COULEURS-DE-LA-VIE

COULEURS-DE-LA-VIE

Gratitude : voir le bon côté des choses, et remercier ...

bambou japon.jpg

 

 

Cher(e) ami(e) de la Santé,

 

Je vous le dis franchement : j’ai été assailli d’idées noires, ces derniers mois :

 

Tant de morts auraient pu être évitées par des traitements simples et peu coûteux.

 

Tant de souffrances inutiles, causées par les confinements, restrictions et discriminations sanitaires.

 

Tant d’irrationalité et d’absurdités acceptées docilement (comme masquer des enfants de 6 ans !).

 

Tant de signes, aussi, d’une « pente totalitaire » angoissante (censure des idées dissidentes, obligation d’injection de produits expérimentaux, négationnisme des effets indésirables, etc.).

 

J’ai beau être doté d’un tempérament joyeux et optimiste, cela fait beaucoup à avaler ! 

 

Heureusement, il n’y a pas que du négatif.

 

Derrière chaque nuage noir, il y a une « silver lining », disent les Américains – un écrin argenté :

 

Cet écrin lumineux représente l’espoir, la lumière au milieu des ténèbres.

 

Oui, il y a du LUMINEUX dans cette période sensible

 

Le Dr Louis Fouché et son épouse ont écrit un texte magnifique à ce sujet.

Je vous livre les premières phrases et vous invite à le lire en intégralité, à la fin de ce message : 

 

« Tout d’abord chapeau bas à tous ceux qui ont réussi à transformer le Coronavirus en « crise sanitaire mondiale », en « pandémie globale ». 

Merci aux médias alarmistes, merci aux politiques dictatoriaux, merci aux scientifiques corrompus ou dogmatiques.

Nous tenons par cet article à leur exprimer toute notre gratitude.

Gratitude qui vient du mot « grâce ». Oui, nous avons été touchés par la grâce, grâce à vous.

Cette crise est une révélation, un dévoilement, une apocalypse.

Et après l’apocalypse vient un autre monde. 

Nous ne reviendrons jamais au monde d’avant, n’en déplaise à ceux qui s’y accrochent encore. »

 

Le texte complet (ci-dessous) est poétique, rempli d’espérance et de foi dans l’avenir de l’humanité.

 

De mon côté, voici ce que je relève comme sujets d’espoir.

 

Le plus important, à mon avis, c’est que beaucoup de gens ne verront plus jamais la médecine comme avant : 

 

Des millions de Français ont découvert la face noire

de la médecine moderne

 

Avant la pandémie – et à part vous, mes chers lecteurs – qui savait qu’il y avait un problème fondamental avec notre système médical ? 

 

Combien de Français croyaient leur médecin aveuglément… et plus encore les « pontes » qui passaient à la télé ? 

 

Combien avaient conscience que l’industrie pharmaceutique influençait massivement les recommandations de nos autorités sanitaires… et les prescriptions médicales qui en découlent ? 

 

Combien pouvaient s’imaginer que des remèdes naturels simples, comme un spray nasal, de la vitamine D, du zinc ou une tisane d’artemisia annua pouvaient avoir une grande efficacité face à un dangereux virus ? 

 

Merci à la pandémie d’avoir ouvert les yeux de beaucoup de Français.

Et merci au Pr Raoult d’avoir joué un rôle fondamental à ce sujet.

Il n’y a pas besoin d’être d’accord sur tout avec le Pr Raoult pour comprendre à quel point sa voix aura été magistrale – et à quel point il doit être remercié.

 

Sa vidéo la plus populaire, «  Reprise épidémique chez les personnes vaccinées », a été vue plus de 3 millions de fois sur YouTube.

 

Une autre vidéo, «  Effet des vaccins & Corruption », a été vue plus de 2 millions de fois !

 

C’est colossal ! 

 

Et cela fait au moins 3 millions de personnes qui savent maintenant qu’on ne peut pas croire nos autorités sanitaires et nos médias aveuglément.

 

Un exemple entre mille : saviez-vous que le remdésivir – ce médicament inefficace et toxique à 2 000 euros promu par le laboratoire Gilead depuis le début de la pandémie – bénéficie toujours, au moment où je vous parle, d’une autorisation de mise sur le marché de l’Union européenne (temporaire mais renouvelée récemment)… et est toujours régulièrement prescrit dans les hôpitaux américains ! Voilà la réalité des recommandations « officielles » !

 

Désormais, au moins 3 millions de personnes vont se poser des questions sur notre système médical ! 

 

Personnellement, cela fait des années que je dénonce ce que le Pr Even a appelé la « corruption et crédulité en médecine ».

 

A chaque scandale sanitaire, comme celui du Levothyrox, j’ai rappelé que ce n’était que la face émergée d’un iceberg de corruptions et de mauvaises pratiques.

 

Et je suis sûr qu’au prochain scandale, beaucoup plus de gens comprendront qu’il n’est pas lié à la « faute à pas de chance », mais à un système fondamentalement dévoyé.

 

Bref, beaucoup de gens ont ouvert les yeux sur la médecine actuelle… 

….ainsi que sur son « arme absolue », le vaccin.

 

Le « dieu vaccin » va tomber de son piédestal

 

Les scandales médicamenteux (Mediator, Depakine, Levothyrox, etc.) ont échaudé beaucoup de Français, au fil des années…

…mais le « dieu vaccin », lui, a continué de jouir d’une réputation presque immaculée.

 

Toutefois, avec ces vaccins Covid expérimentaux, je pense que l’esprit critique va revenir.

 

Après nous avoir vanté des vaccins efficaces à 95 %, il est devenu évident que ce n’était pas la « baguette magique » attendue – il suffit de voir ce qui se passe en Israël.

 

Quant à la toxicité de ces nouveaux vaccins, elle est manifeste, avec 100 fois plus de décès et d’effets indésirables graves que le vaccin contre la grippe.

 

Après tant de mensonges sur l’efficacité et la sécurité de ces vaccins Covid, je suis sûr que certains se poseront la question :

 

Est-ce qu’on ne nous aurait pas menti, aussi, sur les autres vaccins ? 

Sont-ils aussi sûrs et efficaces qu’on ne nous le dit ?

 

Ces dernières années, je vous ai écrit des lettres nuancées et critiques sur un certain nombre de vaccins. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à les relire, car elles prennent une nouvelle résonnance aujourd’hui : 

 

  • · Sur l’aluminium contenu dans beaucoup de vaccins, ici et ici ;
     
  • · Sur les vaccins très controversés contre l’hépatite B (ici) et le rotavirus (ici) ;
     
  • · Sur le vaccin contre la rougeole, iciici, ici et ici - le contraste avec celui contre la varicelle ici et les points communs avec le vaccin contre la coqueluche ici ;
     
  • · Sur le vaccin contre la grippe saisonnière, iciiciici et ici ;
     
  • · Et en bonus, un exemple frappant de la façon désinvolte dont les vaccins sont autorisés, au mépris du principe de précaution, ici.

 

Ces lettres font écho au travail remarquable du Dr de Lorgeril, qui a réalisé une collection de livres excellents sur chacun des principaux vaccins, en décrivant la réalité au-delà des mythes.

 

Après cette crise, je suis sûr que beaucoup de gens seront prêts à évaluer chaque vaccin, individuellement, avec esprit critique – plutôt que d’accepter la « vaccination » comme toujours bonne et efficace.

 

Pour cela aussi, merci la pandémie.

 

Et peut-être sera-ce l’avènement d’une révolte justifiée contre les 11 vaccins obligatoires imposés aux pauvres nourrissons, qui n’en ont pas besoin d’autant, et qui ont encore moins besoin de l’aluminium toxique qu’ils contiennent ? 

 

Plus globalement, c’est la SANTÉ qui va sortir vainqueur de ces débats :

 

S’informer et prendre sa santé en main, par soi-même,

est devenu une ÉVIDENCE ! 

 

Dans cette épidémie, certaines personnes sont mortes pour avoir suivi les conseils de leur « médecin doliprane » - ces médecins qui ont respecté sans se poser de question la recommandation officielle de ne pas soigner.

 

À l’inverse, beaucoup de gens ont évité une hospitalisation, ou même la mort, parce qu’ils ont choisi les bons gestes de prévention : vitamine D, zinc, etc… et parce qu’ils se sont traités eux-mêmes avec des produits non « validés » mais certainement utiles : huiles essentielles, propolis, argile, curcumine, quercétine etc.

 

On ne peut pas faire démonstration plus claire de l’intérêt de prendre en main sa santé !

 

D’un côté, certains sont morts d’avoir suivi les recommandations sanitaires et les déclarations de leurs médecins.

De l’autre, beaucoup ont été sauvés, ou du moins soulagés, par les protocoles naturels qu’ils connaissaient où qu’ils ont suivi auprès des bonnes sources, sur Internet.

 

Et ce qui vaut pour la Covid vaut pour la plupart des maladies !

Y compris le cancer, la maladie théoriquement la plus « réservée à la médecine » !

 

Sans remettre en cause les traitements anti-cancéreux officiels, il devrait être évident pour tout le monde que beaucoup de traitements complémentaires peuvent faire une différence énorme pour la survie !

 

Dans son ouvrage de référence,  Cancer, être acteur de son traitement, le Dr Ménat décrit l’intérêt de nombreuses molécules, comme le desmodium, la propolis, la vitamine D, les probiotiques, les omega-3, etc.

 

Je suis sûr que beaucoup de gens seront désormais plus ouverts à l’idée que ces traitements de soutien ont une réelle efficacité.

 

Car beaucoup savent, maintenant, pourquoi leur oncologue ne leur en parle pas : c’est parce qu’ils ne rapportent rien à personne, ou presque – comme la chloroquine et l’ivermectine contre la Covid !

 

D’ailleurs, peut-être que dans une prochaine édition, le Dr Ménat inclura l’ivermectine, qui, selon certains travaux scientifiques, pourrait être aussi un anti-cancéreux très prometteur !

 

Mais désormais, vous le savez : si l’efficacité de l’ivermectine contre le cancer était confirmée, il est certain que cette molécule à 5 euros ne serait jamais acceptée par le système actuel (les chimios à 10 000 euros par mois représentent un pactole trop attractif).

 

Rappelez-vous les propos décisifs du Pr Raoult, dès les premiers mois de la crise : 

 

« Tout notre modèle scientifique et économique est basé sur le développement de nouvelles molécules. C’est une affaire financière et culturelle : l’idée qu’on va répondre à chaque fois avec une molécule extrêmement chère. » (BFM TV)

« Si vous dites maintenant, alors qu’on dépense des centaines et des centaines de millions pour trouver des nouvelles molécules, qu’il suffit de recycler des molécules anciennes qui sont génériquées et qui ne coûtent rien, vous sciez toute une branche de la science qui s’est développée depuis 20 ans et donc vous avez les plus grandes difficultés à trouver des gens qui regardent cela avec un œil favorable »

 

Beaucoup de gens ont compris cela, maintenant, après avoir vu ce qui s’est passé avec la Covid. 

 

Alors merci à la pandémie, pour cela.

 

Et comme promis, je vous laisse avec le texte du Dr Fouché, encore plus beau en vidéo (et en musique !) : 

https://www.youtube.com/watch?v=N9FA6_t5Zp4

 

Ou par écrit, sur le site de

 

ReinfoCovid : https://reinfocovid.fr/editoriaux/toute-lequipe-de-reinfocovid/

 

Bonne santé,

 

Xavier Bazin



29/09/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 438 autres membres