* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Courge & ses graines : un aliment de santé.

   Courge, courgettes, pâtisson, potiron, giraumont, citrouille…

 

Autant de noms pour désigner différentes espèces du genre cucurbita, dont les qualités nutritionnelles & thérapeutiques, mais aussi gustatives, en font des légumes à privilégier pour des repas sains & savoureux.

 

Les courges sont des aliments très nutritifs et les compositions des unes et des autres sont assez voisines. En dehors de leur action décongestionnante de la prostate et plus largement sur la fonction urinaire, due aux propriétés des graines, l’effet laxatif est certainement la propriété la plus souvent énoncée, accompagnée d’une action adoucissante.

 

Par conséquent, la consommation de courges est indiquée dans les irritations intestinales, dans les diarrhées de type dysenterie et en cas d’hémorroïdes.

 

Leur effet sédatif léger s’exerce par une action régularisante du système nerveux central, action qui vaut également pour les asthéniques qui retrouvent une plus grande vitalité.

 

Un légume de longue conservation.

 

L’un des intérêts des différents légumes de cette famille réside dans leur longue conservation, à condition de respecter quelques précautions.

Pour éviter que le fruit ne se gorge d’eau juste avant la cueillette, ce qui l’amènerait à une dégradation trop rapide, il est conseillé de sectionner la tige principale 5 à 10 jours avant la récolte.

Une fois cueillie, la courge est soigneusement lavée à l’eau pour la débarrasser de toute trace de terre qui favoriserait un développement bactérien et fongique.

 

Après séchage, de préférence au soleil, le fruit doit être stocké dans un endroit bien sec, dans une fourchette de température allant de 12° à 17°C. Une température plus élevée accélèrerait la maturité du fruit, rendant la chair farineuse & fibreuse.

 

Certaines, comme la courge de Siam, se conservent jusqu’à 2 années. Mais toutes perdent de leur eau au fil du temps et densifient leur peau qui peut devenir une véritable écorce qui doit, de préférence, être préservée dans son intégrité, car toute blessure risquerait de réduire la durée de conservation. Cette peau, toujours dense, bien que d’épaisseur variable selon les espèces, possède cependant une certaine capacité de régénération produisant de véritables cicatrices sur le fruit. Les courges musquées ont la particularité de se protéger d’une fine pellicule de cire.

 

Les graines de courge.

 

C’est la tradition populaire qui est à l’origine de l’utilisation des graines de courge dans le traitement des affections urinaires.

On les prenait sous forme d’huile, en l’état, fraîches, séchées ou macérées, dans tous les cas de cystites, de difficultés à uriner ou d’incontinences d’urine. Tous les troubles urinaires n’étaient pas guéris par cette thérapie, mais un bon nombre s’en trouvait soulagé ce qui a permis la transmission jusqu’à nous de ce remède traditionnel.

 

Les graines s’emploient simplement séchées, à grignoter en apéritif ou en garniture de salade. Elles peuvent également s’écraser en purée et se mélanger à une boisson ou à du miel.

 

Pour effectuer une cure, il est plus pratique de recourir à des préparations, en boisson ou en gélules, que l’on trouve en diététique, lorsqu’il s’agit de traiter des troubles prostatiques & urinaires.

Ces formes concentrent davantage de principes actifs que la forme alimentaire. Elles ont largement prouvé leur efficacité, sans aucun effet secondaire.



24/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres