* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La guérison de la bouche.

immortelle.jpg

  

Retour à la liste 

 

Quelques outils à emporter avec soi.

 

Bien sûr, tous ces outils sont des guides, ils ouvrent des pistes mais rien ne remplace l'observation clinique, radiologique, l'expérience et le ressenti. Les outils ne remplacent pas non plus les soins au cabinet s'ils sont nécessaires.

 

Outils de diagnostic.

 

Sensibilité au froid / la dent est vivante : la dentine, voire même la pulpe réagit, dans le cas d'une carie mais aussi bien dans d'autres cas comme celui d'une dent refermée à vif sans cicatrisation.

Sensibilité au chaud : la dent réagit, en surface ou en profondeur. Dans ce dernier cas, il peut s'agir d'un foyer infectieux qui se réveille au niveau d'une racine.

Sensibilité au sucre ou à l'acide : Il s'agit souvent d'une carie, mais bien sûr à préciser car il existe des douleurs passagères liées uniquement à des phénomènes énergétiques n'atteignant pas l'intégrité des tissus dentaires.

Sensibilité à la pression axiale (dans l'axe de la dent). Il peut s'agir d'un foyer infectieux se développant à partir de l'apex (bout de racine) dentaire à l'occasion d'une nécrose palpaire ou d'une réaction inflammatoire et/ou infectieuse sous une dent déjà dévitalisée.

Sensibilité à la pression transversale et au froid : La pulpe réagit. C'est une hyperhémie pulpaire, 1er stade de la pulpite, avec ou sans carie.

Si à ces signes s'associe une douleur battante, pulsatile, comme un coeur qui bat dans la dent, nous sommes en présence d'une pulpite. Prise assez tôt, elle peut être réversible et la vitalité de la dente conservée.

Electricité dans les dents et goût métallique : Ce sont des signes typiques accompagnant la présence de métaux dans votre bouche mais aussi d'autres reconstituants venant en remplacement de ces métaux quand la " convalescence " des dents n'a pas été respectée.

 

   Outils de soins

* Sel marin

* Complexe aux Huiles Essentielles de Lavande, girofle et romarin.

* Argile verte.

* Argile blanche

* Charbon végétal.

* Eau oxygénée

* Fil dentaire.

* Demander à votre dent. Poser un doigt sur votre dent.

 

Sel marin.

 

En 1er lieu : bain de bouche à l'eau salée pour nettoyer le terrain ? Ceci est valable dans la plupart des cas. Si sur une dent, sensible ou nom, vous voyez ou ressentez un creux avec votre langue, il s'agit soit d'une carie, soit d'une cavité dont la reconstitution est tombée, avec ou sans carie. La sensibilité est un bon guide mais elle ne suffit pas. Vous pouvez avoir une carie dans un relatif équilibre qui ne fait pas mal.

 

Après avoir "vidé " la cavité par un brossage et un passage du jet dentaire, n'hésitez pas à faire un bain de bouche à l'eau salée. Il va drainer les toxines accumulées surtout si vous le laissez bien couler, en conscience, au sein de la dent concernée. Cette étape permettra au complexe lavande, girofle et romarin d'agir en toute liberté et en profondeur. A ce stade, le soulagement est en général immédiat. L'effet de cicatrisation pour la dentine et apaisant : il permet aux tensions de lâcher et à la vie de se réinstaller.

 

L'argile verte.

 

Elle sera un très bon allié en cas d'infection et d'abcès : Faire des cataplasmes directement en bouche au contact de la zone touchée.

A renouveler environ tous les 20 mn jusqu'à amélioration et disparition des signes. Consulter bien sûr le praticien car en général un soin est nécessaire : curetage gingival ou traitement canalaire selon qu'il s'agit d'un abcès de gencive ou d'un foyer infectieux dentaire.

 

L'argile blanche.

 

Elle s'utilise aussi pour l'hygiène buccale : en brossage avec de la boue argileuse ou en imprégnant directement al brosse de poudre d'argile. On fera aussi des bains de bouche à l'eau argileuse à la place de l'eau salée dans les périodes où celle-ci est ressentie comme trop forte, voire agressive. Une cure de quelques jours sera souvent suffisante et vous ramènera à la terre en douceur. Vos gencives en seront apaisées, rassurées et consolidées.

 

Le Charbon végétal.

 

On l'utilisera pur, ou sans aucune adjonction (il est parfois présenté associé à des huiles essentielles) pour qu'il reste élémentaire. Plonger directement la brosse à dents dans le pot de charbon. Les bains de bouche sont aussi possibles.

Quel que soit l'élément, il est souhaitable de toujours l'utiliser pour et de manière suivie, sans alternance avec un autre. Une cure de 4 à 8 jours pour le charbon est en général suffisante.

 

Les propriétés du charbon.

 

C'est un très bon reconstructeur des tissus. On retrouve en lui la loi d'engendrement des 5 éléments chinois :

 

 

Le Bois nourrit le Feu qui nourrit la Terre qui nourrit le Métal qui nourrit l'Eau nourrissant à nouveau le Bois.

Ces éléments sont souvent des énergies qui dans ce cycle naissent les unes des autres. Le cycle journalier au même titre que le cycle des saisons en sont une très bonne représentation. Ce sont des cycles de production et d'entretien de la Vie sur Terre.

 

Dans le cas du charbon :

 

 

Le Bois nourrit le Feu.

Le Feu produit des cendres qui retournent à la Terre.

Le charbon a également la propriété de libérer les dents de certaines colorations venant se déposer à leur surface. Le noir donne le blanc, encore de l'alchimie  ?

 

L'eau oxygénée.

 

Diluée à 1/10e dans de l'eau, elle s'utilise en bain de bouche sur quelques jours à une semaine pour purifier les poches parodontales. Ce sont des zones où la gencive est présente mais où il y a eu perte d'os de soutien de la dent, au point parfois d'entraîner sa mobilité.

Le résultat est une véritable poche inaccessible directement par le brossage et le jet dentaire. En conséquence une accumulation de bactéries entretient le phénomène inflammatoire avec ou sans douleur. Ces bactéries s'enfoncent loin de l'air ambiant, là où l'oxygène ne pénètre plus. Elles sont adaptées à un milieu de vie nourricier sans oxygène. On les appelle des bactéries anaérobies.

L'eau oxygénée vient tout simplement leur apporter par diffusion, de l'oxygène qui provoque leur mort. Il est nécessaire bien sûr de drainer ces poches au cabinet dans le cadre d'un détartrage élargi.

 

Le fil dentaire.

 

Parfois une douleur lancinante peut être déclenchée par un bourrage alimentaire dans une zone déjà réactive. Cette douleur peut même être confondue avec une pulpite par son intensité. Si vous êtes à l'extérieur, sans jet dentaire, le fil peut vous aider à déloger des résidus alimentaires faisant pression sur la gencive entre 2 dents.

Cela peut apparaître simpliste, mais je peux vous affirmer que moi-même en tant que praticienne, j'ai fait la confusion entre ce qu'on appelle un syndrome du septum (inflammation de l'os alvéolaire d'un espace-dentaire) ravivé par une pression alimentaire, et une pulpite. Rien ne remplace le vécu. En libérant la gencive physiquement, le soulagement a été immédiat dans le ressenti énergétique et a demandé seulement quelques minutes pour que la douleur s'estompe et disparaisse.

Attention, le fil est à utiliser avec délicatesse. Vous éviterez ainsi de couper votre gencive. Pour cela n'hésitez pas à en dérouler un morceau assez long afin de faire quelques tours au niveau de chacun des 2 doigts servant de guide.

 

  Demander à votre dent, poser un doigt sur votre dent.

 

Si tous ces outils ne sont pas suffisants, demandez à votre dent si elle a quelque à vous dire. Les réponses sont parfois étonnantes et souvent libératrices. Vous pouvez aussi poser un doigt sur votre dent et la maintenir délicatement entre 2 doigts. Là aussi, écoutez ce qui se passe et/ou ce qui se dit. A découvrir ! 

Ces outils ne remplaceront pas un soin s'il est nécessaire. Mais sur une bouche équilibrée, ils peuvent suffire à traverser une nouvelle étape de votre vie.

 

 

Tiré du livre : La Guérison de la bouche Dr Sandrine Valette.

 



25/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres