certaines pilules, notamment celles contenant de l'œstrogène, doivent être utilisées avec précaution chez les femmes présentant des antécédents de tumeurs mammaires.

 

Une pilule prise durant la grossesse peut provoquer un avortement ( ?)

 

FAUX : Il peut arriver qu'une femme enceinte prenne la pilule, soit par inadvertance, soit au tout début de sa grossesse, lorsque celle-ci n'a pas été décelée.

Les études menées sur le sujet n'ont pas démontré de répercussion : ni interruption de grossesse, ni éventuelle virilisation d'un foetus féminin.

 

Fumer est contre-indiqué lorsqu'on prend la pilule ( ?)

 

VRAI : Tous les médecins le soulignent : la pilule & la cigarette ne font pas bon ménage. Les risques d'accidents cardiaques ne sont pas négligeables, notamment chez les femmes de plus de 40 ans qui fument plus de 10 cigarettes par jour.

 

Les antibiotiques fatiguent ( ?)

 

FAUX : Les antibiotiques sont souvent accusés de 1000 maux, dont celui de « mettre à plat » l'organisme. Accusation sans fondement. Ce n'est pas l'antibiotique qui fatigue, mais l'infection qu'il est chargé de combattre.




21/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres