* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Accomplissement de soi-même.

     L'homme comprend la vibration essentiellement par la lumière, puis par les couleurs et aussi par les sons.

L'arc-en-ciel, spectre coloré, en est une bonne représentation. Ainsi, le rouge est la couleur qui procure l'impression de la vibration la plus basse, elle rapproche de la matière, le bleu est la plus haute, la plus spirituelle.

Psychologiquement la vibration détermine la notion de qualité dans l'énergie contactée à travers des mouvements périodiques & des oscillations. Cela est perçu par la conscience, or sans conscience rien n'existe. Plus ce mouvement est régulier, plus la conscience qui s'identifie à cette notion de qualité de la vie peut s'élever. Toute vie est donc fondamentalement constituée de vibrations, perçues par la conscience à des niveaux différents.

 Lorsque, en  l'homme, rien ne vient troubler son bon rythme de vie, par exemple une émotion négative, un instinct destructeur, ou un désir agressif & désorganisateur, le calme s'établit et le mental qui est l'organisateur peut alors s'exprimer positivement. N'oublions pas que nous vivons là où se place notre conscience et qu'elle doit être orientée vers le haut, le monde du mental supérieur, donc de vibrations fines & hautes, où règne l'harmonie.

 Le mouvement & le rythme sont permanents et à la base de toute vie.

 La respiration pour l'être humain le démontre parfaitement. Nous respirons à tout instant, le jour & la nuit, jusqu'à ce moment appelé mort physique, mais dans la nature aussi tout respire, tout vit et tout meurt.

 Tout est donc fait de vibrations, comme tout est conscience, rythme, mouvement, changements permanents.

De plus, en tout espèce, il y a une programmation, un prototype, un archétype particulier et parfait vers lequel tend l'évolution ; elle va vers l'avant, telle est la loi universelle en action.

Lorsque la conscience s'élève en s'ouvrant à un bel idéal de type supérieur, elle vibre dans la joie et va vers son but fondamental.  

Celle qui s'abaisse aux niveaux inférieurs de l'animalité & des sensations malsaines, régresse et vibre dans la lourdeur de l'inférieur, c'est cela l'involution. Là est la source de toutes les douleurs ou difficultés rencontrées au fil des temps : à nager à contre-courant l'individu s'épuise vite, ses forces déclinent, malaises & maladies apparaissent alors inévitablement.

 La prise de conscience de la réalité des vibrations conduit à des choix mieux compris, ainsi peu à peu les décisions justes interviennent. La perception intuitive amène à comprendre l'idée pure toujours constituée de vibrations légères & hautes, sources du réel bien-être. Chacun apprend à les différencier en dilatant & en orientant sa conscience vers la notion de qualité.

 L'accomplissement de soi-même est toujours un accroissement, c'est uniquement dans cette croissance de la conscience, amenée par la connaissance juste, qu'existe la notion d'épanouissement pour l'être humain.

En s'élevant, chacun peut donner davantage, plus la tâche acceptée est grande en elle-même, plus elle nous fait croitre, grandir en sagesse, donc en force et en rayonnement vibratoire.

 Ce rayonnement c'est la lumière que nous apportons aux autres, à tous ceux qui l'attendent de nous ; et ce but est déjà inscrit dans le cœur. Acceptons les efforts libérateurs, ils sont porteurs de joie et conduisent vers cette lumière qui est énergie  & puissance spirituelle…



17/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres