* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Colère ? La comprendre pour ... la déjouer !

 

                                                   

 

          Dans certaines colères, il est bon de prendre conscience que la situation peut nous renvoyer à nos propres intolérances, à notre propre souffrance, à nos propres penchants dont nous ne sommes pas fiers, et qui nous amène , à travers nos jugements sur les autres, à nous juger,  NOUS !!!            Il y a alors culpabilité…

 

La colère signe, alors, l'absence de communication, le sentiment d'impuissance et de peur.

 

La colère est reliée au foie et les personnes fragiles du foie sont le plus souvent des personnes coléreuses, que la colère éclate en dehors ou seulement en dedans, qu'elle soit tournée vers l'autre ou vers soi-même.

 

Celui qui est coléreux fonctionne dans l'impossibilité à se donner de l'Amour et à en donner aux autres, il a peur de lui et des autres.

 

Celui qui est coléreux est un peureux. La peur amène à rechercher le pouvoir sur l'autre pour qu'il soit comme on le veut et qu'on n'ait plus à  le craindre

La recherche du pouvoir signe, la peur, la colère, elle signe l'impuissance, l'intolérance à la résistance ou à la différence de l'autre.

 

La colère, quand elle éclate, dure le temps de l'expulsion de toutes les tensions.

 

La colère nous met en conflit, exacerbe l'égo, qui sans doute, l'est déjà, pour que la colère puisse exister. Elle montre à quel point nous sommes totalitaristes, ne supportant pas la contradiction, la différence, intolérant par la peur, manque d'Amour, de confiance en nous-mêmes, par difficulté à communiquer ou à accepter tout simplement que la com-munication ne soit pas possible !

 

La colère pallie un manque d'affirmation de ses choix, parce que l'on ne les connaît pas bien où que l'on n'en est pas sûr…

 

La colère est aussi une expression d'une fragilité et apparaît comme une réaction de défense face à ce qui nous menace ou met en péril l'égo ou une de ses constructions...

 

Elle est aussi une réaction secondaire à une douleur (Paroles).



09/12/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres