* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Légende de Ste Catherine.


Ste Catherine, née à Alexandrie vers la fin du 111e siècle, embrassa, nous dit la légende, le christianisme, sur les conseils d'un saint ermite, qui lui promit le plus beau des époux.

Après son baptême, l'enfant Jésus lui apparut, porté dans les bras de sa mère, la Vierge Marie, et la choisit pour sa fiancée en lui remettant un anneau qu'elle trouva à son doigt, quand elle se réveilla.

Versée dans toutes les sciences profanes & sacrées, elle alla, à 18 ans, trouver le César MAXIMIN qui gouvernait l'Egypte, et en sa présence, confondit 50 philosophes les convertit et soutint leur courage par ses exhortations, lorsque MAXIMIN les fit périr sur le bûcher.

L'empereur ordonna alors de l'attacher sur une roue armée de pointes de fer, qui se brisa en morceaux ; Catherine fut alors déchirée à coups de lanière de cuir et jetée dans un caveau souterrain où elle resta pendant 40 jours, privée de nourriture & de lumière, mais les anges lui donnèrent des aliments, et guérirent ses plaies.

L'impératrice FAUSTINE, s'étant fait descendre dans la fosse qui servait de prison à Catherine, fut persuadée par son éloquence, et embrassa le christianisme, ainsi que 200 soldats, témoins de tant de miracles.

L'empereur irrité, après avoir livré à la mort FAUSTINE son épouse, et les soldats convertis, donna enfin l'ordre de décapiter CATHERINE. Des flots de lait au lieu de sang s'échappèrent de sa blessure, et le corps de la martyre fut porté par les Anges, sur le mont SINAI.

Le nom de St Catherine figure pour la 1ère fois dans un catalogue du XIe siècle,

rédigé en grec et appelé le " Ménologue de St Basike " ; vers la même époque,

des ossements de femme furent découverts par les moines du Mont Sinaï, le bruit s'en répandit aussitôt, et les " reliques " de la sainte devinrent le but d'un pèlerinage.

Des fragments furent portés à ROME, et en d'autres points de la Chrétienté. Les Croisés, de retour des croisades, firent connaître en Occident la merveilleuse histoire de la sainte, telle qu'ils l'avaient lue ou entendue raconter en Orient.

La fête de Ste Catherine se célèbre le 25 Novembre. La Faculté de Théologie de l'Université de Paris l'avait choisie pour Patronne ; elle est encore celle des étudiants, des philosophes, et de toutes les jeunes filles.

" COIFFER STE CATHERINE " (Ne pas se marier et devenir vieille fille) cette locution paraît dater du XVIe siècle. Elle viendrait de ce que, dans certaines églises, se trouvait une statue de la sainte, dont on renouvelait la coiffure au jour de sa fête, et de ce que l'on chargeait de ce soin, les demoiselles âgées de 25 à 35 ans, qui n'avaient pu, ou voulu se marier.

On dit aujourd'hui, qu'à 25 ans, on place une 1ère épingle, à la coiffure de la sainte, à 30, une seconde, et à 35, la coiffure est achevée.

On peut rapprocher de cette locution, une autre qui date des XIIe ou XVe siècle :

" PORTER LA CROSSE DE SAINT NICOLAS "

pour désigner le célibat des Hommes.




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres