* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Crampes * Méthodes naturelles autres que plantes.

 

 

boule orange.jpg

Retour à la liste 

 

 La crampe du sportif.

 

En prévention, il est impératif de toujours chauffer le muscle avant l'exercice. Mais il faut aussi consommer beaucoup d'aliments riches en vitamine C, B1, B6 et PP.

En cas de crampe, faire des compresses de teinture d'Arnica réalisées à l'aide de 20 gouttes de teinture dans 10 fois leur volume d'eau

 

Les biothérapiques.

 

Homéopathie : Le grand remède des crampes est Cuprum métallicum que l'on prend en 9 CH ou, par voie externe, sous forme de Cuprum D1 en pommade que l'on applique sur la partie douloureuse le soir au coucher.

D'autres remèdes, comme Arnica montana ou Rhux tox conviennent également.

Quand aux crampes d'estomac, on les traite avec Cuprum aceticum 4 CH ou, pour les femmes anxieuses et hypernerveuses, Ignatia amara 5 CH.

 

Oligothérapie.

 

Magnésium ;  +  Soufre, Manganèse-Cuivre et Manganèse-Cobalt pour les crampes d'estomac ;

ou + Zinc pour les crampes des écrivains ;

ou + Potassium & Sélénium pour les crampes des Sportifs.

 

Elixirs floraux : On emploie « Impatiens » (N° 18) dans les cas de tension mentale extrême, avec des somatisations telles que douleurs subites, crampes, tensions du dos, des mâchoires ou des épaules.

 

Sels de Schussler : Phosphatée magnésique (Magnesia phosphorica) s'emploie comme anti-spasmodique, éventuellement en association avec le Phosphatée calcique, s'il ne suffit pas.

 

Quelques remèdes traditionnels.

 

L'huile de Millepertuis, à prendre par voie interne à raison d'une cuillère à café 4 fois par jour contre les ulcères & les crampes d'estomac, se fabrique avec 250 g de fleurs sèches et incisées de millepertuis, ½ litre d'huile d'olivet et ¼ de litre de vin blanc. On fait tremper les fleurs dans le vin blanc qu'on laisse lentement s'évaporer au bain-Marie, puis on passe le résidu fluide sur un linge fin et on le verse dans l'huile.

 

L'élixir du Suédois agit avant tout sur la sphère digestive et s'avère souverain contre les crampes d'estomac, mais aussi les flatulences, les lourdeurs, les nausées, les aigreurs ou la constipation.

 

L'Hydroxydase est une eau thermale anti-urique et anti-cholestérol, dont on peut faire des cures de quelques semaines à domicile, dans les cas d'obésité, de rhumatismes, mais aussi de fatigue, nervosité, spasmophilie & crampes musculaires.

 

Le Charbon végétal, en dose massive de 3 ou 4 cuillères à soupe, immédiatement suivi d'une tisane bien chaude, réduit les crampes d'estomac en cas de crise.

 

Le vinaigre de cidre, particulièrement riche en potassium, soulage les crampes musculaires.

On procède en appliquant tout d'abord une compresse chaude d'eau salée, puis en frottant ensuite la zone douloureuses avec du vinaigre de cidre pur.

 

Vitamines & Minéraux.

 

La vitamine B2 prévient les crampes musculaires. Les doses thérapeutiques conseillées vont de 50 à 100 mg, et les synergies favorables se font avec les autres vitamines du groupe B, mais surtout avec la B1 et la B6.

 

Le Calcium est à conseiller à tous ceux qui souffrent de crampes musculaires et de déséquilibres nerveux. La dose journalière conseillée pour un adulte est de 900 mg (pour un enfant, de 1 200 mg) ; et il entre en synergie avec les vitamines A, C et D, mais surtout avec le magnésium.

 

Le Magnésium est un aliment de la cellule nerveuse, très utile pour lutter contre le stress générateur de crampes d'estomac. Mais il aide également à la fixation du calcium. Sa dose journalière se situe entre 300 et 450 mg, et il entre en synergie avec la vitamine B6, la vitamine E, le calcium et le phosphore.

 

Le potassium s'avère souvent très utile pour éviter la crampe du sportif.

 

L'Aromathérapie.

 

En cas de crampes d'estomac, on masse le plexus gastrique dans le sens des aiguilles d'une montre à l'aide d'un mélange de 30 g  d'huile d'olive, 30 g d'huile de millepertuis et 2 g de chacune des huiles essentielles (HE) suivantes : cajeput, lavande officinale et cannelle de Ceylan.

A renouveler 2 fois par jour.

 

Sauf en cas d'épilepsie ou de grossesse, on peut aussi prendre 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de basilic par voie orale après les repas.

 

L'huile essentielle de mélisse a également une action sédative qui calme les spasmes digestifs & intestinaux, et donc les crampes d'estomac d'origine nerveuse.

 

Enfin, contre les crampes musculaires, on se masse avec des HE de lavande officinale, de ravensara et d'anis vert * 2 g de chaque * dans 30 g d'huile d'olive et 30 g d'huile de tournesol.

 

Le lavandin ou le romarin à camphre, toujours appliqués en friction, ont à peu près les mêmes vertus.



17/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres