* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le Kudzu = une aide à la désaccoutumance.

                 Le Kudzu.               

 

Le KUDZU, ou « Vigne KUDZU » (Pueratia lobata, famille des légumineuses), est une plante originale, munie de tiges volubiles comme les sarments de la vigne, qui lui permettent de s'accrocher aux grillages, aux arbres.

 

On trouve sur ces tiges des nectaires  qui sont des glandes productrices d'un nectar différent de celui des fleurs.

 

Particularité de la nature ? Oui,  mais ce n'est pas la seule !

 

Aux Etats-Unis où elle a été introduite au siècle dernier, on l'appelle le « cancer végétal » ou plus sympathiquement « la vigne du mile à la minute », car un pied de kudzu peut croître de plus de 300 m par an, grimper sur tout ce qui se présente, arbres, poteaux, maisons, etc… et tellement bien recouvrir  la surface où elle se développe qu'elle provoque la mort des autres végétaux qui lui ont servi involontairement de support.

 

Aux USA,  après avoir été intensément cultivée pour ses magnifiques fleurs, comme plante fourragère & engrais vert (beaucoup de légumineuses enrichissent le sol en azote), pour son action anti-érosion (sa racine peut atteindre presque 2 mètres de longueur).

 

Originaire de Chine et du Japon où sa racine est utilisée en cuisine comme fécule (le kudzu possède 2 fois le pouvoir épaississant de l'arrow-root) , elle est connue en médecine Chinoise depuis le VIe siècle avant J.C. pour de nombreuses propriétés, dont l'une est de favoriser la désaccoutumance aux drogues : on a confirmé que sa racine (qui contient 3 flavonoïdes : puerarine, diadzéine, diadzine), consommée régulièrement en cure, entraîne une diminution de la consommation  d'alcool et une dépendance à la cigarette fortement réduite.

 

Ce qui est étonnant, c'est que parallèlement à cette (re-) découverte, des chercheurs de l'Université de Chicago ont mis en évidence que l'alcool & la nicotine agissent sur les mêmes récepteurs nerveux…

 

Mais, plus loin encore, d'autres études laissent apparaître une action de cette plante sur le système nerveux central, notamment la glande pinéale, ce qui expliquerait son action calmante, anti-stress, peut-être même anti-dépressive comme le millepertuis.

Déjà on soupçonne une action bénéfique de cette plante sur le système immunitaire et un facteur favorisant les équilibres hormonaux.

 

Dans la désintoxication aux drogues, on conseille généralement un à deux grammes de poudre de racine par jour sous forme de gélules.

 

Le kudzu est un bel exemple de ce que la vie est capable : développer une forte vitalité, régénérer un sol appauvri ou brûlé, nous ravir de ses grappes de fleurs aux couleurs pourpres autant que lumineuses.

Jusqu'en son intérieur elle nous étonne, car sa racine (partie médicinale) est d'une couleur blanche étonnante…

 

Tous ces signes ne nous rappellent-ils pas que Paracelse, le père de notre sacro-sainte chimie, nous avait proposé de nous soigner par la théorie des signatures ?

 

Les poètes humanistes connaissaient le chêne et le roseau, les thérapeutes connaissent maintenant le tabac et le kudzu.



05/09/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 397 autres membres