* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

« NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT»

  Pensons-nous assez à la Santé de nos Enfants ? Ce documentaire tire la sonnette d'alarme et nous invite à Barjac, un petit village du Gard, où le maire a fait le choix d'une cantine Bio pour l'école.

 

A Paris, de grands professeurs chercheurs s'inquiètent : cancers et autres maladies graves s'attaquent comme la gangrène à nos enfants. Ces futurs adultes sont de plus en plus touchés par ces fléaux.

 

Un des grands responsables est l'Agriculture conventionnelle qui répand poisons dans les racines de nos cultures et inonde discrètement nos fleuves & nos rivières.

 

A Barjac, tout semble bien aller : les enfants sont magnifiques, ils respirent la joie de vivre et, pourtant, même eux sont exposés à des risques bien réels. L'Hôpital de la Timone, à Marseille, reçoit de plus en plus d'enfants atteints de cancers divers. Combien de personnes autour de vous ont été ou sont touchés par un cancer ?

 

Malheureusement, votre réponse cite souvent plusieurs cas. Et nombre de scientifiques s'accordent pour affirmer que notre état de santé général est fortement en baisse.

 

  Pour une meilleure

                                                                        qualité de vie.

 

Nous utilisons souvent avec confiance les produits d'industriels peu scrupuleux. Pesticides, métaux lourds, cadmium… imprègnent nombre d'aliments que nous avalons.

 

Quelles conséquences ? Quelles solutions ?

 

Nous avons perdu de vue l'importance d'une qualité de vie. Hippocrate disait « que ton aliment soit ton médicament » ; une bonne hygiène de vie passe avant tout par une bonne alimentation. Nous le savons tous et depuis bien longtemps maintenant. Pour toute espèce de vie sur cette planète, il en va de même. La terre n'est pas un simple support mais, au contraire, la mère nourricière. Et rien ne vaut un sol bien vivant pour avoir une récolte saine.

 

 La nature est très forte et très bien organisée ; nous avons malheureusement voulu la défaire de ses fonctions. Notre devoir, pour être un bon Agriculteur, est de l'aider à s'épanouir et non pas de la dominer : une règle d'or pour celui qui fait le choix de l'Agriculture Biologique, une méthode qui respecte l'environnement et offre des produits sains & de qualité.

 

Pourtant, aujourd'hui, ce mode de culture est à la traîne en France.

La demande croissante reste souvent satisfaite par l'importation en raison d'un manque de production à l'échelle nationale. Il faut encourager le développement de cette Agriculture d'avenir.

 

 

A nous de jouer.

 

Bien des points abordés ici sont développés par des témoignages bouleversants dans le film. Celui-ci apporte une quantité de réponses qui laissent place à la perspective d'un monde meilleur.

Nous n'avons pas affaire à une poignée de « babas cool » en manque d'aventure, mais à une population rurale à laquelle il est facile de s'identifier.

Rien n'empêche les citadins de développer de telles cantines.

Plusieurs exemples prouvent que cela est possible.

 

L'Agriculture Bio a fait ses preuves, la restauration Bio aussi.

A nos dirigeants d'opter pour le développement de cette Agriculture et interdire l'usage de produits chimiques de synthèse.

 

Ces prétendus remèdes pour nos cultures sont en définitive des ennemis pour nous tous. Du cultivateur au consommateur, leur utilisation est nuisible. Revenons à une agriculture de qualité et non de quantité.

 

Nous devons revoir à la baisse la quantité de viande & de produits animaux qui composent nos menus. Mangeons plus de légumes, de légumineuses, de fruits et de céréales, moins de sucre, de graisse et de produits raffinés.

 

A quel prix estimez-vous votre Capital Santé ?

 

Qu'avons-nous de plus important ?

 

   Nos enfants nous accuseront :

 

voilà un formidable outil cinématographique pour bousculer les mentalités de nos politiques & de nos industriels.

 

Allons voir ce film et invitons notre entourage en en faire de même.

 

Un documentaire de J. P. JAUD. Dans un village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs, la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agrochimique. Ici commence un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas...



30/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres