* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

La Nèfle.

 

Le dernier fruit « de saison » que Dame Nature nous offre à déguster frais est sûrement la Nèflela Nèfle de chez nous, mûre en novembre-décembre et non pas celle dite « du Japon », de son vrai nom bibasse, qui est disponible en juin-juillet.

La 1ère a pris gîte dans nos haies & nos bois et est introuvable dans les magasins, la 2ème, cultivée et habitante du pourtour méditerranéen, est devenue une colocataire des étalages.

 

Notre Nèfle (ou cul-de-chien) est très discutée quant à son goût, aimée des uns, rejetée des autres. C'est sans doute l'aspect de sa chair pâteuse qui doit être brune et blette (comme la Corme) qui, psychologiquement, doit rebuter les médisants.

 

L'arbuste a des feuilles douces, molles, caduques (et non persistantes comme le bibassier). Quant aux fruits, ils font penser à de petites toupies de 25 à 30 mm qui deviennent jaune ocre pour finit brun mat à maturité après être passés par des tons plus chauds, miel, brun, cuivre.

 

Récoltées trop tôt, encore dures, elles sont immangeables, beaucoup trop tard, les oiseaux vous laisseront peut-être les queues.

 

Malgré le dicton « Avec la paille et le temps mûrissent les nèfles », l'idéal est de savoir… ou de pouvoir les prendre juste à point sur l'arbre, elles sont alors douces & moelleuses à souhait, de quoi faire s'incliner les détracteurs.



30/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres